X
T

TÉMOIGNAGES

TÉMOIGNAGES

Pour moi, les résultats que vous obtenez sont hyper importants parce que si personne n'obtenait de résultat en suivant mes formations, je cesserais de faire ce travail. Mon but est de changer le plus de vies possible !

Heureusement, les techniques que j'enseigne sont très efficaces comme le démontrent les 700 pages de témoignages de résultats que nous avons reçues ! C'est du jamais vu dans la francophonie !

Remarquez comment les gens décrivent des changements réels ! Je me sens privilégié d'avoir participé à ces changements dans leurs vies !

Faites-nous part de vos témoignages >


J’applique les différentes techniques enseignées avec effectivement des changements qui sont permanents… ALLÉLUIA!!! J’avoue qu’avoir fait du travail avec une personne ressource en rencontre individuelle avant ces ateliers facilite sûrement leur intégration.

Je parle parfois de toi à d’autres personnes. Pas toujours évident de mettre en mot les apprentissages. Il me semble t’avoir entendu ou lu que t’étais à l’écriture d’un ou des livres. Je leur dirais alors … “Achète son livre”.

Merci !


Diane

J’ai fait des cours avec la plupart des grands formateurs de ce monde : Anthony Robbins, Wayne Dyer, Deepak Chopra, Tad James, etc. Je dois dire qu’Alexandre est rendu à un niveau similaire de compétences.

Alexandre réussit à passer beaucoup de compétences en très peu de temps avec un grand art. Il organise des expériences qui permettent aux étudiants de vivre des progrès très rapides. Je le recommande !


Jean Mathieu

mathieuj@videotron.ca

Alexandre Nadeau, c’est d’abord et avant tout un être humain unique, sensible, et généreux, comme on en croise rarement dans une vie! Un homme empreint d’une qualité d’être hors du commun, combinée à un savoir-faire – faut le dire – quasi légendaire… le tout couronné d’un sens de l’humour bien à lui!

Je considère que c’est LE MEILLEUR coach avec qui j’ai eu la chance de cheminer et d’évoluer au fil des années. Sa rencontre a changé ma vie !!! Je vous le recommande chaleureusement. 


David Bernard
Conférencier, auteur et personnalité télé
www.davidbernard.ca

Je voulais te donner du feedback sur quelques uns des changements qui se sont produit en moi avec la RSI.

Même si tu le sais déjà, je voulais te dire que la RSI a changé ma vie.

– J’ai trouvé ce qu’il fallait que je fasse dans ma vie et j’ai commencé à le faire avec des résultats extraordinaires.

– Je suis à l’aise avec moi et je me fais confiance.

– Je suis beaucoup plus douce et tolérante avec moi-même.

– Je vis maintenant la plupart du temps dans mon corps, dans le présent et mes scénarios dignes des grands films hollwoodien ne sont presque plus présents dans ma vie.

– Mon angoisse a beaucoup diminué sur une échelle de 1 à 10, avant c’était environ 8 et même allait jusqu’à 10 dans certaines situations. Maintenant c’est à peine autour de 1.

– J’ai développé mes perceptions sensorielles, auditives et visuelles de façon significatives. Maintenant je peux ressentir mon énergie et capter celle des autres. Je suis beaucoup plus habile à détecter ce qui m’appartient et ce qui ne m’appartient pas.

– Quand je m’y arrête, je vois des choses autour des gens, que ce soit leur aura ou bien des énergies et des blocages. J’entends mon intuition. Il m’arrive souvent qu’on vienne me souffler les réponses.

– Avant lorsque les gens étaient soit de mauvaise humeur ou bien ne me portait pas l’attention qu’il me portait d’habitude et bien je le prenais personnel. Je me disais ça y est j’ai fait quelque chose. Je me sentais coupable, même si je n’avais rien fait. C’était la même chose lors des réunions lorsque quelqu’un me parlait un peu fort. Maintenant, je comprends non seulement avec ma tête mais aussi mon corps que ces gens réagissent en fonction de leur situation et que je ne suis pas du tout dans l’équation.

– J’arrive à exprimer mes expériences plus clairement avec plus de confiance.

– Je suis maintenant capable de parler et vivre à partir de mon cœur.

– J’apprends plus rapidement et plus facilement

 

Voilà je vais arrêter là pour ce soir

Je voulais te dire merci 🙂

 

Aujourd’hui je peux vivre et les démons ne viennent plus me hanter

Gros bizoux!


Martine Forest, MBA, CRIA
Consultante, ressources humaines
www.relaisrh.com

En résumé, je me suis enrichi personnellement et incroyablement plus que je ne l’aurais cru possible ou même rêvé.

En plus de connaître un formateur hors de l’ordinaire, inspirant, généreux, intelligent, sensible, drôle et coquin parfois,  qui sait faire shifter une personne avec deux doigts (celle-là,  je veux la modéliser).
Toutes les techniques apprises et pratiquées ont contribué à améliorer ma vie. J’ai adoré avoir l’opportunité de travailler avec chacun. Les fins de semaines de cours ont été sans exception un bonheur à vivre. J’ai eu la chance de partager mes apprentissages avec le groupe RSIen et RSenne de l’Outaouais, toutes les semaines. Un gros plus pour moi. Merci à Lucille, André et Alain.

J’ai retrouvé une gaieté enfantine qui m’est très précieuse. C’est la faute de Michel, merci Michel! J’ai des fous rires régulièrement, ceux qui font mal aux joues et au ventre quand on rit beaucoup. Bon, rassurez-vous, pas quand je me promène seule.

Bon spécifiquement. Je n’ai plus cette peur de parler en public, je ne me prends plus des jours à m’inquiéter de ce que je vais présenter pour mon atelier ou lorsque je donne une formation. En fait, je crois que je m’inquiète beaucoup moins qu’avant. J’accepte davantage que des clients fassent appel à moi pour des services que je ne croyais jamais pouvoir leur donner. J’accepte plus facilement de parler de moi et je me sens plus calme. Je me responsabilise davantage face à mes émotions. Je peux dire que je m’apprécie et que je me trouve de bonne compagnie. Avant je n’aurais jamais dit cela même si je le pensais. Je sens presque constamment mon essence.
J’apprécie davantage mon conjoint et beaucoup beaucoup d’autres…


Monique Aubé

Salut tout le monde!

J’ai réfléchit longtemps avant de vous écrire, car pour expliquer ce que les 13 jours de formation  m’ont apporté, j’ai de la difficulté à trouver les bons mots …
Dès la 1ère fin de semaine, j’ai littéralement plané dans mon « essence »  pendant 3 semaines … ce qui m’a permis de prendre des décisions concernant mon orientation professionnelle (passer d’employé à temps plein à employé à temps partiel + travailleur autonome). je dois dire que malgré les embûches (et il y en a bcp depuis les 3 derniers mois), je suis toujours aussi solide par rapport à ma décision. j’en reviens pas, car dans mon ancienne vie j’aurais abdiqué y’a longtemps et je serais retombée dans mon rôle de victime (pauvre de petite moi, c’est la faute de la vie si ça arrive comme ça ; chu pas faite pour ça; chu pas capable …. ais-je besoin de continuer? Non, je sais que vous comprenez ce que je veux dire) ce qui m’amène à la dernière fin de semaine, où à la fin de la 3e journée, Alexandre nous a ramené à l’essentiel: notre essence….

J’ai été très touchée par ton discours Alex, tellement émue que j’en ai retenu mes larmes.   C’est comme si je l’avais toujours su et que quelqu’un osait dire fort et clair que j’avais raison de croire que j’ai tout à l’intérieur de moi… plus facile à dire qu’à faire j’en conviens, mais maintenant je sais que peux importe les techniques, la clé c’est mon essence!  Entre la 1ere fin de semaine et la dernière, je voulais trop être dans les techniques et j’en avais (presque) perdu mon essence. Je sais qu’elle est toujours là et a toujours été là, à moi de l’entretenir et d’explorer l’inexploré de mon être!!

Bien sûr les techniques m’ont aidé: j’ai maintenant du plaisir à jouer du piano et c’est plus facile pour moi; j’ai transcendé une peur qui était la “maîtresse” de ma vie (si je peux m’exprimer ainsi) depuis ma naissance ou presque ou peut-être même avant ma naissance. Quand elle revient en douce (vraiment en douce car je n’ai pas eu à vivre la même intensité qu’avant et elle revient de moins en moins souvent), je sais quoi faire pour qu’elle reparte; je suis calme à l’intérieur de moi et beaucoup plus sereine (ça aussi c’est une victoire) et il me semble que le temps prends plus son temps qu’avant!

J’ai plein d’outils pour améliorer ma condition d’être et pour faire danser ma vie! J’ai suivi la RSI parce que je voulais m’aider moi-même et non aider les autres mais voilà, une bonne amie est en train de monter une formation sur la récupération de notre pouvoir et elle m’a demandé si je pourrais intégrer quelques notions de RSI dans sa formation!  Et ben là, celle-là je ne l’avais pas vu venir, jamais j’aurais pensé….  je vais modestement essayer ça, je dis modestement car je n’ai pas la prétention d’être une vraie formatrice RSI mais, à ma façon, j’aimerais amener les gens à se connecter à leur corps et à reconnaître leur essence … ça c’est wow!

Et la formation achève …. je ne voudrais pas que ça arrête parce que être avec vous tous me fait énormément du bien et ouvre mes horizons … et bien sûr entendre Alex nous livrer ses messages de sage folie, ça aussi ça va me manquer


Anne Houde
CRHA Consultante ressources humaines

Bonjour à tous

Voici des constatations plus précises au sujet de ce qui a changé depuis le début de la formation RSI:

Pas nécessairement en ordre d’importance.  Je réalise encore plus après la dernière fin de semaine que je progresse vraiment depuis novembre.

Dahhhh!!!

Quelle belle aventure dans laquelle j’ai décidé de m’engager pour avancer plus rapidement.  Merci à tous les participants et à Alexandre bien sûr, ainsi qu’à moi-même pour ces belles découvertes…

1.      J’exprime mieux ce que je ressens, ce que je pense et ce que je vis; je me permets de laisser couler les larmes de joie ou de peine et c’est OK ainsi;

2.      Je suis plus vrai, + authentique durant les exercices et je m’amuse plus aussi;

3.      Mon débit verbal semble plus fluide, moins d’hésitation.  L’écoute d’un message récent sur boîte vocale me le confirme.

4.      Je tends à être + confiant. J’apprends à utiliser + mon intuition pour des résultats + agréables et constructifs; Il m’est plus facile de vivre ma réalité et de faire des changements désirés;

5.      Je m’implique + dans les exercices et c’est plus plaisant, intéressant et enrichissant pour moi et je perçois que c’est semblable pour les partenaires aussi.  Il semble que je deviens + erformant à guider, aider ou assister l’autre qu’avant;

6.       Je m’ouvre plus aux autres, je deviens de plus en plus accessible.  Je communique plus et mieux avec les gens avec qui j’ai moins d’affinité, et ceci sans attente particulière.  J’apprends à découvrir l’autre, à partager plus;

7.      J’apprends à me connaître beaucoup mieux et j’utilise plus souvent les outils simples et performants que j’ai découverts depuis le début; ça devient de plus en plus facile, rapide et encourageant. Je me rends compte qu’il y a des résultats tangibles dans ma réalité.  Yé!

8.      Je m’aime beaucoup plus qu’avant et je me sens plus en position de contrôle de ma vie; je me permet de ne pas être parfait, de faire des erreurs et d’apprendre, et c’est OK;

9.      J’atteins ma vibe plus facilement et je vis de + en + dans le moment présent; Je porte de + en + attention à ma respiration et je demeure + longtemps au moment présent;

10.  Je réduis ou j’élimine des douleurs musculaires et inconforts, en dirigeant ma respiration vers celles-ci et j’obtiens de très bons résultats; J’additionne du pelletage lorsque ça me le dit ou que c’est + intense;

11.  J’améliore mes résultats d’étirements musculaires (je me rends plus loin sans blessure ou inconfort) en respirant vers les muscles étirés durant l’exercice.  J’approche progressivement mon bût;

12.  Je deviens + patient, + calme avec moi même et les autres;  je tombe moins souvent sur la défensive lorsqu’on me contrarie;

13.  J’observe + les changements et différents aspects de mes partenaires lorsqu’ils font l’ex.; exemple le regard vers le champs de perception; la posture, etc. Il me semble que je peux mieux les aider à vivre l’exercice;

14.  Je comprends de + en + ce que veux dire créer et être responsable de ma vie présente et j’exprime mieux ce que je veux;

15.  Les ex. sur  mes valeurs  font plus de sens maintenant pour moi que ceux que j’ai fait dans le passé;

16.  J’ai moins tendance à m’effacer ou de m’arranger pour passer inaperçu qu’avant;

17.  Je fais exprès pour changer l’ordre des choses que je fais régulièrement, juste pour tester; et j’apprends à m’adapter.  Les changements à ma routine me dérangent moins;

18.  J’aime + me retrouver dans l’environnement constructif de la formation RSI et des gens qui, comme moi, y participent et y recherchent une meilleure connaissance de soi pour fonctionner mieux dans la vie;

19.  Je semble maintenant plus sensible à ce qui arrive et je me permet de laisser couler des larmes lorsqu’elles montent, de brailler s’il le faut;

20.  Je me rends compte que je commence à communiquer mieux avec ma partenaire de vie.  Je pratique de plus en plus le non jugement et j’accepte mieux les choses telles qu’elles sont.  Je change à l’intérieur et je commence à percevoir des changements autour de moi;

21.  J’apprends maintenant à mieux percevoir les changements qui se sont produits; j’ai effectué + de changements constructifs que je pensais et je note et apprécie mieux mes progrès, en les comparant avec le passé au lieu de focusser sur mes aspirations souvent très élevées, qui semblent comme à l’horizon, très loin, et qui m’apparaissent souvent hors d’atteinte, puisqu’elles avancent et changent à mesure que j’avance dans la vie, ou peut-être pas…;

22.  Je regrette maintenant de m’être retenu de mentionner tout haut la beauté de Geneviève lors de l’exercice d’encrage, pour ne pas polluer l’enregistrement audio de la scène. Elle était radieuse même au début de l’ex. et encore plus à la fin;

23.  Ma perception des autres change, j’ai moins tendance à pré-juger. J’accepte plus la personne telle qu’elle est et j’ai moins d’attente envers les autres, mais aussi envers moi-même;

24.  Je ressens souvent des douleurs musculaires autour des deux poignets et des muscles des avant-bras.  Ces douleurs semblent reliées à des choses que j’aime moins ou pas faire.  J’ai encore à le confirmer et tester;

25.  Je réalise que j’émets de l’énergie assez forte pour que certains, comme Michel, le constate durant les exercices;

26.  Je m’efface moins autour des gens.  Je me préoccupe moins au sujet de déranger les autres, je prends ma place dans le respect des autres et c’est tout;

27.  Je visualise souvent des images plus claires et parfois des couleurs apparaissent. C’est plus facile et agréable aussi. Je ressens mieux les sensations internes et externes durant les ex. et dans ma vie de tous les jours;

28.  Je me répétais des affirmations en perroquet avant et maintenant j’ai l’intention d’inclure du ressenti, du sentiment, des feelings avec mes
paroles et mes actes.

29.  Je ris plus de bon coeur, je semble plus authentique.

Vivez une superbe semaine


Alain Noel   

Merci Alexandre pour être qui tu es et de le partager avec nous pour Être, Tendre et Toucher à qui nous sommes.

Merci pour ton acharnement et ta volonté à faire de nous des personnes autonomes dans notre cheminement personnel.

Merci pour ton cœur grand ouvert.

Merci pour ta présence.

Oui nous sommes vraiment prêts, je suis prête et la vie ne fait que commencer pour vrai maintenant.

Il y a longtemps, j’avais mis toute les choses avec lesquelles je ne pouvais pas dealer dans une petite boite, c’était trop gros pour moi à l’époque. Il y a trois ans j’ai décidé à me préparer à ouvrir cette boite mais avant la RSI j’avais seulement sortie quelques morceaux. L’essentiel y était resté. La RSI m’a permis d’aller jusqu’au fond de cette boite qui renfermait des affaires qui faisait peur à adresser.

Le plus beau cadeau que je me suis fait c’est d’aller jusqu’au fond pour être enfin libérer. Tout au fond de la boite, il y avait un beau trésor soit de me donner enfin la permission d’exister, me donner la permission de croire en moi et me donner la permission d’être.  Un merci tout spécial à ma belle Lucille, pour ton acharnement.

Ça fait que maintenant la boite est vidée et je peux vivre ma vie maintenant. Je peux maintenant faire ce que je suis supposée faire vraiment avec tous les outils fantastiques de la RSI à ma disposition.  Je retour la boite où elle doit aller maintenant, j’en n’ai plus besoin.

La vie commence, la vie est tellement belle et c’est merveilleux maintenant de pourvoir savourer tout ça. C’est tellement beau et grand que les larmes montent toute seules mais cette fois ci, ce sont des larmes du trop plein de joie.

Merci Alexandre d’être là, je me trouve tellement chanceuse de t’avoir trouvé.


Martine Forest

Ma rencontre avec Alexandre à l’automne 2007 était tout à fait ce dont j’avais besoin dans ma vie. J’étais dans une impasse, j’avais fait beaucoup de formation pour arriver à me dégager de ma « non confiance en moi », de mon sentiment de ne pas être à la hauteur, de ma peur de passer à l’action et d’être pleinement en charge de ma vie. Je cherchais aussi ma voie depuis très longtemps sans savoir trop par quel bout commencer et fouiller.

Après le deuxième week-end de RSI, j’ai eu une révélation de quel est ma mission de vie et c’est ce que je fais depuis.  De plus, je me sens maintenant à l’aise avec moi-même, je ne suis plus en réaction face à la vie mais à l’écoute de ce qu’elle a à me dire pour me réajuster au fur et à mesure. En d’autres mots, je suis plus calme, en paix et en contact avec moi-même. Et quand le stress me gagne, il me suffit soit de quelques minutes ou quelques heures pour m’en dégager. Toute une différence parce qu’avant ça me prenait des jours ou même des mois avant de changer d’état d’esprit. La relation avec ma fille a beaucoup changé, je me sens plus calme et moins impatiente, résultat, elle réagit plus positivement maintenant. Dans ma relation avec les gens en général, je suis plus ouverte, plus réceptive et je ne prends plus les choses personnellement lorsque des reproches ou des allégations de reproches sont dits. La relation avec mes proches s’est aussi grandement améliorés, les conflits sont de plus en plus rares pour le bénéfice de tous.

Je me sens comme une toute nouvelle Martine ou plutôt j’ai retrouvé la Martine qui était là, en attente depuis longtemps, étouffée par toutes ses peurs, sa souffrance et ses limites.

Je fais maintenant ce que je dois faire dans ma vie soit de dégager les gens de ce qui les empêche d’être. Non seulement je le fais en rencontre un à un mais j’ai aussi trouvé mes compagnons de travail ! C’est une très grande joie !

Merci Alexandre d’avoir éclairé mon chemin pour que je puisse à mon tour faire ma contribution unique.

Tes cours sont vraiment à la hauteur de mes attentes et je dirais même les dépasses à chaque fois. Ce n’est pas peu dire parce que j’ai à mon actif un baccalauréat et un MBA. J’ai aussi fait plusieurs cours en développement personnel avec des firmes très connues alors…

Tu as fait vraiment la différence dans ma vie en me permettant de ressentir et de vivre maintenant dans ma vibration unique. Je ne me sens plus isolée. Je me suis retrouvée et enfin, je vis.

Merci Alexandre!


Martine Forest  

J’aimerais juste faire un commentaire qui n’a pas encore été mentionné. T’es tellement drôle Alexandre! Je regardais les DVD de la formation et je me suis rendu compte à quel point on riait souvent. Et pas des petits rires polis comme c’est souvent le cas dans ce genre de formation, mais bien rire aux éclats à s’en taper sur les cuisses!
Être à une de tes formations, c’est comme être dans un bon show d’humour avec en plus la possibilité d’apporter plein de changements désirables dans notre vie. C’est vraiment un des aspects que j’apprécie le plus dans tes formations. Pas besoin d’être ennuyant pour être efficace!
Encore merci de ta générosité immuable!


Michel Leduc       

Sherbrooke, 31 janvier 2007
Je suis dans un processus d’amélioration continu depuis plus de 20 ans. J’ai toujours été intéressé par ce qui pouvait me faire progresser vers mes buts en devenant une meilleure personne. Je suis une personne reconnue pour sa rigueur et sa discipline.

Les cours d’Alexandre Nadeau m’ont permis d’atteindre des résultats surprenants dans plusieurs facettes de ma vie. Depuis quelques années, je lis des histoires en anglais le soir avant de m’endormir. J’en suis arrivé à comprendre pratiquement 95 % de mes lectures mais incapable de saisir plus de 65 % à 70 % des propos entendus à la radio ou à la télévision. Je me disais qu’il était sûrement possible de faire mieux étant donné que je possédais maintenant le vocabulaire nécessaire à la compréhension.

Après un exercice d’apprentissage accéléré enseigné par Alexandre, je suis tout simplement passé à un autre niveau : une compréhension quasi-parfaite. Cette nouvelle habilité est demeurée constante depuis maintenant deux mois.

J’ai aussi utilisé la technique du « Génie emprunté » pour améliorer mes compétences dans d’autres domaines tel que le hockey, la négociation et la musique. à chaque fois, les résultats furent immédiats et réellement époustouflants…

Au hockey par exemple, j’ai obtenue au moins 4 points par match au cours des six matchs qui ont suivi l’exercice (dont un match de 9 points). Auparavant, ma production tournait plutôt autour de 2 points par match.  La tendance s’est poursuivie lors de mon dernier voyage en Europe où j’ai obtenu 13 points en 4 matchs… dans un calibre encore plus relevé. Convaincu par ces résultats que je ne peux nier, je recommande les cours d’Alexandre à toutes les personnes que je croise.

 

 

8 juin 2007 :

Merci Alexandre.

Tu ne peux pas t’imaginer ce que tu as fait pour moi. Ma vie est extraordiaire. Je me sens complet, calme et extrêmement énergique à la fois. L’impact que j’ai sur les gens qui m’entourent est stupéfiant. J’utilise le coffre d’outils que tu nous as si bien livré pour aider des individus à se surpasser, à dompter leurs peurs, à acquérir de nouvelles habilités ou compétences. Les résultats sont mesurables dans la réalité de chacune des personnes avec lesquelles j’ai travaillé. Je me sens tellement bien de pouvoir offrir une solution à ceux et celles qui veulent libérer leur potentiel. Merci encore. Tu peux utiliser ce témoignage où bon te semblera avec ma signature !


Dany Martel

2 ans après son premier atelier :

Depuis 2 ans que je suis tes formations et mon salaire a quadruplé!!!!!!!!!

Tout ça en faisant ce que j’aime  faire et là où je suis bonne! Grâce à ce que tu m’as enseigné mais surtout encouragée à mon Essence  et à vivre la vie dont je suis digne!

Anyway, j’ai pensé que tu aimerais bien entendre ma nouvelle…

Voilà,

J’t’aime


Chantal Lamontagne

Alexandre, je réalise que je fais le travail le plus important de ma vie (après avoir élever mon fils) et quand je pense que c’est TOI qui m’accompagne la-dedans , je me sens choyée! Je te remercie de tout mon coeur!


Chantal Lamontagne

J’ai eu l’occasion d’enseigner à plusieurs élèves comment ressentir l’énergie dans la pratique des arts martiaux, notamment l’aïkido. La démarche demande des semaines de travail et ce n’est pas tous les étudiants qui y arrivent.

Avec Alexandre Nadeau, j’ai été époustouflé! Dès la première journée la plupart des participants à la formation RSI ressentaient leur énergie vitale, leur « essence»! En plus, ils trouvaient ça tout à fait normal et que ça allait de soi!

Mes élèves les plus aptes y mettent des semaines et des mois! J’ai même fait beaucoup de progrès au niveau de mes compétences énergétiques même si je me considère comme un vieux de la vieille et que je travaille là-dessus depuis longtemps. Alexandre nous amène plus loin peu importe notre niveau de maîtrise dans un domaine précis.

Les différentes techniques enseignées étaient toutes à la fois efficaces et tout de suite applicables. Les résultats sont durables et ont eu un effet à long terme sur moi. J’ai eu l’occasion de travailler sur différents plans : les affaires, mes buts dans la vie, prendre de meilleurs décisions et même mon aïkido est meilleur…

Alexandre a livré la marchandise et bien plus que j’en réclamais! De plus tous les cours sont filmés et on a des notes bien documentées pour réviser le cours à notre rythme.  Son approche est tellement complète!

Tout simplement extraordinaire!


Marc

Bonjour Alexandre,

Suite au travail de Fusion Essentielle avec toi, je me rends compte que c’est le travail le plus important de ma vie. Quand je suis arrivée à la formation, j’avais tellement besoin d’être intègre que ça me faisait mal en dedans! C’était la souffrance qui m’a fait prendre cette formation.

Et là, nous avons fait le travail avec l’Essence et les résultats sont exponentiels.

Je remarque que les crises existentielles ne durent plus longtemps. C’est comme si mon besoin de drame était beaucoup moins fort. Ça donne de la place à mes rêves!

Maintenant, je fais ce qui me rend le plus heureuse! Je fais des cours de chant depuis peu.

Au travail, c’est tellement le fun de faire ce que je fais que je ne peux pas croire que les gens me paient pour le faire! Je ne peux pas croire que c’est si facile pour moi d’aider les gens à changer!

Avant, l’expression « sans effort » n’existait pas pour moi. Maintenant, je vis cette expression. C’est très nouveau pour moi.

Le plus important c’est que je sais maintenant ce que je dois faire pour que mon cœur chante et je le fais. Je me sens comblée. Je me sens nourrie dans mes cellules. Un des effets intéressants de ça c’est que je mange moins. Avant je mangeais plus par compulsion et ça changé depuis.

Je dirais que d’être dans mon Essence est le même « high » que faire l’amour. Ça nourrit mes cellules et je me sens comblé. C’est comme si mon corps disait : “On peut relaxer là…”


Chantal Lamontagne       

www.chantallamontagne.com

gros lot, c’est moi !!!

Merci Alexandre. Tu m’as donné la combinaison gagnante. Et maintenant, je vis la vie que j’ai toujours voulue. Ce n’est pas à ça que ça sert, le gros lot ?

Tu m’as permis de me brancher directement à qui je suis, ce que tu as nommé la « vibe », mon essence, celle qui a toujours été là mais qui étouffait sous des couches et des pelures de croyances et habitudes. Chaque jour, je me sens gagnante. Et les loteries n’ont rien à y voir.

J’ai été étonnée, comme je le suis souvent lorsque je suis tes formations, de la simplicité avec laquelle j’ai pu m’amener à redécouvrir mon essence. Un simple petit exercice, quelques questions  habiles, sans y mettre de suggestion, des questions à première vue, d’une simplicité désarmante. Et pourtant, quelle puissance !! Il faut le faire pour le savoir, le vivre, quoi.

Tes enseignements m’ont prouvé, à chaque fois, que c’est par l’expérience d’un état qu’on en saisit sa nature et ses pouvoirs. Finis les jeux  intellectuels où j’essayais de comprendre. Pour moi, ça demeure des jeux mentaux, amusant certes mais sans réel effet sur ma façon de vivre, sur mon bien-être. L’expérience, guidée par tes questions a tout changée. Enfin presque tout, je conserve dans mes croyances et mes programmes, ce qui me sert bien, ce qui sert la vie que je veux mener.

J’ai même essayé mon nouveau moi dans des contextes de travail très conflictuels. Ça change tout. Non seulement, je ne mords pas autant aux hameçons toxiques, mais j’ai constaté que du fait que je ne réagis pas comme on s’y attend, les autres sont amenés à revoir leur stratégie de pouvoir. Et ça, ça m’a surprise. Ça change le monde !!

Une autre affaire qui m’a surprise, c’est que je dépense moins, BEAUCOUP moins. J’étais ce qu’on qualifie d’acheteuse impulsive. J’entrais chez Costco pour la moulée à chiens et en ressortais le panier plein et la facture dans les 3-4 chiffres, pour des affaires dont je n’avais pas vraiment besoin.  Maintenant, je me promène dans les allées des magasins, sans sentir cette impulsion irrésistible. Je n’ai pas encore mordu aux grosses TV LCD et au Blackberry. Je suis même ressortie de chez Costco sans rien acheter !!!  Je suis peut-être une des causes de la grosse récession !!!

Aye, j’ai trouvé le bonheur! Ça veux-tu dire que j’ai plus d’histoires ? Rassures-toi, je me joue encore des tours et dois refaire mon contact avec mon Essence pour me dépêtrer de mes mélodrames. La différence, c’est que je ne les crois plus !! Je me vois aller et ça me fait rire. Maintenant, j’ai le choix.

Alors, je te remercie de m’avoir ainsi enseigné à me libérer d’une partie de moi qui nuisait à mon bonheur.  Et surtout, Alexandre, continue de libérer les gens,  le plus de gens possible. On ne s’en portera que mieux comme société et ils seront plus agréables à fréquenter.


Diane Desjardins             

Mon Dieu! Ça faisait si longtemps que je recherchais ça, que j’espérais sans savoir exactement ce que j’allais découvrir. Du mal-être le plus pénible au plaisir de me retrouver tout simplement! Quelle belle aventure je vis maintenant!

C’est à l’automne 2007 que j’ai entendu parler d’Alexandre pour la première fois.

Une pub accrocheuse et intrigante pour la zélée en recherche de bien-être que j’étais! En dedans de moi, je sentais une pulsion, mon instinct se réveillait en lisant cette annonce. Je savais que je devais faire cette formation, que ça allait être un tournant majeur dans ma vie.

Eh oui, la petite voix intérieure se manifestait à l’occasion. Ou plutôt, elle tentait de se frayer un chemin dans les dédales de mes préoccupations mentales! Tout ça semble si loin maintenant. J’en parle et je suis étonnée de constater à quel point je me compliquais la vie avec des peccadilles.

Maintenant, mes décisions se prennent tellement plus facilement. Je n’ai plus à dresser des listes infinies de « pour et de contre », à me torturer l’esprit avec ce que les gens pourraient bien penser de moi, à me faire des scénarios tous plus morbides les uns que les autres. Si j’ai envie de faire quelque chose, et que je doute de la pertinence de le faire, je m’arrête simplement pour ressentir si c’est bon pour moi. Et si malgré tout ce n’est pas tout à fait clair, en me mettant en action je reconnais les signes qui m’incitent à poursuivre ou à m’arrêter tout simplement. Il n’y a plus rien de si grave comme avant. Si je fais fausse route, je sais le reconnaître et me réajuster.

Avant je pouvais me critiquer, m’autosaboter et rester accrochée pendant des semaines, voir des mois sur un aspect mineur d’un problème. Je m’isolais, j’amplifiais ma propre souffrance en m’imaginant toutes sortes de choses, au lieu de vérifier les faits dans la réalité et de valider mes perceptions auprès des gens concernés. D’ailleurs, mes relations avec les autres se sont tellement améliorées. Tout est vraiment plus facile. Je dirais même que les choses vont toujours en s’améliorant. Je constate d’ailleurs beaucoup plus rapidement quand je me sens mal à l’aise dans une situation, quand je dis ou fais quelque chose qui n’est pas approprié (pas dans le sens social du terme comme avant, mais plutôt qui signifie que ce n’est pas en accord avec moi).

Aujourd’hui, je ressens un malaise lorsque je fais quelque chose qui ne s’accorde pas à mon Essence, mais je peux utiliser ça comme un tremplin pour faire ce qui me convient vraiment. Il me suffit d’oser, d’expérimenter et de constater que finalement j’avais peur pour rien (je parle ici de peur, mais rien de comparable à la terreur qui m’habitait avant).

Présentement, je vis un tournant au niveau professionnel. Des changements que je souhaitais en vain depuis de nombreuses années sont en train de se manifester. Je dois dire que j’accumulais les diplômes en médecines douces depuis une bonne quinzaine d’années, sans jamais me sentir compétente ou à ma place. Mais depuis que la reconnexion s’est faite au plus profond de moi, j’ai développé MON approche personnelle. Je laisse place à l’intuition, je fais des choses que je ne pensais pas aimer ou faire, et je découvre des possibilités nouvelles quotidiennement. Je m’amuse à tester différentes approches et j’aime ce que je fais. C’est le plus beau cadeau que je pouvais me faire : être satisfaite de ma vie, ici et maintenant, telle qu’elle est, en sachant qu’elle ne peut que s’améliorer.

En plus, tout ça s’est fait tellement graduellement, avec des gens aussi passionnés que moi par leur évolution (note d’Alexandre : elle parle ici des autres participants à la formations). C’est un plaisir de les retrouver à chaque fois et d’expérimenter ensemble de repousser un peu plus loin nos propres limites. Tout le monde devrait vivre ça, et on devrait l’enseigner dans les écoles. Combien de souffrances seraient épargnées si les gens étaient plus en contact avec leur Essence? Si un génie m’exhaussait un seul voeu, ce serait mon souhait le plus sincère.

Merci Alexandre d’être qui tu es!


Christine Grignon

Merci pour les techniques de : L’essence du bonheur. Elles sont d’une belle et grande simplicité.

La pratique me permet de te bénir au quotidien, d’être fier de toi et de la jeunesse québécoise que tu représentes.

Bonne évolution sur les chemins de la Conscience.

Je t’admire pour le modèle d’homme inspirant, unique et inimitable que tu représentes.


Alain Lemay
 Pharmacien …et chercheur de vérité

Salut Alexandre

Long time no see!!!

J’entends parler de toi de temps à autre et je suis bien content pour toi pour tes réalisations

et de voir à quel point ton cheminement est étonnant et audacieux.

Il y a bien longtemps que je ne fais plus d’atelier et formation d’aucune sorte

ni avec toi ni autre personne. En fait à vrai dire je continue de faire des lectures

surtout pour mon plaisir sans nécessairement en ressentir un besoin urgent

comme c’était le cas dans le passé.

 

De plus je me sens bien la majeure partie du temps où je suis ”réveillé” et je

suis maintenant plus souvent qu’autrement la bonne personne, au bon moment

et à la bonne place.  Financièrement (oui) financièrement, physiquement,  mentalement,

amoureusement et spirituellement et je me sens comblé.

 

De plus pour le plaisir je me suis inscrit a toast master pour trouver un public devant

qui je peux parler et ce dans un état paisible (avec un petit peu de trac) mais

beaucoup d’enthousiasme et de plaisir.

 

Je dois te dire que j’attribue tout cela, en grande partie à ce que j’ai pu retirer

consciemment et ”inconsciemment” des ateliers auxquels que j’ai eu la chance

de participer avec toi et à la session que j’ai eu en privé avec toi il a y a quelques

années déjà.

 

Encore merci pour tout!

Note d’Alexandre : Marc était dans mes salles de formation avant que le nom “Fusion Essentielle” existe. Il a participé à la première formation sur le sujet en 2004. Je suis tellement content pour lui, car je me rappelle comment était sa vie quand je l’ai rencontré en 2001. Il m’a écrit ce texte en 2010.


Marc Lemonnier

Allo Alexandre,

Merci de ton attention.

Je voulais justement laisser le quotidien m’envahir pour voir comment je mettais en application ce que tu nous as enseigné lors de la formation.

Ton courriel m’a amené à terminer la lecture des notes, que j’avais commencées et c’est vrai que ça amène plusieurs précisions… merci.

Merci beaucoup de cette formation. Actuellement je dirais que je vie sur un océan beaucoup plus calme…

Être Unique (ce que je savais déjà, mais que je ne vivais pas de cette façon) est… ahhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh apaisant. Je perçois mes réactions face aux autres différemment. Auparavant j’étais souvent sur la défensive. Maintenant, il arrive que je vive l’émotion d’avant mais c’est comme si je désamorçais la bombe avant qu’elle explose. Ce qui me fait constater combien souvent j’étais sur la défensive… j’avais vraiment peur d’être Moi… Unique.

Pendant la formation, j’étais avec un ami et j’ai beaucoup apprécié connaître déjà des exercices que tu proposais (grâce à la formation de septembre 2008). J’ai pu l’assister dans ce qu’il vivait, car juste la question « es-tu Unique » lui faisait mal… c’était quelque chose… Il est aussi très heureux de sa journée !

Alors je continue à faire mes devoirs et je t’en donnerai des nouvelles

xx


Karolyn Martin
Coach personnel en mieux-être
http://www.coachmieuxetre.com

Cher Alexandre,

Je tiens à te remercier pour le précieux cadeau que tu m’as fait par l’atelier de Fusion Essentielle.  Je viens enfin d’intégrer le changement que je tentais de faire depuis si longtemps par différents moyens (psychothérapie, lectures, journal de bord, claire voyance, Reiki, etc.).

Après plusieurs années d’analyse et d’introspection, j’ai compris que la clé pour y arriver serait par le corps.  Alors j’ai fait du Qi Gong, du Yoga, des exercices, de la méditation, mais les résultats n’étaient pas concluants.  Ma tête prenait le dessus et mon niveau de stress, mon état de santé et mon état d’être restaient pratiquement les mêmes.

Grâce aux techniques que tu nous as si bien enseignées, mon état s’est considérablement transformé après seulement quelques jours.  Et je m’amuse à pratiquer tous les jours et j’ai confiance que je continuerai à aller de mieux en mieux au fil des semaines.

Je crois que je suis en processus de grand ménage du printemps.  Je fais des rêves la nuit qui me mettent en contact avec des événements que j’ai vécus.  Il m’est arrivé à deux reprises de me réveiller à 3 h du matin suite à des rêves.  Ces rêves m’ont en quelque sorte plongée dans le récit d’événements marquants du passé.  Je suis revenue, grâce à l’un de ces rêves, à ma première expérience douloureuse de sensation de vide et d’abandon.  J’avais 4 ans.  J’ai vu défiler le film et j’ai beaucoup pleuré.  J’ai alors pratiqué la technique de dissolution des émotions.  J’ai travaillé longtemps pour dissoudre la douleur.  J’ai été surprise de constater que je portais encore cet événement et encore plus surprise de réaliser qu’il était le point d’ancrage de ma peur du vide.

J’ai utilisé la technique avec ma fille de 9 ans qui a vécu une expérience traumatisante avec son père lorsqu’elle avait 5 ans.  Au départ, elle était au bord des larmes.  Elle s’est replacée dans l’événement très rapidement. Au bout de plusieurs répétitions des petites phrases accompagnées du massage dans la région de l’épaule, ma fille s’est mise à rire de bon coeur.  Je lui ai demandé de m’expliquer ce qui la faisait rire et elle m’a dit qu’elle venait de voir sa grosse boule s’envoler en un millier de morceaux de coquilles d’oeufs.  Elle s’est vue prendre son père dans ses bras et lui parler tendrement avec beaucoup de compassion. J’ai pu constater la détente dans son corps et dans sa voix.

C’est extraordinaire Alexandre.  Merci de m’avoir enseigné ça!


Sandra

Cher Alexandre,

Merci pour ta générosité à communiquer les informations demandées. Tu peux utiliser tout ce que je t’écris pour ta publicité ou autre forme d’aide qui peut servir pour l’avancement de ton travail.

Pendant que nous étions à l’atelier se déroulait simultanément à Montréal une journée pour les équipes d’Al Gore. Une participante de ces activités m’a appelée le lundi matin gonflée à bloc avec un projet d’assainissement des eaux de toute la planète. “C’est toujours l’argent qui manque “disait-elle. “Aide-moi à me sortir de ce problème récurrent”. “Je veux te faire part du projet”  Pour moi, il n’était pas nécessaire de connaitre le projet. Je lui ai proposé l’exercice “quand je sais que je suis unique…” elle est immédiatement retombée dans ses souliers, dans le moment présent adressant les situations quotidiennes avec plus de justesse et de plaisir. Elle dit qu’elle est heureuse d’être plus centrée et que ce même exercice a profité à sa fille les rapprochant toutes les deux. N’est-ce pas merveilleux!!!

Merci pour cette grande contribution à nos vies.


Céline Roy

Bonjour Alexandre,

Je suis émerveillée par la simplicité et l’efficacité des outils que tu nous as fait connaître et des résultats étonnants que je ne cesse d’observer. Je suis venue à l’atelier pour enrichir l’approche des réappropriations que nous faisons dans la relation à l’argent et j’apprécie tout ce que j’ai appris. J’ai un grand plaisir à l’enseigner autour de moi.

J’espère avoir l’occasion de travailler avec toi bientôt, je te remercie pour la richesse et la finesse avec lesquelles tu communiques.


Céline Roy

Bonjour Alexandre,

Merci de votre courriel de suivi. J’ai pensé que de votre côté, vous aimeriez avoir du feedback de l’atelier du 18 avril dernier.  Alors voici …

Personnellement, j’ai adoré l’atelier !  Un des meilleurs investissements que j’ai fait pour MOI !  Début avril, j’ai participé à un atelier avec les 4M alors mes attentes étaient élevées face à cette journée … et je ne fus pas déçue !

Au contraire, j’ai même eu la chance inouïe de vous rencontrer sur scène lors d’un exercice et j’ai finalement traité un problème qui me tracassait et me faisait souffrir (physiquement et moralement) depuis deux ans. Suite à la technique de l’épaule, j’ai réalisé sur le coup que ce problème n’avait plus d’importance dans ma vie et qu’il appartenait au passé.  Ce jour-là, je me suis débarrassée d’un énorme poids qui influençait négativement ma vie et je suis heureuse de vous confirmer que ce merveilleux sentiment dure toujours ! ! !

Depuis l’atelier, j’ai à nouveau fait face à la source de ce problème … et rien … aucun sentiment négatif et aucune douleur !  Et, si jamais il ose refaire surface, je saurai comment le traiter !

À longueur de journée, j’utilise vos techniques ‘’ méridien de l’épaule et hoponopono’’.  Même face à une situation atrocement pénible que j’évalue à 100/10 (il y a deux jours mon père de 90 ans a été victime d’une agression au visage à sa résidence et l’hôpital a tout fait pour garder le secret !) j’ai gérer ma colère, mes frustrations et même ma migraine avec les techniques apprises (épaule, épaule, hoponopono …)  Je n’ai pas laissé mes émotions prendre le dessus : j’ai gardé mon calme lors des rencontres avec tout le personnel … je suis très fière de moi !
Merci Alexandre !  Je ne suis pas prête de vous oublier !
Salutations amicales

 

Note d’Alexandre : j’ai fait un suivi avec Suzanne et le problème qu’elle a travaillé avec moi sur scène le 18 avril 2009 et les symptômes physiques qui y étaient associés ne sont toujours pas revenus. Ça fait donc 2 ans que ces changements durent après une intervention de 10 minutes et ça me réjouit pour elle.


Suzanne

J’applique les différentes techniques enseignées avec effectivement des changements qui sont permanents … ALLELUIA!!!  J’avoue avoir fait du travail avec une personne ressource en rencontre individuelle avant ces ateliers facilitant sûrement leur intégration.

Je parle parfois de toi à d’autres personnes.  Pas toujours évident de mettre en mot les apprentissages. Il me semble t’avoir entendu ou lu que t’étais à l’écriture d’un ou des livres.  Je leur dirais alors … “achète son livre”.

Merci!


Diane

Bonjour Alexandre,

Je peux te dire pour ma part que je suis ressortie de l’atelier vivifiée, très vivante,  enthousiaste ++ genre un peu survoltée et prête à embrasser la vie, les projets, n’importe…tout et rien.

Moment d’éternité. Magie bien entendu, ça oui. Je me suis dis alors que ça avait marché pour moi et j’en suis reconnaissante grand Dieu ! Je me suis félicitée d’avoir participé à ton atelier.

Je savais déjà habiter mon corps assez bien mais faire vibrer mon essence, ça non. J’ai donc appris cela. J’ai bien sentie .. hum.. et ça m’a fait tellement de bien, j’ai adoré cette expérience. Les jours qui ont suivis, j’ai fais les exercices, je sentais à nouveau mon essence “frichtiller”.

Je me suis dis: j’y vais pour la prise de décision. J’ai fais plusieurs tentatives de prise de décision mais je n’ai pas ressentie de changement ou modulation de mon essence pour la plupart des différentes décisions. J’étais un peu déçue mais je me suis dis que j’allais me donner du temps, ça viendra.

Depuis je fais aussi le Grand Ménage et le truc de l’épaule que j’ai vraiment eu besoin d’utiliser. Car au cours de la semaine qui a suivi l’atelier (la semaine dernière donc)  j’ai vécu un déclencheur qui m’a ramené dans une profonde blessure psychique du passé, la blessure de l’humiliation.

Je traverse encore aujourd.hui tant bien que mal ce vécu plutôt souffrant je dois dire. Je n’ai aucune idée si cela est en lien avec l’atelier ou si c’est un pur hasard. Je me pose la question. Soi disant, la technique de l’épaule m’apporte beaucoup de réconfort et fait la différente dans mon expérience.

Je suis heureuse d’avoir vécu cette journée, la découverte de mon essence et son déploiement, demeure pour moi une expérience significative et déterminante dont l’issue est à coup sûr une porte sur le bonheur. Le bonheur d’Être. D’être Soi. Tu t’imagine moi qui porte une blessure d’humiliation par laquelle ” exister” en ce bas monde est un défi, parfois un grand.

Je te suis reconnaissante, Alexandre. Je te le dis bien haut et bien fort merci, sincèrement merci.

À bientôt !


Annie Renaud

Cher Alexandre!

J’espère que tu vas bien.  Je sais que ça va paraître gros, mais j’ai dit à mon amie Guylaine qui venait de suivre ton atelier avec moi, que cette formation changerait ma vie et qu’à partir de maintenant, je ne serais plus la même.   Et, c’est effectivement le cas.  Je me sens beaucoup plus en paix intérieurement, comme une nouvelle force et une joie tranquille qui viennent de s’installer.

J’ai passé une partie de ma vie en n’étant pas vraiment dans mon essence mais dans la souffrance, le timing pour moi de recevoir cette formation est géniale. Je suis présentement en arrêt de travail et ça me permet d’amplifier mon essence à tout moment de la journée et d’effectuer plein de test ”essence” sur tous plein d’aspects de ma vie (alimentation, qui consulter pour améliorer ma santé, mes activités, décisions à prendre, nouvel emploi, etc ).

Comme je sens que j’ai des changements à effectuer, les peurs et l’angoisse surgissent et je fais la technique de l’épaule et dissolution d’émotions.  C’est sûr que la plus grande insécurité reste au niveau de l’emploi et c’est pourquoi je suis avec toi l’atelier du 26 et 27 mars car mon essence s’amplifie de façon grandiose quand je pense à cet atelier.

J’ai moi aussi fais plein de travail sur moi-même et je suis épuisée par la théorie ou les théories qui sont dans ma tête.  Pour une fois, il y a quelque chose de concret et simple et qui se passe par la pratique.   Un gros merci.  J’ai aussi lu le livre (L’Essence du bonheur) et ça aide à intégrer le tout et j’espère vivre le restant de ma vie en étant dans le flot.  J’ai fait un exercice intéressant, celui d’envoyer un courriel à tous mes amis et leur poser les questions de ton livre par rapport au talent, le travail, le champ d’activité qu’ils me verraient le plus et ça me donne des pistes que je ne pensais pas.  C’est assez génial, il s’agit de plonger et ça c’est effrayant…..

En regardant les vidéos de Gregg Braden où il parle de la puissante des émotions, j’ai instinctivement décidé de rajouter de l’Amour dans les phrases d’amplification d’essence et ça décuple quand je rajoute cela.

Bonne journée


Chantal P

WOW! Tu m’impressionnes de prendre le temps de faire un suivi. BRAVO!

Pour ma part, je n’ai pas senti grand chose avec les exercices samedi dernier. Mais je persévère quand même. Depuis mes 16 ans, je travaille sur ma spiritualité, à me découvrir, à vivre le moment présent et je dirais que ma vie en général est géniale! Il n’y a que des belles choses qui m’arrivent et aussi des belles personnes lumineuses font partie de ma vie. Je remercie tous les jours pour cette bénédiction.

Par contre, je dois dire que depuis que je fais le grand ménage (depuis samedi) je me sens plus joyeuse, plus légère et on dirait que j’ai retrouvé une joie de vivre que j’avais un peu perdue. Je fais des demandes à l’univers (banales, mais quand même) et je suis exaucée très rapidement. Si c’est un effet du grand ménage, alors je te remercie Alexandre pour ce que tu m’as apporté.

J’ai adoré ton atelier, tu es une personne inspirante et tu m’as beaucoup fait rire.

Continue de répandre cette belle grosse  vague d’amour et de lumière, je suis convaincue que tous ensemble on va élever les vibrations de notre belle planète!

 

 

Plusieurs jours plus tard :

 

Super alors, je continue…. mais je dois te dire que je me sens très heureuse! Merci à toi!

Bonne semaine!


Nathalie

Je tiens personnellement à te dire un gros merci pour cette journée mémorable.

J’ai appris l’essentiel….être dans mon corps!!!! Pour la première fois de ma vie.
Ton enseignement est simple, agréable et tellement amusant!! J’ai ri énormément!
Merci pour tout!


Anonyme  

Cher Alexandre,

L’atelier se serait terminé après le premier exercice que déjà j’en aurais eu pour mon argent et ma satisfaction.  Pourquoi?  Combien de fois ai-je entendu dire « habite ton corps » sans pour autant jamais réussir à capter et à en faire l’expérience Consciente.  Quel bonheur de ressentir son corps en toute conscience et en totalité maintenant.

J’ai l’impression de vivre chacun de mes souffles.  Imagine mon euphorie intérieure quand est arrivé le 2e exercice « l’amplification de mon essence », j’ai littéralement capoté de Joie.  Je vibrais de partout, j’étais remplie d’Amour et de Joie.  Il n’y a pas de mots pour décrire la grandeur de ce que j’ai vécu, le seul mot qui me vient est vraiment « euphorie ».

J’ai même reçu comme cadeau à cet atelier une compréhension inestimable et surtout inespéré de plusieurs aspects de ma vie (entre autres « Être tout simplement »).

Toutes les pièces de mon puzzle se sont jointes pour en faire une compréhension et une image claire.  Je suis tellement heureuse.  Pour stabiliser mon état en permanence, j’ai même demandé à mon chum de me donner des petites poussées inattendues, ce qui, en fait, est très drôle.  Merci infiniment Alexandre pour ce que tu es.  Je t’aime.

Merci pour toute l’aide que tu m’as apporté dans ma compréhension pour rayonner la Lumière, pour rayonner dans la Lumière, pour rayonner dans ma propre Lumière.  De plus, la technique de l’épaule m’amène plus facilement à « Aimer Ce Qui Est » et à « Accepter Ce Qui Est ».  Sache que je travaille toujours ma boule dans la gorge, j’y arrive, j’y arrive.

À propos, c’est tellement vrai que dans notre Essence, le mental n’y est pas.  Le lendemain de l’atelier, je suis au magasin et je prends mon cellulaire pour téléphoner à ma fille.  J’allume mon cellulaire et j’attends là qu’elle me réponde.  Mais comment peut-elle me répondre si je ne signale pas le numéro.  Ah! J’adore mon Essence, elle m’amène la Joie et le Rire.  Que je m’aime.  Merci Alexandre.

En début d’atelier, ensemble, nous avons choisi une journée magique.  À mon retour à la maison dans la soirée, je me sens merveilleusement  bien dans mon corps avec mon essence déployée et qu’est-ce que j’aperçois?  Un énorme panneau sur le bord de l’autoroute avec le mot « MAGIQUE » écrit en grosse grosse lettre.  N’est-ce pas une excellente confirmation divine.  Merci beaucoup beaucoup Alexandre pour tout ce que tu fais pour l’Univers entier.

Présence et Joie.

 

 

 

Une semaine plus tard :

 

Je n’avais pas eu le temps avant, mais aujourd’hui par moi-même j’ai fait le 2e truc pour stabiliser mon Essence
avec la ligne de temps.  Je n’étais pas là à l’atelier pour cet exercice.  J’ai voulu le faire car Mireille m’a parlé de l’effet que l’exercice avait eu sur elle.

Le lendemain, elle allume la télé et elle remarque que ce qu’elle voit n’est que “Beauté” partout,
partout, partout.  Tu imagines que j’ai bien voulu l’essayer le plus rapidement possible.

Alors, ce matin, je déjeune au Entremets Glacés à Laprairie et me voilà les yeux fermés seule dans la pâtisserie à faire l’exercice.  Mais quelle belle surprise j’ai vécue.  J’ai trouvé la “Perfection”, j’ai continué, j’ai trouvé la “Confiance”.  Plus l’exercice se poursuivait plus la Perfection et la Confiance faisait partie de ma Vie.

Comme c’est merveilleux Alexandre tout le travail que tu partages avec nous.  Je te suis tellement reconnaissante.  Et en plus, je ne suis même pas restée très longtemps dans l’exercice, tout au plus cinq minutes.  Le plus merveilleux dans tout ça, c’est qu’avant de faire cet exercice, je devais constamment ou du moins très très souvent redire les 3 phrases pour me remettre dans mon Essence car l’intensité diminuait au point où mon Essence était difficile à percevoir.  Ce soir, je remarque que je reste beaucoup plus longtemps dans mon Essence.

En fait, j’y suis.  La Vibration reste.  Mon Coeur et mon Corps vibrent comme jamais.  Je remarque aussi un calme, une paix et une confiance qui vient de “je ne sais où”.  Tout ça rien que pour les 5 minutes de ce matin.  Wow!  Je suis toute émerveillée.

Merci encore.  Je t’aime

 

 

Quelques heures plus tard :

 

Depuis aujourd’hui (le 2e truc, ligne dans le temps), je remarque en moi, une “Acceptation de Ce Qui Est” beaucoup plus facile.

J’ai aussi remarqué une acuité sensorielle beaucoup plus définie, j’en étais carrément émue.

Que de mouvements dans ma Vie, j’adore.  Merci Alexandre.

Je me souviens à l’Atelier “Fusion Essentielle”, lorsque le temps est venu de faire l’exercice “Amplification de notre Essence”.   J’ai littéralement paniqué, j’étais plié en deux, le souffle coupé et je savais que je devais faire vite pour ne pas entrer plus profondément dans la panique, pour ne pas qu’elle s’installe en moi.  C’est alors que j’ai utilisé la technique de l’épaule avec empressement.  Quand je revois la scène dans ma tête, le tout est tellement drôle car la résolution s’est faite en quelques instants seulement.  La panique est partie comme elle est arrivée, soudainement.  J’ai pu ensuite, avec merveille, faire la découverte de l’amplification de mon Essence.  C’était si merveilleux!

Merci pour tout Alexandre et surtout. Merci de me lire.
Je t’aime.
Présence et Joie


Carole

Hello Alexandre,

J’en profite pour te redire que j’ai adoré ma formation du 26 février. Une fois de plus, j’ai vécu plusieurs émotions le jour même, mais aussi, tous les jours, par la suite. Ta technique de l’Amplification de notre essence fait maintenant partie intégrante de ma vie.

Tu as entièrement raison lorsque tu dis que toutes tes techniques amplifient toutes les autres que nous connaissons. C’est vraiment magique.

Outre la simplicité, ce que j’aime de tes techniques est le fait qu’elles demeurent intégrées en nous. Elles vivent en nous. En fait, ce que je réalise en t’écrivant, c’est qu’un état de conscience divin (l’ultime…) fait partie de nous et qu’il grandit et demeure en place de plus en plus longtemps.

Merci pour ces beaux enseignements… ce sont de véritables cadeaux.


Danielle

Bonjour Alexandre,

Tout d’abord, MERCI pour la magnifique fin de semaine du 30 nov. et 1 déc. 2013.

Je garde précieusement les 4 fichiers joints dans ce présent courriel. En cette période des Fêtes je les reçois comme de très beaux cadeaux…

Merci pour ta belle générosité.

Comme tu l’as si bien mentionné en fin de semaine, j’accumule les connaissances depuis plusieurs années…

Je dois t’avouer, bien honnêtement, que j’ai tendance à me montrer plutôt indisciplinée au niveau des pratiques.

C’est, tout naturellement, ce que j’ai encore fait, suite à l’atelier shamanique du 27 oct.

Je t’explique…

 

J’en suis sortie toute enthousiasmée et particulièrement sereine : remplie d’une sensation de légèreté, un confort vraiment nouveau dans mon corps. Je me souviens avoir mentionné à mon amie, à la toute fin de l’atelier shamanique, que je ne voulais absolument pas manquer tes prochains ateliers/pratiques. Je m’entends encore lui demander de m’en informer, si toutefois elle apprenait que tu revenais à Québec.

Et le naturel revenant au galop, comme on dit, le lendemain la Vie est belle, tout va bien, je suis dans le flot des activités courantes et je ne pense absolument pas que cette joie de vivre et cette légèreté qui m’habitent et me collent à la peau sont la répercussion et la suite dans le temps des bienfaits ressentis lors des exercices pratiques du samedi 27 octobre. (Je te parle surtout de l’exercice : Penser à une émotion triste, qui revient souvent dans vos pensées, et dont vous aimeriez bien vous débarrasser…

J’y ai vécu un pardon incroyable… Toutes les cellules de mon corps se sont alignées pendant cet exercice… C’était physique… Les larmes coulaient sur mes joues et pourtant je me sentais envahie par des vagues d’amour et de pardon (je ne sais trop comment définir en mots les sensations que j’ai vécues)… J’étais dans le senti, envahie par un immense sentiment de liberté, sereine, pleine de reconnaissance…

J’avais la certitude absolue à ce moment précis où je vivais cet atelier, le 27 oct. 2013 à Québec, que jamais plus cette émotion triste ne me ferait souffrir…

Auparavant, je pleurais chaque fois que j’y pensais. Maintenant, je fais des efforts pour y penser et aucun serrement de la gorge, aucune émotion ne monte en moi… J’en suis libérée… Et dire que je vivais dans cette liberté sans même m’en rendre compte…

Le hic, de mon expérience c’est que les jours ont passé, du 28 oct. au 30 novembre sans que je refasse les exercices… Ou plutôt non, il y a un exercice que j’ai refait à 1 ou 2 occasions : celui de fixer un point, de me recentrer par les pieds et d’élargir mon champ de vision etc.

J’allais lire sur ton site Facebook, à l’occasion, par curiosité… Je n’ai pas répondu au sondage que tu m’avais fait parvenir, car j’ai remis le tout au lendemain et j’ai oublié par la suite. Je suis allée fouiner sur le site Le Cercle des Gagnants… pour écouter ce que tu y disais… C’est là que j’ai appris que tu revenais à Québec le 30 nov. et le 1 déc. Le soir même, le 22 nov. je m’inscrivais pour la fin de semaine et je te postais un chèque…

Samedi le 30 nov. je m’attendais à revivre des sensations corporelles aussi intenses que celles vécues le 27 octobre dernier, lors de l’atelier shamanique…. Rien… Je ne ressens pas vraiment… Je fais les exercices, mais sans plus…. Je suis un peu déçue… Je me dis que ça ira mieux demain (en parlant du 1 décembre). Effectivement, tout se déroulait mieux pour moi le dimanche.

Mais lorsque tu nous as demandé de noter les changements qui se sont produits en nous, tout est devenu clair… Les changements, en ce qui me concerne, je les ai vécus le 27 oct… Pour la première fois, en ce dimanche le 1 décembre, je réalisais que : ce qui s’était manifesté dans mon corps à la fin octobre, était toujours présent, stable, acquis.

Je prenais conscience que pas une seule fois, l’émotion triste qui me faisait pleurer instantanément auparavant n’était revenue me hanter… Pas une seule fois… N’est-ce pas assez extraordinaire?…

Dire que  je ne l’avais pas encore réalisé avant que tu nous demandes de noter les changements….

 

Voilà mon histoire Alexandre… Pour moi cette expérience est loin d’être banale…

Lors de la pause, dimanche, je t’ai fait part de ma soudaine prise de conscience, mon but étant de te remercier. Tu as écouté mon récit comme si c’était une normalité…

J’étais même un peu étonnée de ton manque de réaction. Tu m’as simplement demandé de t’écrire mon expérience…

Voilà c’est fait…

Je te lance encore une fois un beau gros MERCI rempli de gratitude. Je serai du groupe lorsque tu reviendras à Québec… D’ici là… Je pratique….

Avec reconnaissance.

 

« – Avez-vous vécu des changements physiques, psychologiques et/ou émotionnels pendant l’atelier ? Si oui, lesquels ?

Voir, plus haut, le récit de mon expérience vécue lors de l’atelier shamanique du 27 oct.

 

– Avez-vous remarqué si des changements s’étaient maintenus en vous depuis l’atelier ? (Ça a fait près de 24 heures… Je vérifierai aussi plus tard dans le temps.)

Je me sers maintenant de mon senti corporel pour savoir si la réponse est : Oui ou Non… c’est un outil assez extraordinaire… Merci encore.

 

– Est-ce qu’une expérience vous a particulièrement marqué, surpris, dépassé ?

L’expérience la plus sentie pour moi a été celle du génie emprunté.

J’ai beaucoup aimé….J’ai le goût de la pratiquer souvent.

 

– Avez-vous développé de nouvelles compétences ou amélioré des compétences que vous possédiez déjà ?

J’avais oublié la technique de l’épaule… Je vais me mettre à la pratiquer…

 

– Vivez-vous des inconforts physiques suite à l’atelier (muscles endoloris, fatigue, etc.) ?

J’étais très fatiguée samedi soir et dimanche vers le milieu de l’après-midi… Lundi, tout va bien… La fatigue n’y est plus.


Claire Vandal

Bonjour Alexandre,

Merci pour le partage de tes connaissances et surtout la façon de les faire découvrir et vivre. Pour moi, en plus des compléments d’infos et clarification de certains éléments; c’est surtout d’apprendre à habiter mon corps, ce que je ne faisais plus depuis plusieurs années. J’ai également redécouvert la capacité à ressentir pour moi. J’ai développé beaucoup l’écoute et le ressenti des autres, mais j’avais coupé tout ressenti pour moi-même.

Je continue les exercices tous les jours et je suis convaincu que d’autres choses iront en s’améliorant encore.

Mon sommeil est plus profond et je rêve plus. Le lendemain j’avais très mal aux genoux, flexibilité et également aux jambes et chevilles; comme une désintoxication.

Merci encore et continue ton travail, tout en t’amusant.

Merci encore


Claude Provost
info@claudeprovost.com
www.claudeprovost.com

Dire bonjour et surtout merci…

Je t’ai trouvé par hasard (c’était finalement pas un hasard.. Je t’avais créé dans ma réalité..) dans tous mes cheminements, des milliers de lecture, qui ne correspondent pas toujours, parfois quelques pages, quelques lignes…

On passe à un autre appel… (psychologie, physique quantique, ésotérique.. et blablabla…) mais beaucoup de discernement.. qui laisse passer… parce que faux, souvent déçue, mais jamais sans perdre le sens du vrai… la conviction.. mais à travers tout cela… un grand cheminement déjà fait tout de même.. La voie est claire et directe.. Ça prend du percutant.. J’ai choisi de te rencontrer toi… Reste à déployer…

Ce qui est fort en toi….

Ta simplicité, ton authenticité, ton intelligence et ton incroyable facilité à la vulgarisation… en fait..

Dépouillé de tout, ne reste que l’essentiel… Je cherche les vrais… ce que tu dis, tu le vis, tu l’es…

Alors j’ai aimé y plonger… J’ai choisi de le vivre avec toi, car j’ai cru en toi… Merci à l’être authentique que tu Es… Un exemple à suivre… C’est vrai, l’authenticité!!!

Je ferai avec diligence tous tes exercices… La suite.. je la vois pour le meilleur… Tu demandes ce qui a changé pour moi….

Confirmation que Tout est possible… Je ne fabule pas!!!

Déjà, la route de retour fut si facile… (pas encore la décapotable!!!) Je reviens avec l’expansion de cette liberté… Je suis une voyageuse solitaire… mais jamais seule… Sky is the limit…

Je n’ai pu saluer ta compagne Nancy au départ, remercie la pour moi de sa belle lumière à elle également…

Je poursuis ma route avec un plus, mais je continuerai de surveiller la tienne, je sais que tu es vrai… Merci…. Revivre avec toi, d’autres ateliers encore plus “crinqués”, j’adorerais…

Tiens-nous au courant…

Au plaisir


Céline

Bonjour Alex,

Pendant cet atelier, plusieurs choses se sont passées pour moi dont voici les principales.

Au cours d’un exercice, j’ai travaillé à enlever ma croyance que la plupart des gens sont trop stupides pour vouloir s’améliorer. Ceci a eu une conséquence directe sur ma vision. Vraiment très surprenant! J’ai vu les gens autour de moi avec beaucoup plus de détails! Les postures, les rictus faciaux, les façons de placer les corps, etc. C’était vraiment surprenant.

De façon générale, mon corps est beaucoup plus libre qu’avant et continue de se libérer. J’ai découvert que ma tension au cou est conséquente de celle à la hauteur de ma blessure à la colonne, plexus solaire, bas de la cage thoracique. On continue!

Merci et joyeux Noël!


Anne-Marie

Cher Alexandre,

Grands mercis pour ta générosité. Tu donnes beaucoup dans tes formations.

J’ai fait tant de formations, de cours, de séminaires, de thérapies…

Ce que j’apprends avec toi, c’est court, simple à appliquer, et ça marche… Moi aussi je suis une ”tite vite”, je ne veux pas de résultats dans 6 mois.

Je connaissais certains exercices que tu nous avais donnés à la formation précédente, mais je ne les faisais pas. Alors, maintenant ”je fais de l’épaule”. Toutes les raisons sont bonnes pour faire cet exercice. Je commence par là.

Il y a des changements déjà, de petits miracles qui se produisent et ça ne fait que 4 jours, comme plus d’abondance dans ma vie, que je ne voyais probablement pas avant, j’imagine. Je me sens plus calme, plus confiante, plus présente dans mon corps, donc moins dans ma tête. YÉÉÉÉ !

J’ai parlé de toi et de cette technique de l’épaule à une amie.

Je me remercie d’avoir décidé d’assister à ces 2 jours de merveilleux cours, et je te remercie d’être aussi généreux, simple, vivant.

Je continue…


Céline Couturier

Allô Alexandre,

Merci pour cette fin de semaine. Ce fut vraiment une découverte. Ce que j’apprécie particulièrement de ton enseignement et qui me rejoint, c’est la rapidité des techniques.

Je suis incapable de faire de la méditation, car c’est trop long et finalement ça m’énerve… Mais tes techniques s’exécutent rapidement et c’est le fun.

Je n’avais pas d’attente envers l’atelier et c’est souvent quand on n’a pas d’attente que nous sortons le plus comblé.

Je disais à Nancy dimanche que la technique d’habiter son corps, personnellement elle ne décroche pas… J’ai toujours cette impression depuis le samedi matin où tu nous l’as fait faire. On dirait que mon corps est bien dans cet état et qu’il veut continuer à fonctionner comme ça.

Pourtant je suis une personne qui habituellement a toujours la tête pleine et ça n’arrête jamais de tourner. Maintenant (depuis samedi), je n’ai pas perdu mon génie et j’ai la tête légère. Juste pour ça, ça valait la peine. Nancy semblait un peu étonnée que ça ait été aussi rapide, mais tant mieux pour moi.

De plus, on dirait que je suis plus grande. On dirait que je vois de plus haut, que je regarde les choses avec un angle différent. Je ne prends pas les gens de haut, mais je vois différemment et ressens aussi différemment. Bref, si tout le monde t’écrit un roman, tu n’auras plus de temps.

Alors voilà.

Merci encore


Esther

– Avez-vous vécu des changements physiques, psychologiques et/ou émotionnels pendant l’atelier ? Si oui, lesquels ?

Oui, j’ai ressenti quelques sensations, de l’euphorie pendant quelques secondes, des mouvements “énergétiques” dans mon corps et autour.

 

– Avez-vous remarqué si des changements s’étaient maintenus en vous depuis l’atelier ? (Ça a fait près de 24 heures… Je vérifierai aussi plus tard dans le temps.)

Le lendemain, j’ai ressenti en après-midi une “légèreté” comme pendant l’atelier.

 

– Avez-vous vécu des changements de perceptions, croyances et/ou façon de penser pendant l’atelier et est-ce que ces changements vous accompagnent encore aujourd’hui ?

Non.

 

– Est-ce qu’une expérience vous a particulièrement marqué, surpris, dépassé ?

Génie emprunté.

 

– Vivez-vous des inconforts physiques suite à l’atelier (muscles endoloris, fatigue, etc.) ?

Fatigue.

Je tente d’apprendre certains exercices à ma fille de 13 ans actuellement. Je vais voir si elle persévère et voir si cela change des choses pour elle.

 

Merci!

 

 

 

Quatre jours plus tard :

 

Bonjour Alexandre,

Merci pour ton suivi.

De mon côté, j’utilise la méthode de l’épaule pour mes maux de tête de tension et jusqu’à présent ça fonctionne plutôt bien…

Normalement je prends des Tylenol et Advil, mais j’ai réussi à ne pas en prendre depuis l’atelier.

Donc la méthode fonctionne assez bien pour ceci… Les maux reviennent, mais le remède est simple.

Pour ma fille, je l’encourage beaucoup à utiliser la méthode de l’épaule. Elle m’a dit qu’elle réussissait à apaiser ses maux de ventre de 7/10 à 4/10… Elle pourrait poursuivre pour voir si ça baisse plus, mais elle semble satisfaite du 4/10 ???!

Sa tête travaille énormément, elle pense trop et sans arrêt… Elle fait parfois de l’insomnie.

Donc je l’encourage à faire la méthode d’habiter son corps.

Je l’ai fait avec elle une seule fois et ça semble bien fonctionner.

Avec cette méthode, elle sent son corps et ses jambes très lourdes et apaise son mental.

Je vais poursuivre et te redonner des nouvelles là-dessus.

 

Merci à toi pour ce que tu fais pour le bien-être des gens!

Merci encore et passe une très bonne journée! »

 

 

 

Deux semaines plus tard :

 

Pour mes maux de tête, disons que ça réussit encore plutôt bien. Ça n’a pas fonctionné 1 seule fois.

Mais au bout du compte, si je réussis à éliminer le 3/4 de mes maux de tête, ce sera une bonne quantité de Tylenol et Advil de moins.

J’ai également testé cela (technique de l’épaule) avec un stress élevé (genre la peur de l’inconnu) qui me fait perdre mes moyens… Eh bien ça fonctionne très bien! Et la sensation est merveilleuse!

Merci encore!


M. Belzile

Bonjour Alexandre,

J’ai bien aimé mon atelier de fin de semaine même si je n’en ai personnellement pas retiré autant de bienfaits et d’expériences que pendant l’atelier shamanique.

Toutefois, j’ai particulièrement apprécié tes commentaires à propos du Secret et de la Loi de l’attraction. Tu m’as confortée dans l’idée que j’en avais et cela m’a rassurée et aidée à comprendre.

Tout comme les différents points de vue sur la vie dont tu as parlé et avec lesquels j’étais parfaitement d’accord. Ta simplicité me rejoint, car je sens que tu es quelqu’un de “vrai”, ce que j’apprécie au plus haut point, car je trouve que c’est très, très rare (je pense que je suis assez exigeante envers l’humain, et donc souvent déçue); mais j’essaie en général de donner autant que je demande.

Merci encore pour ce que tu es et ce que tu fais!


Lyse

– Avez-vous vécu des changements physiques, psychologiques et/ou émotionnels pendant l’atelier ? Si oui, lesquels ?

Oui, engagement à nourrir le changement en effectuant les exercices. Je me sentais aussi très calme et plus solide dans les 48 heures qui ont suivi l’atelier. Ta communication conscient/inconscient a été pour moi très efficace et à vrai dire magique. Je n’avais pas de résistance, ton message passait super fort. Je pratique le bilan progrès quotidien.

 

– Avez-vous remarqué si des changements s’étaient maintenus en vous depuis l’atelier ? (Ça a fait près de 24 heures… Je vérifierai aussi plus tard dans le temps.)

J’ai eu recours à l’épaule quelques fois. J’ai ressenti de la fatigue depuis 48h et donc je me sens faiblir. Mais je me dis que c’est peut-être la fatigue seulement…

 

– Avez-vous vécu des changements de perceptions, croyances et/ou façon de penser pendant l’atelier et est-ce que ces changements vous accompagnent encore aujourd’hui ?

Oui, allant moins bien, j’ai pu me dire que c’était la fatigue qui jouait plutôt que de prendre le tout personnel. Il y a des questions d’argent embêtantes aussi autour de moi et j’ai recours à la technique des bonnes décisions de manière naturelle, ce qui me donne des réponses différentes. Donc oui changement de perception. Aussi beaucoup plus d’ouverture et de disponibilité aux autres.

 

– Est-ce qu’une expérience vous a particulièrement marqué, surpris, dépassé ?

La technique du génie m’a donné des réponses importantes. M’a transformée dans mon rapport aux autres.

 

– Avez-vous développé de nouvelles compétences ou amélioré des compétences que vous possédiez déjà ?

Ouverture aux autres, détachement au lieu d’être envahie dans différentes situations.

 

– Vivez-vous des inconforts physiques suite à l’atelier (muscles endoloris, fatigue, etc.) ?

Un peu de courbatures le lendemain du 1er jour, fatigue ensuite.

 

**** Merci pour la merveilleuse aventure. Je suis en mesure d’apprécier le pouvoir de ta manière de communiquer et je suis revenue très émue par ton intégrité, ta générosité et surtout l’impression d’avoir devant soi un être dénué d’ego. À mes yeux, c’est une qualité incommensurable et extrêmement rare. Tu pratiques ce que tu enseignes. Très inspirant. Merci! Je t’envoie mon conjoint à Québec.


Christine

Allo Alexandre,

J’ai commencé la lecture de ton livre et je te dis tellement merci pour la persévérance que tu as eue et de maintenant partager tes connaissances pour le mieux-être des gens qui n’ont pas à faire tout ce cheminement difficile et long. Tu as toute mon admiration, ma gratitude et mon amitié. Je vais prendre le temps de répondre aux questions plus tard ce soir.

Bonne journée !

 

 

 

Quelques heures plus tard :

 

– Avez-vous vécu des changements physiques, psychologiques et/ou émotionnels pendant l’atelier ? Si oui, lesquels ?

Oui j’ai senti que je pouvais diminuer les symptômes de ménopause, que j’étais plus légère, beaucoup au niveau de la tête, chakra de couronne, quand on a fait l’exercice d’hyperprésence et que j’ai marché, je ressentais une énergie de bien-être, de picotement de la peau du visage et des bras, plus d’énergie, je me disais wow je me sens pétillante, un rayon de soleil, d’énergie et de bonne humeur.

 

– Avez-vous remarqué si des changements s’étaient maintenus en vous depuis l’atelier ? (Ça a fait près de 24 heures… Je vérifierai aussi plus tard dans le temps.)

Le premier soir après l’atelier j’étais brûlée, mais hier soir en super forme ET j’ai bien dormi. Aujourd’hui je me sens très calme, j’ai fait les exercices plusieurs fois aujourd’hui et celui de l’épaule ce soir avant mon cours, j’ai senti que je me suis enlevé un grand stress qui me suivait depuis plusieurs semaines et qu’après l’exercice, je ne stressais plus pour certains choix qui me stressaient beaucoup il y a deux semaines.

 

– Avez-vous vécu des changements de perceptions, croyances et/ou façon de penser pendant l’atelier et est-ce que ces changements vous accompagnent encore aujourd’hui ?

La paix que j’ai ce soir, c’est comme une certitude que maintenant tout va bien aller au niveau émotionnel, c’est surtout ça qui me dérangeait dernièrement. Je sens que peu importe je peux toujours retourner aux exercices. Une amie m’a offert un soin en kinésiologie holistique et je lui ai dit que pour le moment je préfère faire les exercices et voir les résultats. Ce que j’aime là-dedans c’est que c’est moi qui fais le travail et que je ne suis plus influencée par l’énergie d’une autre personne.

 

– Est-ce qu’une expérience vous a particulièrement marqué, surpris, dépassé ?

L’exercice d’hyperprésence et celui du génie en soi et bien sûr mon moment sur l’estrade avec toi. J’adore être en avant, ça m’appelle tellement… L’exercice sur le ”stage” m’a beaucoup aidée pour la rencontre que je vais vivre mercredi, je vais refaire l’exercice ce soir et demain, quelques fois encore.

 

– Avez-vous développé de nouvelles compétences ou amélioré des compétences que vous possédiez déjà ?

Pour les compétences, je ne sais pas… Mais pour être en avant pour enseigner ou parler devant les gens ou la caméra, je crois que la confiance est encore plus grande.

 

– Vivez-vous des inconforts physiques suite à l’atelier (muscles endoloris, fatigue, etc.) ?

Oui le premier soir seulement, mal au cou, entre les omoplates et dans le dos. J’ai remarqué un point au cœur quelques fois quand on t’écoutait la 2e journée. J’ai massé un peu l’épaule et c’est finalement parti.

 

Merci à toi Alexandre, merci pour ta persévérance, pour avoir suivi ton essence malgré tout ce que tu as affronté. C’est vraiment wow, je continue de te suivre, j’ai vraiment trouvé un enseignement et des techniques qui me conviennent, qui me ressemblent. Il me fera grand plaisir de te faire connaître à mon entourage et sur la webtv.


Suzie Matte

Bonjour Alexandre!

Tu trouveras ci-bas mes réponses à tes questions. Je tiens à te faire part de toute ma gratitude de m’avoir permis de vivre cette expérience hors du commun et surtout enrichissante.

Tes ateliers sont arrivés à temps pour moi qui suis en train de vivre plusieurs changements dans mon style de vie, dans ma manière de l’aborder et de la vivre.

J’ai été franchement heureuse et touchée de constater que la croyance que j’ai toujours eue, que TOUT est possible, puisse être validée. Ça m’a fait un bien profond d’entendre cette idée être soutenue par une autre personne que moi-même.

Connais-tu « Un Cours en Miracles »? Sinon, j’aimerais souligner que ce que tu enseignes m’a fait penser aux exercices qui y sont présentés, à la seule différence que tes exercices m’ont permis d’accepter que je vis actuellement dans un corps. Ça, ce fut un changement majeur dans la perception que j’ai de ma réalité. Ne plus nier que je vis “dans” un corps ou plutôt accepter de l’habiter.

 

– Avez-vous vécu des changements physiques, psychologiques et/ou émotionnels pendant l’atelier ? Si oui, lesquels ?

Je sens maintenant que j’habite réellement mon corps, expérience que je croyais vivre, mais que je n’ai jamais vécue pleinement par croyance que je ne suis pas un corps, mais esprit. Non seulement ça, j’apprécie cette expérience et me sens encore plus proche de TOUT, de ma réalité…

Je sens l’énergie circuler à travers mon corps. J’ai accepté que je suis.

 

– Avez-vous remarqué si des changements s’étaient maintenus en vous depuis l’atelier ? (Ça a fait près de 24 heures… Je vérifierai aussi plus tard dans le temps.)

Le sentiment que c’est correct, je m’accepte comme ça, je me pardonne et je pardonne à toute personne impliquée dans la situation est très présent pour moi sur tous les plans. Ce que j’ai vécu durant cet exercice a changé mon expérience de vivre et ne m’a pas quittée depuis. C’est une libération du cœur. Je compte approfondir cet aspect, car je sens qu’il y a encore des nœuds à défaire.

 

– Avez-vous vécu des changements de perceptions, croyances et/ou façon de penser pendant l’atelier et est-ce que ces changements vous accompagnent encore aujourd’hui ?

En m’identifiant à l’Esprit, je croyais que le corps n’avait pas de valeur significative à part apprendre. Je crois maintenant que le sens de l’apprentissage n’est pas strictement de l’ordre de la rationalisation ou du vécu émotionnel, mais aussi de l’ordre de l’expérience physique, ce que je rejetais.

Aussi, des situations qui normalement pourraient m’irriter n’ont plus l’impact qu’elles avaient. Exemple : tendance à me stresser à propos du temps ou du fait que des gens puissent attendre après moi ou peur de déplaire aux autres. Je ne me sens plus concernée par cela. Lorsque j’habite mon corps, je ne suis plus dans le jugement.

 

– Est-ce qu’une expérience vous a particulièrement marqué, surpris, dépassé ?

Lors de l’exercice de changement d’état de conscience, j’ai expérimenté une orchidée. Heuuu….!!! Ç’a été très surprenant de sentir tout mon corps se manifester telle cette plante. (Rien de plus à dire là-dessus! Ahahahahahha!!!!!)

L’exercice de conscience (me souviens plus du nom exact, mais vient tout de suite après habiter son corps), m’a marquée, je me sentais vraiment bien malgré l’étonnement de l’expérimenter en compagnie d’autres personnes. Je l’avais pratiqué, en solo, la première fois que j’ai médité il y a 12 ans.

 

– Avez-vous développé de nouvelles compétences ou amélioré des compétences que vous possédiez déjà ?

 Le “je veux donc je peux” s’est grandement accéléré. C’est drôle à dire, mais quand on m’a dit hier “demande à ton corps de ressentir 10%-15% de plus”, je l’ai fait, ça a fonctionné! Tout peut être spontané si c’est sincèrement ce que je veux. Depuis quelques semaines seulement, j’ai recommencé à appliquer cette croyance. Plus concrètement, j’appelle ça la compétence de passer à l’action.

 

– Vivez-vous des inconforts physiques suite à l’atelier (muscles endoloris, fatigue, etc.) ?

Oui. Hier soir j’avais de la douleur à la base du cou du côté droit et derrière l’omoplate gauche. J’ai fait de l’épaule : ça a fait disparaître toute la douleur en 3 applications. Aujourd’hui, je ne ressens rien dans ces régions. J’ai presque toujours ressenti un nœud sous l’omoplate gauche. WOW!!!!

Je suis ouverte à répondre si tu as plus de questions!!!

 

 

 

Deux semaines et demie plus tard :

 

Oui, il y a d’autres progrès suite à l’atelier. Je ne pourrais pas dire que c’est juste lié à l’atelier, mais également à des changements radicaux dans mes habitudes, décisions et perceptions depuis mon déménagement le 3 novembre dernier.

TOUT se met en place, de manière très rapide (j’ai déjà expérimenté ça avant, mais c’est plus intense maintenant). Je reçois tout ce que je demande beaucoup plus vite. Ça ne me prend que quelques secondes pour me connecter à la Source et les effets ressentis sont immédiats et de plus en plus intenses et durent de plus en plus longtemps (ex : avant c’était quelques secondes, minutes, maintenant ça peut durer 20-30 minutes de suite, plusieurs fois par jour). C’est une sensation d’extase physique et ça continue même lorsque je me déplace, les yeux ouverts.

La fatigue disparaît, je peux dormir 6h, travailler 12h et être en forme, présente et disposée des heures avant et après le travail.

Je dois spécifier que je pratique aussi le pardon (selon « Un Cours en Miracle » et « Et l’Univers Disparaîtra » de Gary Renard) depuis 7 ans environs. Les exercices que j’ai appris avec toi m’ont vraiment aidée à modifier ma perception de la réalité vs illusion ainsi que mon expérience terrestre.

J’attendais avant d’émettre ce constat il y a 2 semaines… J’ai pris conscience que mes expériences passées ne sont reliées à aucune sensation lorsque les souvenirs m’apparaissent. Je n’en suis que témoin lorsque ces images arrivent.

Bref, c’est difficile de mettre tout ça en mots, mais je suis reconnaissante!

Merci pour ton partage!


Véronique Morissette

Un mois et demi après la formation :

 

Bonjour Alexandre,

Me voici finalement t’écrire quelques mots.

Je suis ravie de participer à chaque fois à tes ateliers et j’ai accumulé (à date) des connaissances incroyables. Je m’organise maintenant d’allouer plus de temps à pratiquer beaucoup plus les exercices.

Je reviens au mois de novembre, pendant les deux journées de l’atelier quand j’ai senti que tout ce que se passait c’était pour moi. J’entendais des réponses une après l’autre et les réponses provenaient pas seulement de ce que tu disais mais des gens avec qui j’ai été au diner, exercices, les gens assis autour de moi… C’est drôle et comme tu le dis « C’est fou pareil ». J’ai aussi réussi à plus peaufiner mes habiletés de sentir mon corps (habiter le corps) et l’hyperprésence (je voyais et entendais en 3D à partir de la 1ère journée de l’atelier).

Le lundi après l’atelier et le vendredi de la même semaine j’ai eu deux réunions importantes et j’ai dû faire le génie emprunté. J’ai réussi à contrôler mes émotions comme j’ai jamais pu le faire et j’ai eu une attitude complètement différente : j’ai pu être très ferme et décidée dans la discussion, le contrôle des émotions était différent, aussi.

Depuis, je me suis servi à quelques reprises de la technique de l’épaule pour des différents maux, dans des moments différents (une fois pour descendre une effet d’angoisse, une autre fois pour enlever une douleur dans le plexus solaire et pour enlever des tensions au niveau du bras gauche à deux reprises).

J’ai appris entre autres à des amies au travail et elles étaient étonnées. Alors je viendrai avec d’autres personnes au suivant atelier (j’espère pour leur bien-être!!!!) J’ai vécu une terrible période de stress et tension (intérieurement) pendant le mois d’octobre et le mois de novembre (jusqu’à l’atelier). (Dans cette période j’ai perçu les gens très agressifs, facilement irritables, difficiles à gérer).

Heureusement le tout s’est réglé (après les réunions). J’ai aussi mis en pratique ton conseil (renfermer les capteurs sensitifs en hyperprésence et les rouvrir au besoin). Ça marché super bien. Je me demande comment j’ai pas pensé à cela avant?

J’ai hâte de découvrir tes livres (ceux que tu mentionnes dernièrement), j’ai même acheté deux de Nancy à l’atelier et je n’arrive pas à les finir. Ça ira mieux peut-être avec ton truc (tu me disais à l’atelier que tu auras quelques chose en anglais sur la lecture rapide). Tu m’avais dit de te rappeler dans un courriel! Je te remercie à l’avance!

*** Je reprends présentement le miracle en 15 minutes. Je ne sais pas pourquoi la première fois quand je le vu il y a deux ans, ça pas marché selon mes attentes (peut-être?) mais maintenant j’ai un autre « feeling » et je le reprends, alors je travaille sur ceci. Je te donnerai des nouvelles bientôt.

Je te remercie de tous tes courriels, ton intérêt, ton implication et ton aide auprès des gens.

Passe une très agréable journée et encore une fois une merveilleuse année!

 

 

 

Plus d’un an après l’atelier :

Oui ça va toujours bien. Au besoin j’utilise la technique de l’épaule ou les autres exercices à Alexandre. J’ai bien intégré ses exercices et c’est pour cela qu’au besoin je sais quoi choisir pour « guérir » efficacement (sans trop de délai).


Catalina

En passant, voici quelques nouvelles de la famille Tremblay-Chouinard suite à la fin de semaine à Québec, moi et ma conjointe (Gaétane) avons adoré, nous vivons des changements incroyables ça va vite c’est super, pour les enfants c’était leurs cadeaux de fête et j’étais, disons-le, un peu inquiet de leur réception, quoique Léa est très ouverte, mais Alexis c’est autre chose.

Après la première journée, Alexis était très enthousiaste, il a travaillé très fort sur lui et avait hâte au lendemain. « Incroyable » après la journée du dimanche, il avait déjà changé certaines perceptions sur lui (comme le sentiment de se sentir pas bon) il a développé depuis une assurance en lui, il a des objectifs, des buts qui sont très réalistes.

Quelle fut ma plus grande satisfaction de les entendre dire dans l’auto au retour que c’était le plus beau cadeau à vie.

Alexis nous dit, on se fait-tu un club de crinqués, donc nous allons faire une fois par mois un souper de crinqués.

Merci Alexandre pour ce beau partage de connaissance.

Au plaisir de se revoir


Éric Tremblay, Shannon

Bonjour Alexandre,

Je reviens d’un séjour à Ottawa pour les festivités du jour de l’an… Je me replonge doucement dans la réalité.

Le plus beau feeling de l’atelier c’étais l’impression d’être totalement chez-moi, donc émotionnellement le bonheur d’ÊTRE AU BON ENDROIT AU BON MOMENT.  Je suis arrivée avec une bonne demi-douzaine d’inconforts physiques, la séance de guérison collective fut reçue comme un cadeau. Réceptive, j’ai peu ressenti de changements. C’est venu graduellement.

Au réveil le 31, je baignais dans une joie nouvelle jamais ressentie jusqu’ici. Pour ce seul moment, je te suis reconnaissante mais tu nous as offert tellement plus. Merci Alexandre de croiser ma route à ce moment-ci.

Je suis impressionnée par la simplicité avec laquelle tu sais que tu peux changer le monde. Et celle encore plus grande où tu as choisi de le faire. Je retiens de cet atelier que tout est possible, j’ai l’âge de la retraite, pourtant tu me donnes le courage de faire tellement plus, d’oser vivre plus intensément.

Que ta journée soit tout aussi divine que celle que tu me souhaites régulièrement.

 

 

1 semaine après l’atelier

 

Bonjour Alexandre,

Pour répondre au dernier message: Que vivez-vous en lisant ce message ? Et les participants, maintenant que quelques jours ont passés, qu’avez-vous vécu ?

En lisant ton message, j’étais juste contente d’avoir accès à une partie de ton expérience.  Ce que moi j’ai vécu, c’est beaucoup de contentement. La certitude que j’étais à la maison, avec mes pairs. Cela m’arrive assez peu souvent.

Depuis, une paix et une joie nouvelle et profonde. Grande libération de colère il y a deux jours (une vieille relation conflictuelle et malsaine qui n’avait pas été exprimée dans son intensité réelle) que je relis à l’expérience du 30 décembre.

Ce matin, besoin d’approfondir un pardon que je croyais avoir fait correctement. La peine qui est reliée à ce manque d’amour, m’indique que c’est encore lourd et non libéré. J’écris, je fais ton merveilleux exercice qui m’invite à mettre cette personne dans un être très cher et le porte à mon coeur pour laisser agir l’amour. Je fais « ho’oponopono ».  Je retrouve tout doucement mon calme.

Mes malaises physiques ne sont pas disparus par enchantement comme je le croyais durant la séance de guérison que tu nous as offerte. Je fais la technique de l’épaule et me dis que tout va rentrer dans l’ordre avec le temps.

Alexandre, sache que je suis très heureuse de cette expérience, j’apprécie la générosité avec laquelle tu nous enseignes à devenir la meilleure version de nous-mêmes. Tu es une bougie d’allumage qui invite à poursuivre le chemin pour le plus grand bien de tous. Il y a surtout une grande reconnaissance pour toi et tous ceux qui ouvrent le chemin, œuvrent à changer le monde et nous invitent dans leurs sillages. Merci, Infiniment MERCI!


Nicole Faucher

Bonjour Alexandre, Nancy, et le reste de l’équipe que je ne connais pas vraiment.

J’ai attendu pour faire un retour sur l’expérience vécue car d’une, j’avais dit l’essentiel à Nancy, de deux, de laisser du temps passer car au premier abord je n’ai vu aucuns changements visibles ou invisibles même.

Je suis une des personnes qui n’a vécu aucune transformation lors de l’atelier de mon vécu de l’expérience.  J’arrive dans une grande salle, et je m’dis alors, c’est là que ça va s’passer… quoi? J’en sais rien, et je réalise le pourquoi je suis venu; mais pourquoi au fait que j’me dis? Puis une petite voix me répond pour apprendre à accepter, laisser couler, lâcher prise sur ce qui est. Okay!

J’entre, je vois plein de monde déjà; j’aime pas trop être avec des inconnus que je ne connais pas, ça me met mal à l’aise, puis je m’assois à une place discrètement, avec 1m88 de haut c’est dur d’être discret, et je ressens instantanément et avec insistance que je dois m’asseoir à cette place-ci, un rang en arrière, à côté de cette dame, pas de hasard, elle m’a transmit quelque chose et moi aussi… une leçon de vie à chacun, le temps qu’Alexandre arrive et fasse un chuuuuut! J’ai trouvé ça super comme façon de ramener l’attention dans la bonne direction avec un groupe de cette taille, car d’habitude c’est avec une parole plutôt forte que basse qu’on capte l’attention.

Ex: une note atonique ah!ah! Horrible pour les oreilles, mais c’est vrai qu’après un certain temps le corps à trouvé ça beau, entrant dans le mode de la survie de l’espèce sans doute pour supporter la dissonance. J’me suis même demandé comment à la fin je trouvais qu’Alexandre trouvait le moyen inconsciemment de trouver une certaine harmonie en jouant. Comme quoi l’humain va naturellement vers l’harmonie.

De là, Alexandre nous a expliqué tous les cas qui pourraient arriver pendant ces 3h-4h, les pires. J’ai eu peur sur le coup, normal on est humain, la peur de l’inconnu, mais je me suis dit je suis là, j’y reste quoi qu’il arrive; en fait ça m’a drôlement aidé ces explications à me mettre dans le mood de tout accepter, tout! C’est ce que j’ai fais.

Ça a commencé par de la musique; je m’attendais à des sons bizarres, presque voir débarquer les extras terrestres d’une minute à l’autre par le plafond, mais non; déception.

La salle était assise, certains étaient dans les allées, et les gardes du corps du bien-être, assistants d’Alexandre, se trouvaient le long des murs, debout, prêt à intervenir au cas où on vivrait un ”bad trip”. Ça, ça me rassurait.

Je m’disais, bon ils sont là, c’est ok, je suis prêt.  La musique a continuée, et j’ai fermé les yeux, ”hasta la vista baby”.  J’écoute, je ressens, je respire profondément, j’écoute tout ce qui m’entoure, ce qui m’habite. Je me dis : bon c’est un groupe calme cet après-midi, pas d’bacon qui saute, de hurlements sinistres, ni de couteaux qui me rentrent dans l’dos… hein!? De couteaux qui me rentrent dans l’dos tsss.  J’enlève cette pensée… oui tout peut arriver qu’il a dit alors voilà, mon imagination m’a joué un tour.

Après avoir chassé cette pensée, j’ai entrouvert les yeux de temps à autre pour voir tantôt Alexandre ouvrir les bras vers la foule, tantôt le voir jouer de la guitare avec les autres, puis tantôt le voir en train de danser la danse de la pluie en caleçon à pois bleus sur la scène…

Non je blague, ça voulait dire, ferme les yeux et reste en toi; ce que j’ai fait, j’étais prêt à tout… et si il y a un changement, il se trouvait là à cet endroit précis, mais il m’a fallut deux semaines pour le constater. En fait il n’y a rien de spécial qui se passe durant l’atelier, si ce n’est que l’intention du changement.  J’étais très présent tout le long de l’atelier, j’acceptais tout, absolument tout ce qui se passait, en moi et à l’extérieur de moi. Je m’disais que jamais je ne pourrais me laisser vivre vraiment dans un accord commun avec un groupe d’inconnus. C’est là selon moi qu’intervient le réel changement.

Là Alexandre, c’est à toi que je parle maintenant. Tu voulais qu’on raconte un peu nôtre histoire perso de nôtre vécu durant l’atelier, alors voilà, et oui tu peux la publier si tu en vois la pertinence avec ce bout si ça te tente. Quand je dis qu’il n’y a rien de spécial qui se passe durant l’atelier, en fait il y a tout; c’est que je ne crois pas que c’est toi personnellement qui fait le changement de quoi que ce soit (à part un égo là, s’il y a égo, je ne vais rien toucher) car en fait je crois que ta réelle job, que tu fais très bien, est d’être un accompagnateur, un facilitateur d’expériences; et tu agis avec assez d’humilité, simplicité sur scène que j’aime bien, pour comprendre qu’est-ce que je veux dire en ce moment.

Le fait d’être un accompagnateur, facilitateur change carrément la façon dont l’atelier va se donner. Selon mon expérience personnelle de ton atelier, pendant trois heures de conscience attentive sur ce qui se passait en moi, à l’extérieur de moi, il y a eu en effet un changement, mais par la suite; je suis entré plus en moi, j’ai accepté de me vivre, d’être à l’écoute réel de tout ce qui m’habite, d’être plus connecté à mon essence.  Et c’est là que je crois que dans ton prochain atelier tu peux aider encore plus les gens à dépasser leurs limites personnelles pour aller vers leur vrai soi.

On arrive avec un conditionnement social et c’est rare d’avoir un espace où on peut exprimer vraiment sa vraie nature.  Je donne cet espace dans mes ateliers de théâtre, et toi dans cet atelier précisément donc je te verrais beaucoup plus actif dans le processus dans les prochains ateliers (ce n’est que des suggestions, tu en feras ce que tu veux): Si vraiment le changement vient du fait d’avoir eu les conditions nécessaires (que tu as installées), de m’être autorisé à vivre tout ce qui se passait en moi qui a vraiment fait que je me sens beaucoup plus connecté présentement (c’est le changement opéré en moi) alors il faudrait aller dans ce sens les prochaines fois.

Pour ce qui est du changement, je crois que ce n’est pas nous qui changeons les gens, mais l’Amour qui passe à travers chacun d’entre nous, qui se traduit par l’accueil, la chaleur humaine, la bonté, vouloir le bien de l’autre.  C’est ce qui permet dans cette attitude de nous laisser aller à être ce que nous sommes par exemple lors d’un atelier.

J’espère que tu tireras quelque chose de bon à puiser dans ce que je t’ai dit dans ce mail. J’ai été content de te revoir, curieusement dans une toilette, et revoir Nancy aussi (pas dans une toilette non!). Je ne ferais pas le deuxième atelier, car je ne sens pas que j’ai à le faire si proche. J’ai maintenant à vivre ce que j’ai touché là. Y’a un déclic qui s’est fait en moi, mon être, essence est plus présent, et je crois que c’est dû au fait que je suis resté trois heures dans ton atelier à me laisser être tout simplement. Les conditions étaient là, rare dans une société comme la nôtre.

Bon week-end.


Arnaud

Bonjour Alexandre,

Je ne crois pas avoir rencontré plusieurs personnes aussi généreuses que toi dans ma vie. Nous permettre de revoir gratuitement ce webinaire est vraiment super! et je l’apprécie vraiment.  Je tenais à te le dire car ce n’est pas souvent qu’on rencontre une personne comme toi dans le domaine de la croissance personnelle.

Plus je te connais Alexandre et plus tu m’épates.  Tu nous démontres par ton vécu, par ce que tu es, que tout est possible dans la réalité et ce n’est pas juste une théorie.  Je ne suis pas en train de lire un livre, ni une théorie mais je le vois dans la réalité.  Je ne veux surtout pas de gourou mais toi, tu m’inspires et ça me dit qu’on peut tout réussir en y mettant des heures de pratique comme tu le fais.  Merci grandement pour ce cadeau et nous permettre de revoir cet atelier.

En passant, je suis à regarder le webinaire sur l’atelier Shamanique et je te trouve particulièrement lumineux et beau avec ce rideau bleu violet derrière toi et ce gilet à rayures.  Je ne sais pas, il y a un petit quelque chose de lumineux, voir “shamanique”.  C’est sûrement arrangé avec le gars des vues.

Et je tiens à remercier grandement ta charmante compagne Nancy pour sa joie de vivre et sa grande gentillesse.  Elle est comme un ange à chaque fois que je la vois.

Je vous souhaite à toi et Nancy, une journée divine comme tu le dit si bien.


Danielle Fillion

– Avez-vous vécu des changements physiques, psychologiques et/ou émotionnels pendant l’atelier ? Si oui, lesquels ?

J’ai commenté sur ton mur Alexandre… j’ai vraiment fait une expérience de moment présent total…  d’être tout ce que j’entendais, tout ce que je voyais, l’unité….  voir mon commentaire plus détaillé…

 

– Avez-vous remarqué si des changements s’étaient maintenus en vous depuis l’atelier ? (ça fait près de 24 heures… je vérifierai aussi plus tard dans le temps)

J’aimerais te dire qu’au niveau énergétique… j’ai beaucoup vibré, voir tremblé…. je suis revenu hier soir vers 22h00 après avoir soupé avec des participants de l’atelier….. Chose étrange, jamais ça ne m’arrive….. Quand je me couche, dès que j’ai la tête sur l’oreiller je dors tout de suite… bien j’ai pas été capable de me coucher et de dormir avant 04h30 du matin pour me relever ce matin à 08h00…

J’étais en feu… beaucoup d’énergie, beaucoup de vibrations… très mais très énergétique…. aucune fatigue, aucune douleur dans le corps…. très énergétique et encore aujourd’hui…..

J’ai mon amie Nancy qui est léthargique, fatiguée dans le coma loll et moi je suis remplie d’énergie, survoltée… en surcharge… j’ai l’impression qu’à moi seule je pourrais alimenter les 12 condos ici présents…..

 

– Avez-vous vécu des changements de perceptions, de croyances et/ou façon de penser pendant l’atelier et est-ce que ces changements vous accompagnent encore aujourd’hui ?

Oui, toujours, un total lâché prise sur tout ce qui peut arriver… je suis dans l’acceptation totale de ce qui est devant moi…  J’ai l’impression que cet état est intégré en moi pour y rester… à suivre…

J’avais tellement mais tellement chaud.  Plus les gens semblait avoir froid et ce couvrir et plus moi j’avais chaud… Mais si tel est le cas, je viens d’apprendre à faire du surf avec les vagues de la vie et la vie m’a testée hier soir, et j’ai surfé comme une championne :).  Aussi, de temps en temps mon mental se met à vouloir me piquer une jasette bien, un sage dans ma tête lui répond et lui explique.  Assez particulier comme feeling et c’est tellement logique et simple à la fois les réponses…

 

– Qu’est-ce qui vous a le plus fasciné pendant l’atelier ?

Je ne sens pas d’état de fascination pour le moment, peut-être de l’étonnement.  J’ai eu l’impression que ça passait le temps d’une respiration, le temps était en accéléré…  J’aurais voulu que l’expérience dure plus longuement.

 

– Que retenez-vous de tout ça ?

Je ne pourrais décrire à moins de 24 heures ce que je retiens, besoin de temps.   J’avais peut-être des attentes au tout début, j’ai peut-être comparé mes expériences à ce que j’ai déjà vécues.  Une chose est certaine, c’est ce que j’ai ressenti.  J’ai trouvé difficile qu’il y ait autant de pauses puisque j’avais l’impression à toutes les fois d’atteindre un état et que le fait de prendre une pause, me ramenait dans un état normal…

J’ai senti l’énergie très puissante et j’ai senti que vers la fin c’était un peu plus calme.   Une partie de moi souhaitait ardemment que le rythme et le son de la musique augmente, les tamtams augmentent et que ça ”explose”… J’ai senti une certaine retenue (venait-elle de moi ? venait-elle du groupe ??)…  Voilà 🙂  mais mon expérience fut vraiment merveilleuse et complètement parfaite… merci beaucoup xox.  Gros câlin… xx


Natalie Côté 

– Avez-vous vécu des changements physiques, psychologiques et/ou émotionnels pendant l’atelier ? Si oui, lesquels ?

Je sens l’énergie qui vibre dans tout mon corps. Je sens particulièrement mes chakras.  Je suis calme et détaché, presque sans émotions.

 

– Avez-vous remarqué si des changements s’étaient maintenus en vous depuis l’atelier ? (ça fait près de 24 heures… je vérifierai aussi plus tard dans le temps)

Je suis encore comme ça aujourd’hui.

 

– Avez-vous vécu des changements de perceptions, de croyances et/ou façon de penser pendant l’atelier et est-ce que ces changements vous accompagnent encore aujourd’hui ?

Je crois maintenant en mes pouvoirs supra naturels.

 

– Qu’est-ce qui vous a le plus fasciné pendant l’atelier ?

Après votre improvisation, je me sentais exactement comme je me sentais avant, il y près de 40 ans, après avoir écouté un album de “Tangerine Dream”, mais sans avoir pris de substances!

 

– Que retenez-vous de tout ça ?

Je suis en cheminement vers un retour aux sources.  Je me sentais comme ça avant, je ressentais plein de choses et j’avais un regard neutre et lucide sur ce qui se passait dans mon environnement.  Mais je ne savais pas quoi faire avec ça donc je l’ai laissé aller.  Je sais maintenant que j’ai des choses à faire avec ça.  Je sais aussi que je suis sur la voie pour découvrir quoi et comment.  J’ai écouté mon intuition en prenant contact avec toi.  Merci pour le chemin parcouru depuis l’atelier shamanique. »

 

 

2 semaines après la formation

 

Bonjour Karren,  J’ai un complément d’information à partager.

Depuis mon retour au travail le 5 janvier, le climat de travail, qui était très tendu et hostile à mon égard à la fin de l’année, est devenu curieusement amical.  Ce fut une expérience perturbante au début.  Ceux-là même qui semblaient se liguer contre moi, et même la directrice des RH qui me regardait comme si j’étais le dernier des parias, ceux-là même qui me donnaient l’impression de conspirer pour me faire sauter, me traitent maintenant comme si j’étais une personne précieuse à leurs yeux.  Au 12 janvier, c’était toujours le cas.  Je crois que c’est un des effets qui correspond aux changements externes dans ma vie tel qu’annoncé par Alexandre.

En guise de complément d’information, je suis cadre sénior dans une grande organisation et mes difficultés relationnelles viennent du fait que je garde la ligne qui m’est donnée par ma direction, plutôt que de céder aux pressions des membres de la clique de petits politiciens internes.  Bref, je ne participe pas aux visées de coalition qui forme le pouvoir informel à l’intérieur de l’organisation.


Patrice B

Bonjour Alexandre,

Je t’écris pour la première fois, j’ai toujours suivi et apprécié tes ateliers.  Cette fois-ci je suis en vacances, plus de temps à moi, je sais que c’est très important pour toi.  Et si tu peux donner autant de bonheur à tous ces gens alors on peut prendre le temps de te remercier.

Alors j’en profite pour te dire que cet atelier a été merveilleux pour moi.  À certain moment je vivais tellement le moment présent que les larmes me coulaient sur les joues.  La musique était si belle et intense dans mon cœur car je savais que jamais je ne pourrai la réentendre et je la savourais comme un cadeau très précieux.  J’avais des larmes de joie et de tristesse en même temps.

Merci d’être ce que tu es, une personne très terre à terre et Superman ou Iron Man, comme tu veux mais continue, on t’aime !

Merci à toute ton équipe, on ne réussit jamais aussi bien seul!!

Bonne année


Linda

Je vous aime full! Voici mon témoignage! ;),

J’ai déjà assisté à plusieurs formations d’Alexandre que j’ai toutes adorées!

Par contre, pendant l’expérience shamanique, j’ai été en résistance et j’ai eu envie de partir tout le long de l’activité! Je me connais cependant assez pour savoir que, si je sens de la résistance, ça veut dire que je travaille quelque chose d’important et je dois rester. Je suis donc resté dans la salle et c’est après la formation que la magie s’est opérée!

J’ai parlé de ma résistance à une assistante d’Alexandre et elle m’a tout simplement dit que j’aurais dû demander de l’aide. En faisant cette prise de conscience, tous mes blocages se sont évaporés et je me suis senti profondément bien. Vraiment très très profondément bien. Je me sentais élevé, moi-même, ancré dans mon corps, confortable dans mon corps!

Le sentiment était tellement puissant que j’ai dû en parler 3 ou 4 fois à mes covoitureurs sur la route du retour! Encore une fois, je suis excessivement satisfait de mon événement avec Alexandre et j’ai encore obtenu beaucoup plus de valeur que ce que j’ai déboursé. Le lendemain, j’ai acheté un billet d’avion pour la Thaïlande!

Je pars dans 2 semaines et je me sauve de l’hiver pendant 3 semaines! Je sens que l’expérience shamanique m’a permis d’arrêter de m’empêcher de faire ce que j’ai véritablement envie de faire: voyager! Je voyage déjà beaucoup, mais je m’en empêchais récemment pour une multitude de défaites que je me donne. J’enseigne aux gens de faire des folies alors je dois montrer l’exemple! 😉 Merci Alexandre de me permettre de retrouver mon cœur d’enfant!


Martin Pelletier
Expert en bonheur
fb.com/martnrj

Bonjour Alexandre!  Ce matin je suis très émotive…Je pleure… j’ai un mal de tête depuis hier (j’en ai pas parlé).  Il est 13h07 et il ne m’a pas encore quitté.

Il m’arrive d’avoir des migraines.  Cela fait partie de ma vie depuis quelques années.

Je me sens surtout fatiguée aujourd’hui.  Je dois aller pelleter ma galerie qui est remplie de neige …et je ne pense pas pouvoir le faire.

Oui, je ressens qu’il y a quelque chose qui se passe au niveau de mon corps… Au coucher, mon ouïe me semblait plus fragile aussi.  Aujourd’hui, je me sens épuisée.

Pour ce qui est de la musique…personnellement j’aurais aimé entendre continuellement la musique qui avait vraiment une profondeur plus intense…avec les sons aussi de certains instruments, qui touchent au plus profond de mon être ainsi qu’avec les voix dont nous pouvions en plus nous exprimer.

Pour ce qui est de la musique (dont je ne me rappelle pas comment tu l’appelais) que tu as fait à la fin…je n’aime pas vraiment.

D’ailleurs je n’écoute jamais la musique de tous les jours à la radio,  je suis incapable.  Cela m’agresse.  Je préfère la musique classique, des pièces d’opéra.  Mais, dans tout cela, je trouve que nous sommes pas mal coincés…peur du jugement… peur de paraître ridicule.

Moi même j’étais porté à juger…même si mon désir de danser m’appelait, je n’aurais pas osé.  Je me suis quand même laissé un peu aller pour le chant…  Pourtant, dans ma vie quotidienne je suis une personne qui porte peu de jugements…sauf, comme je disais, il y a toujours cette peur de se laisser aller dans tous ces ébats pour ne pas paraître ridicule.

Enfin, voilà une partie de mon histoire à moi.

Bonne et merveilleuse journée enveloppée d’amour et de tendresse!!


Marie Claire 

– Avez-vous vécu des changements physiques, psychologiques et/ou émotionnels pendant l’atelier ? Si oui, lesquels ?

J’ai aimé mon expérience. J’étais très heureuse d’être la. Ça a pris environ 5 minutes et j’ai eu le goût de pleurer. Alexandre a lancé un cri en chantant et ça m’a touché. Je me suis dit déjà un changement!?! Une dame est venue mettre sa main sur ma nuque. Je n’en avais pas super besoin mais c’était correct pour moi qu’elle soit là. Je me suis reprise rapidement. Le sourire est revenu très vite. J’ai eu très chaud pendant ce temps là. J’ai sué à cause d’une bouffée de chaleur alors que ce n’est vraiment pas dans mes habitudes.

Quelques autres chansons ont passées. Pendant une pause, j’ai vu une femme pleurer. Elle était accompagnée par une assistante. Il y avait une voix qui me répétait sans cesse d’aller vers elle. Mais je ne l’écoutais pas, me disant qu’elle était déjà accompagnée. Il doit s’être écoulé environ 10 minutes. Je me sentais de plus en plus mal.

Mon corps faisait mal aussi. Mon cou, mon dos. J’ai fini par écouter cette voix et je me suis levée. J’ai marché jusqu’aux femmes. En chemin, je me suis rappelé que j’avais des pierres sur moi. J’ai su que je devais en donner une à cette femme. Elles parlaient. La femme avait les yeux tout bouffis. Je me suis penchée et j’ai dit: acceptes-tu que je te donne ça? Elle a dit oui. L’assistante a dit merci. J’ai dit merci et je suis partie.

En revenant à ma place, en marchant, je me sentais légère. Je me sentais soulagée, tellement soulagée. Je voulais aider cette femme mais c’est moi que j’ai aidée. Je ne sais pas encore ce que ça va changer dans ma vie. Mais ça m’a fait du bien. En plus, j’ai vu que 5 minutes plus tard la femme était debout en train de rire en parlant à un homme. J’étais contente qu’elle soit mieux.

Il y a eu un exercice à faire sur le pardon. Quand j’ai fait ça, ça a fait un “cloc” dans haut du ventre entre les côtes (où j’ai mes crampes depuis que j’ai accouché de ma 2e, il y a 20 mois) j’ai hâte de voir si ce problème est réglé.

Plus la formation avançait et plus j’avais froid. Pour les 2 dernières chansons, j’ai remis mon manteau d’hiver. J’étais surprise quand Alexandre nous a dit que la salle n’avait pas changé de température.

 

– Avez-vous remarqué si des changements s’étaient maintenus en vous depuis l’atelier ? (ça fait près de 24 heures… je vérifierai aussi plus tard dans le temps)

Pour l’instant, je me sens normale. Je ne vois pas trop de différence à part que quand je lis des courriels d’Alexandre, il y a une chaleur dans le haut de mon dos. Ça avait commencé à l’autre formation shamanique mais là c’est encore plus marquant. Ça cesse peu après que j’arrête de lire. (C’est fou hein?)

 

– Qu’est-ce qui vous a le plus fasciné pendant l’atelier ?

De voir les changements rapides qui pouvaient se faire dans mon esprit: tristesse à joie … mal à soulagement … en quelques secondes.

 

– Que retenez-vous de tout ça ?

Je suis contente d’y être allée. J’ai hâte de voir les changements que ça va faire dans ma vie. Merci. Je me rends compte de plus en plus que je peux changer pour le mieux facilement.


Joëlle Turcotte

Ce fût vraiment une très belle expérience pour moi 🙂 J’adore l’énergie des groupes qu’il y a dans tes ateliers et formations.

Pendant l’atelier, comme plusieurs personnes dans la salle, j’ai eu froid à plusieurs reprises, par contre, ma température corporelle s’ajustait quand je faisais l’exercice de l’essence unique (que j’ai fait plusieurs fois intérieurement pendant l’atelier) combiné à me dire que j’étais uni à “tout ce qui est” (un peu comme ta transe shamanique hyper éveillée).

La première fois que je me suis rendue compte que ma température corporelle s’ajustait (c’est avant que tu abordes le sujet de la température de la salle), je me suis dit que c’était probablement parce que le chauffage avait été ajusté mais quand j’ai recommencé à avoir froid j’ai refait l’exercice et j’ai senti ma température s’ajuster encore, cette fois-ci je pouvais sentir la fraicheur de la salle en respirant mais mon corps ne ressentait plus le froid! Je l’ai refait plusieurs fois et ca fonctionnait à tous les coups. Wow!

À un moment donné j’ai eu mal dans le cou et tu es venu mettre tes doigts et tes mains sur mon cou, sur le moment je n’ai pas ressenti de changements mais après deux tounes environ,  je ne ressentais plus aucune tension, malheureusement ce changement n’a pas duré mais ca semble un peu moins pire qu’à l’habitude (faut dire que j’ai mal dans le cou depuis des années, tellement que j’ai toujours de la misère à me trouver une position confortable pour dormir et je me réveille souvent avec une mal de cou et petit mal de tête).

Vers la moitié de l’atelier j’ai commencé à ressentir un état de béatitude, plus rien n’avait d’importance et je suis restée dans cet état jusqu’au lendemain. Je ne suis pas restée dans cet état depuis, mais jusqu’à maintenant je peux dire que je me sens un peu moins anxieuse.

Quand vous avez joué de la musique “atonale”, je trouvais ca beau et j’essayais de me forcer à entendre ce qui clochait dans ce type de musique mais je n’y arrivais pas! lol

Ce qui m’a le plus fasciné pendant l’atelier, c’est la fois où plusieurs personnes se sont mis à chanter dans la salle, ca sonnait tellement bien, quel moment d’extase!

Aussi, avant l’atelier j’étais anxieuse de me retrouver effondrée à un moment donné, vu le décès de mon père même pas trois semaines avant.  Je suis restée surprise d’avoir eu une petite vision de lui pendant un des exercices, un peu déformée, mais que ca ne m’a pas bouleversée, j’étais un peu émue et après j’ai ressentie une grande vague d’amour et de bien-être. Peut-être que c’est parce que j’ai vécu mon deuil assez intensément la semaine qui a suivi son décès? J’ai fait du EFT et ca m’a beaucoup aidée à diminuer ma peine.

J’ai beaucoup aimé l’exercice du pardon et je la retiens, je la trouve tellement simple et sûrement très efficace.

Je suis tellement heureuse que la vie t’ai placé sur mon chemin en 2015, j’ai pu passer bien plus facilement au travers de trucs difficiles cette année grâce à tes techniques… et tu y seras encore pour 2016 c’est sûr! 🙂  Merci Alexandre ainsi qu’à toute ton équipe!

Bonne et heureuse année 2016!


Sylvie St-Pierre

facebook.com/equilibreinterieur8

– Avez-vous vécu des changements physiques, psychologiques et/ou émotionnels pendant l’atelier ? Si oui, lesquels ?

Oui, ce fût parfois très émouvant mais aussi plus souvent dans le bonheur sublime. Nous étions emportés.  Nous communiquions d’âme à âme

 

– Avez-vous remarqué si des changements s’étaient maintenus en vous depuis l’atelier ? (ça fait près de 24 heures… je vérifierai aussi plus tard dans le temps)

Oui, en revenant à Québec, j’étais plutôt euphorique et vraiment bien en moi. Cela se maintient à date.  Lorsque je pense à cette expérience, j’ai le sourire qui me revient spontanément comme quoi, on peut vivre aussi plein de changements dans la joie.

 

– Avez-vous vécu des changements de perceptions, de croyances et/ou façon de penser pendant l’atelier et est-ce que ces changements vous accompagnent encore aujourd’hui ?

Ce que j’ai trouvé merveilleux, c’est cette possibilité d’être entièrement moi-même lors de l’atelier, de faire tout ce que j’avais le goût, sans limites.  Juste de le savoir ça ouvre toutes les possibilités lors de cette expérience.  Je sentais aussi les autres faire de même et ça m’animait. On sentait que chacun avait le goût d’être lui-même comme il était.

 

– Qu’est-ce qui vous a le plus fasciné pendant l’atelier ?

La musique. Le choix des musiques, la participation des musiciens dans l’expérience, ils étaient avec nous et non juste devant nous ainsi que les participants qui embarquaient entièrement avec leur voix sans savoir si c’est beau ou pas, juste participer, être là sans jugements. C’était magique. J’ai bien aimé le truc sur le pardon.  Simple mais efficace.

 

– Que retenez-vous de tout ça ?

Être soi-même ça fait tellement du bien, c’est tellement énergisant, tellement vivifiant, euphorique.  C’est de pouvoir expérimenter tout cela en douceur et dans la simplicité.

 

Voici mon témoignage que j’ai mis aussi sur Facebook:

J’ai vécu une expérience EXTRAORDINAIRE. Ce fût MAGIQUE. Je me suis amusée tout l’après-midi. J’ai ri, j’ai souri, je nageais dans le bonheur et l’amour d’être là tout simplement, à sentir le plaisir de toutes ces personnes, de vivre cette expérience.

Tes consignes: “SANS RÈGLES”- ACCEPTER TOUT CE QUI VOUS DÉRANGE- TOUT EST NORMAL” m’ont ravi. Ne pas avoir de règles était ma devise pour cette expérience.

Je me suis laissé emporter par la magie de la musique.

J’étais guidée par la musique et ma voix me transportait dans des endroits où je n’étais jamais allée. Les gens ont tellement embarqués. C’était super. Chacun y allait de avec sa voix, ses sons, sa joie. Ce fût des moments tellement vibrants.

Tout était parfait, la musique, le truc sur le pardon, la réflexion-méditation sur tout ce qui est possible avec 50 M$, etc.

À un moment donné, lorsque le batteur s’est mis à chanter, mon coeur voulait lui répondre tellement il m’a transporté dans un autre Univers. Je me sentais tellement en lien avec lui et cette énergie que mon âme voulait communiquer avec lui. C’était intense à l’intérieur de moi. Ma voix s’est mise à chanter dans des sphères inconnues et nous avons communiqué d’âme à âme, c’était MAGIQUE, FULGURANT. J’étais dans un bonheur suprême. En plus, je m’étais choisi (sans hasard) un super voisin aussi “sans règles” que moi. Tout était parfait. Alexandre, tu nous as transportés dans des sphères d’amour sublime. Une expérience sublime.

Tes musiciens et toi-même étiez parfaits.  La musique choisit s’ajustait parfaitement avec les personnes en écho à toutes les voix. Merci, Merci, Merci.

J’ai SUPER hâte à la prochaine Expérience Shamanique avec les 1700 personnes prévues à Québec.


DF

Salut Alexandre et Nancy, hier quand tu as dit qu’il n’y avait pas de règles pour l’expérience shamanique, j’ai activé les 3 états appris dans les ateliers shamaniques : transe shamanique hyper éveillée; Gaïa; Dieu, les 3 états je les ai activés au max, bien décidé à m’abandonner complètement à ce qui allait arriver. Et j’ai eu la chance de retrouver la créativité musicale de ma jeunesse. J’avais travaillé avec des musiciens sur des musiques expérimentales ou underground pendant assez longtemps et j’ai été honoré de participer à ta naissance d’improvisateur musical en public.

Je vous remercie encore Nancy et toi de nous donner l’opportunité de franchir des états de conscience hors des sentiers battus. C’est très important pour moi. J’étais très ébranlé hier en revenant chez moi d’avoir connu une telle intensité (je suis une personne intense et j’ai parfois de la difficulté à garder le volant, rires), mais aujourd’hui je me sens bien. J’ai l’impression d’avoir vécu des changements au cours de l’expérience. Je suis cependant dans l’impossibilité de les nommer pour le moment.

Je vous souhaite de vivre la plus merveilleuse année qui puisse être.  Je vous aime et vous remercie d’être là pour moi et les autres.  Cordialement.


Pierre

Bon après-midi,

Je vais répondre aux questions le mieux possible.  Physiquement, j’avais le haut du corps tendu et en ce moment je peux dire que ça va vraiment mieux sur ce point. Ah oui au début, j’avais vraiment le goût de vomir. Je suis allée me coucher et cela a passé. Par la suite, j’ai ressenti des frissons à l’occasion. Je me suis sentie mal lorsqu’une dame à côté de moi s’est mise à pleurer, j’ai ressenti comme des bulles monter et éclater en moi.

J’avais et j’en ai encore, des préjugés limitatifs mais j’en suis consciente. Au début, je peux dire que je m’irritais à chaque fois que j’entendais un son et où une note qui ne me semblait pas harmonieuse, que justement qu’il ne revenait pas au bon endroit mais plus ça avançait, soit qu’il y en avait pas ou je ne les percevais plus.

J’ai bien aimé l’expérience, c’est un rappel pour moi de vivre, de mettre mes peurs de côté et foncer. Merci


Myriam

Bonjour Alexandre,

Voici mes réponses :

 

​- Avez-vous vécu des changements physiques, psychologiques et/ou émotionnels pendant l’atelier ? Si oui, lesquels ?

Oh oui les 3 en fait. J’dois dire tout de suite en partant que je n’ai jamais vécu une transe aussi vibrante et profonde même si j’avais connaissance de ce qui se passait sans pour autant avoir le « contrôle » de ce que je ressentais, seconde après seconde dans tout mon être.

La première chose que j’ai appréciée est quand tu nous as dit qu’il n’y avait pas de limites donc j’me suis dit : « Okay cool ».  Je me suis mise en Hyper Présence (transe shamanique consciente, Gaïa, Dieu/Conscience Christique département de la guérison) et j’ai dit : « conscience aux pieds et tu y restes ».  Ça ben l’air que ça a fonctionné parce que j’avais une panoplie d’hamsters qui s’faisaient la relève depuis trop longtemps à mon goût.

Ensuite, le son des tambours qui me font toujours flyer. Mais là, y’avait en plus vos 3 guitares et autres instruments, qui au fil des minutes m’ont donné l’coup d’grâce.  Une expérience m’est revenue. J’étais au party de famille le 26 décembre dernier chez mon frère Stéphane qui est équipé pour faire du karaoké. J’m’installe au micro et commence à chanter. Oups ma voix est faible, je n’arrive pas à faire les notes hautes et de plus, j’fausse ahhhhh HORREUR !!!

Comme tout est permis ou plutôt qu’il n’y a plus de barrières, j’me suis dit : « GO ma chérie profites-en au MAX ». J’ai commencé à suivre timidement les sons qu’on entendait de part et d’autre dans la salle. Ça ne sort toujours pas donc j’décide de m’faire un soin à la gorge et ensuite aux poumons pendant plusieurs minutes. Plus je faisais cet exercice, plus j’avais le sentiment que ça ouvrait. À un moment donné, mon corps a commencé à faire des contorsions. J’étais assise et j’ai commencé à plier vers l’avant. Wow c’était cool en mauzus.

Un peu plus tard j’ai fait UN avec la musique et les sons des tambours. Ma voix commençait à être « plus assurée ». À un moment donné, je lève les yeux et je vois une lumière intense au-dessus de moi.  J’avais juste envie de me lever debout et de mettre les bras en V pour l’accueillir. Une pensée est venue : « Aie, tu ne vas pas faire un show icitte là hein ma kokotte ». MAIS, mon corps lui en a décidé autrement. J’me suis levée d’un trait et LÀ…. Oh Bonheur Immense…. J’me retrouvais dans l’Univers et j’accueillais cette Lumière et du coup j’ai commencé à faire des sons ouiiiiiiiiiiii Re WoW j’en r’venais pas moi-même.

C’était «Magique», c’était fluide et fort. Comme si dans une autre vie j’avais déjà fait ça pis j’avais pas l’choix de continuer. Mon corps tremblait de tous ses membres, les sons étaient soit graves ou aigües et cette lumière qui n’arrêtait pas de m’inonder.

À partir de cet instant, je me suis laissé aller et je glorifiais à chaque instant le magnifique cadeau que j’recevais. Toutes sortes d’émotions étaient au rendez-vous dont celle d’être MOI ! Quelle délivrance. J’étais fière de m’être laissé aller parce que j’me rends compte aujourd’hui que j’aurais manqué quelque chose de très important c’est certain. Et que j’me trouve HOT des fois et c’était une de ces fois-là.

 

– Avez-vous remarqué si des changements s’étaient maintenus en vous depuis l’atelier ? (Ça fait près de 24 heures… je vérifierai aussi plus tard dans le temps)

En regardant le lendemain, donc le 31, ben ma conscience est toujours dans mes pieds et aujourd’hui le 1er janvier elle est encore là…. dans mes pieds puisque les hamsters n’y habitent plus !

 

– Avez-vous vécu des changements de perceptions, de croyances et/ou façon de penser pendant l’atelier et est-ce que ces changements vous accompagnent encore aujourd’hui ?

Ma façon de penser a changé plus que jamais.  Avant, même si j’faisais les exercices que tu nous as enseignés, j’y arrivais pas comme maintenant. Les croyances ? C’est quoi ça Alexandre des bibittes à poils ? C’ÉTAIT. 😉

 

– Qu’est-ce qui vous a le plus fasciné pendant l’atelier ?

La musique et les tambours comme dit précédemment et aussi l’exercice d’un animal favori qui aujourd’hui est encore PLUS efficace pour moi. Pas besoin de t’dire que certaines personnes et expériences sont transmutées au fur et à mesure qu’elles se présentent dans ma tête (comme la consciente est dans mes pieds le p’tits mauzus d’hamsters sont disparus Pouffffff ). HOURRA!!! Je suis une nouvelle MOI et j’en suis fort aise Très Cher Ami.

 

– Que retenez-vous de tout ça ?

​​Je retiens définitivement que je serai aux prochaines formations et/ou ateliers. MERCI au Ciel et à la Vie de t’avoir mis sur mon chemin en 2009. À cette époque, je sentais que je devais trouver quelqu’un qui me ferait avancer à 100 milles à l’heure.

Je t’espérais et mes vœux ont été exaucés.  MERCI à toi, aux Supers Musiciens Allumés, à toute ton équipe et spécialement à Nancy, cet être d’Amour incommensurable.  Et à moi de m’assumer, d’évoluer dans la bonne direction et de rendre mon Âme heureuse et satisfaite de la personne que je suis aujourd’hui. J’suis pas parfaite mais ça frise la réalité en mauzus.


Lyne Marceau  

– Avez-vous vécu des changements physiques, psychologiques et/ou émotionnels pendant l’atelier ? Si oui, lesquels ?

Plus de liberté, plus de participation /initiative devant/avec un groupe. 15% d’amélioration de mon genou droit. État de joie et de liberté… plus de calme que d’autres formations, plus d’étrangers qui m’ont parlé souriants.

 

– Avez-vous remarqué si des changements s’étaient maintenus en vous depuis l’atelier ? (ça fait près de 24 heures… je vérifierai aussi plus tard dans le temps)

Je sais y’a un bien-être, chaleur au niveau de la poitrine. Joie, euphorie, pas plus tard qu’hier soir.

 

– Avez-vous vécu des changements de perceptions, de croyances et/ou façon de penser pendant l’atelier et est-ce que ces changements vous accompagnent encore aujourd’hui ?

Non ou du moins pas dans ma perception actuelle.

 

– Qu’est-ce qui vous a le plus fasciné pendant l’atelier ?

Le groupe.

 

– Que retenez-vous de tout ça ?

Que j’aime ça que le groupe soit libre et fasse ou participe à l’interaction. J’aime ça les ”jams” collectifs ET on ne sait jamais qui on va influencer, aider par nos actions.  Que c’est beau d’agir et que le risque, même s’il n’existe pas, vaut la peine et la joie comme dit un ami.


Martin

Salut Alexandre j’ai apprécié mon après-midi n’ayant pas connu ce genre d’expérience cela m’a plu au plus haut point dès les première notes.  Je m’étais centré, enraciné aussi et là je me suis fait transporter dans une autre vie, j’étais un grand chef avec la toque.  Je dansais tout autour du feu, ce fut magique, j’étais dans un état second.

À la deuxième musique j’étais en canot d’écorce sur un beau lac calme à l’eau bleue cristalline, j’étais à l’avant, j’avançais sans donner un coup de rame… très bizarre.

À la troisième chanson, j’ai reparti de plus bel et au niveau de la tête, c’est devenu très chaud et à un moment donné j’avais tout un immense collet d’énergie autour de ma tête et tout à coup des morceaux de vitre, comme une lentille rouge-orange, sont tombés.  Encore une bizarre de bonne sensation et ma vision les yeux fermés a commencé à s’ajuster pour avoir plus de clarté pour définir plus mes images.  Ce fut wow!

Et maintenant quand je fais mes méditations journalières, c’est tellement plus visible et crois-moi, j’adore ça alors je tenais à te partager cela juste ce que je vis depuis.  Je trippe encore et ça continue.  Je sais sans savoir où ca s’en va.  J’ai une bonne idée mais je lâche prise.  L’important c’est le moment présent donc merci pour cette expérience.  J’ai hâte à Québec au palais des congrès, j’ai vu ça lollll ciao @plus


Albert

– Avez-vous vécu des changements physiques, psychologiques et/ou émotionnels pendant l’atelier ? Si oui, lesquels ?

J’ai effectivement ressenti plusieurs changements physiques au cours de l’expérience. Je ne sais pas trop pourquoi, mais en arrivant à l’événement je ressentais beaucoup de rigidité dans le dos et le cou. Le fait de laisser la musique vibrer en moi et de chanter (une passion que j’ai mise de côté depuis quelques mois) a permis de détendre mon corps.

J’ai accueilli chacune des tensions et les ai laissées repartir. Lorsque tu as déclaré la première longue pause, nous venions de terminer une musique très intense et je me suis retrouvée comme paralysée sur ma chaise (j’aurais pu bouger si ma vie en avait dépendu, mais mon corps était simplement tétanisé, figé).

Par contre, il était parcouru d’intenses vibrations et je sentais les ondes et les pétillements se promener partout, de mon cou à mes orteils. C’était très particulier. Je n’ai pas senti de grandes variations émotionnelles, mais une douce paix, ainsi qu’une joie, un bien-être et un plaisir tout au long de l’activité.

 

–  Avez-vous remarqué si des changements s’étaient maintenus en vous depuis l’atelier ? (ça fait près de 24 heures… je vérifierai aussi plus tard dans le temps)

Je ne suis couchée très tard cette journée-là et me suis réveillée vers 10h30 le lendemain matin – j’étais en pleine forme! Encore maintenant, je me sens détendue, légère et pleine d’énergie.

 

– Avez-vous vécu des changements de perceptions, de croyances et/ou façon de penser pendant l’atelier et est-ce que ces changements vous accompagnent encore aujourd’hui ?

Tout ce que j’ai entendu et vécu vibrait en harmonie avec mon Être. Je dirais qu’il y a eu des renforcements/rappels importants pour ouvrir ma conscience encore plus largement, dont celui que nous n’avons aucune limite, sauf celles auxquelles nous nous attachons.

Quand tu as dit que tu as réalisé que tu te limitais… ça m’a frappée pour moi aussi. C’est une remarque qui m’a marquée très fortement, un très bref moment très clair et vivide… tu sais du genre où on met l’image sur “pause” pour s’en imprégner… Comme si quelqu’un avait surligné 10 fois en jaune ce passage. J’aurais même aimé que tu en parles plus longuement question “d’exorciser” cet aspect… mais je vais poursuivre la discussion avec moi-même 🙂

 

– Qu’est-ce qui vous a le plus fasciné pendant l’atelier ?

J’ai adoré l’exercice de visualisation sur le pardon – tout simple et si efficace. J’ai pensé à mon chien que j’avais quand j’étais jeune et que j’adorais. Il était là devant moi, sagement assis et tout lumineux et je l’ai “rempli” de tout ce qui m’agace ou qui me gobe de l’énergie. Ça été extrêmement libérateur.

Mais ce qui a été le plus marquant pour moi, c’est l’exercice final – si vous aviez tout l’argent, tous les talents, capacités, etc… Que feriez-vous de vos journées? Oh boy!!! J’ai été fascinée par la réponse et la vision qui sont montées en moi.

Comme j’aurais tous les pouvoirs, je me dématérialiserais à volonté afin de n’être qu’énergie pure, pour entourer la Terre d’énergie, de sons et de lumière brillante, et aider chaque Être à élever son taux vibratoire afin qu’il se guérisse. Et le plus beau c’est qu’on m’a montré dans une image très claire que je pouvais facilement le faire… juste en méditant…

En focusant ma méditation de façon à projeter mon énergie pour élever le taux vibratoire de la Terre, je peux réaliser et accomplir la mission de mon âme… J’ai été très émue de constater qu’effectivement, j’ai le POUVOIR d’agir ici et maintenant, et, surtout, à très très grande échelle.

Je me limite encore trop dans l’utilisation de mes vibrations et dans la confiance que ça peut fonctionner à grande échelle (pas juste dans le cadre de mes consultations, ateliers ou conférences). Ça, je l’ai clairement senti – “cesse de te limiter et DONNES à la Terre, tout simplement”.

C’est maintenant clair pour moi que c’est le rôle que mon âme est venue jouer, s’il en est un (ouais, et sans m’accrocher et m’identifier à ce “rôle”… car j’ai compris aussi que ma liberté, c’est de n’être rien, pour être tout, sans attentes et sans limites!). Juste laisser mon Être s’exprimer et contribuer dans l’instant présent – que ce soit en jouant le rôle de mère, de chanteuse, de consultante en RH, de coach en éveil spirituel, d’humaine, etc.

 

– Que retenez-vous de tout ça ?

J’ai vraiment élargi mon champ de conscience et je me sens vibrer sur une plus grande portée et à plus haut niveau: je me sens plus “grande”. Non seulement je sais que je peux réaliser mon désir de contribuer au bien-être des gens et de la Terre par l’élévation de leurs fréquences vibratoires et l’éveil de conscience, pour qu’ils se libèrent et se guérissent, mais je peux le faire à très très grande échelle et par une seule pensée instantanée.

Un certain stress de performance (peur) m’habite encore mais il est en train de faire ses valises car tout ça, c’est beaucoup plus grand que moi et ne dépend en aucun cas de MA “performance”. Je me sens beaucoup plus “grande” que cette peur de non performance, maintenant.

Quand tu as parlé du guérisseur au Mexique qui a un line-up devant chez lui et qu’il rencontre tout le monde un par un alors qu’il pourrait régler le tout en 1 minute, c’est vraiment venu me chercher… ça a résonné en moi et j’en ressens encore le pétillement dans tout mon corps… Ça m’émeut vraiment beaucoup… en y repensant, j’en ai encore les larmes aux yeux et les frissons… mon âme crie “Youpi, enfin!”.

Et sans trop savoir pourquoi (ni de quoi il s’agit)… j’ai hâte! Un sentiment d’anticipation joyeuse m’habite. Une impression que quelque chose de grand s’en vient et que ce n’est que le début, puisqu’il n’y a aucune limite! 🙂

 

Encore une fois, MERCI beaucoup pour l’organisation de cette activité qui a été extrêmement bénéfique!!!

Une participante assise quelques rangées devant moi est même venue me voir pendant une pause pour me remercier des chants que j’ai faits, en disant que ça a contribué à son “nettoyage”.

C’est tellement vrai que ce que chacun vit favorise des changements chez les autres. Nous sommes tous interreliés et un événement comme celui-ci ne fait qu’apporter cette réalité à un autre niveau.  J’ai déjà hâte au prochain!

UNE SUPERBE ANNÉE 2016 À TOI, TA FAMILLE ET TON ÉQUIPE, ALEXANDRE xx


Sylvie, Brossard

Bonjour Alexandre,

Merci tout d’abord pour cette nouvelle expérience. J’aurais aimé profiter d’une intervention personnelle, mais il y avait tellement de personnes qui en avaient besoin que j’ai quitté.

Ceci étant dit, je vais répondre à tes questions, car je souhaite grandement t’apporter mon aide. Ton ouverture est très grande et tu es en mesure d’apporter de grandes choses aux autres. Un gros merci pour ça aussi.

 

– Avez-vous vécu des changements physiques, psychologiques et/ou émotionnels pendant l’atelier ? Si oui, lesquels ?

J’ai ressenti des douleurs physiques au niveau de mon épaule, de ma clavicule, de mon cou côté gauche que je croyais disparues. Un point douloureux au-dessus de mon bassin côté arrière gauche est aussi apparu quand je me suis levée pour marcher. Ce dernier est disparu après quelques minutes de marche. Les autres douleurs aussi d’ailleurs ont disparu d’elles-mêmes au cours de l’atelier.

 

– Avez-vous remarqué si des changements s’étaient maintenus en vous depuis l’atelier ? (Ça a fait près de 24 heures… Je vérifierai aussi plus tard dans le temps.)

Je me sens incroyablement paisible et sereine et je n’ai qu’une hâte, celle que mon projet de déménager se réalise même si je ne sais pas encore où.

 

– Avez-vous vécu des changements de perceptions, croyances et/ou façon de penser pendant l’atelier et est-ce que ces changements vous accompagnent encore aujourd’hui ? 

Oui, j’ai vécu des changements et en même temps je sens que cet atelier a servi à renforcer ma façon de penser qui rejoint à plusieurs égards la tienne. J’ai été ramenée à il y a plusieurs années en arrière alors que j’avais fait un burnout. En thérapie, j’ai eu la chance de faire ce que ma thérapeute appelait à l’époque de l’abandon corporel c’est-à-dire que je devais m’étendre et juste ressentir les douleurs dans mon corps. Et comme hier elles se sont défaites d’elles-mêmes.

 

– Est-ce qu’une expérience vous a particulièrement marqué, surpris, dépassé ?

Au second exercice (je crois que c’est au second) parce que le premier et le second se confondent aujourd’hui dans ma tête. C’est au sujet de mon déménagement. J’ai clairement vu en pensée une rue bordée de maisons en rangée et au bout de la rue en face de moi une belle maison isolée toute colorée.

 

– Vivez-vous des inconforts physiques suite à l’atelier (muscles endoloris, fatigue, etc.) ?

Je me suis réveillée aux heures à partir de 2:00 heures du matin jusqu’à 6:00 heures et à compter de ce moment, j’ai dormi profondément jusqu’à 9:00 heures. Jamais je ne dors aussi tard. Il me reste aussi un léger inconfort au niveau de l’omoplate gauche.


Suzanne Breton

Bonjour Alexandre,

Je prends quelques minutes pour t’écrire un mot. Je suis celle dont tu as signé ton livre en inscrivant ces mots : « Tes yeux brillent tellement ! Belle lumière. » Tu sais pour moi ce fut un signe le mot que tu as écrit, car je suis une personne qui travaille à temps plein sur moi et que lorsque je me trouve avec ceux qui travaillent beaucoup dans la lumière mes yeux brillent encore plus. C’est comme si mon énergie reconnait la tienne et me dit oui cet homme-là est aussi un guerrier de l’amour et de la lumière.

J’ai aimé ton âme Alexandre et j’aurais aimé faire un atelier avec moins de monde et peut-être avec juste des personnes qui sont avancées dans la lumière. Alors si un jour c’est possible que je sois cobaye pour un de tes exercices avant de le faire en public, je me porterais volontaire.

Tu sais, j’ai beaucoup aimé l’atelier et surtout les exercices en groupe, car la synergie n’est pas pareille que lorsqu’on le fait seul. Je trouve dommage que certains aient paniqué, mais comme dans tout cours spécifique, il y en aura toujours qui ont peur d’avoir peur et qui ne sont pas prêts à s’ouvrir à leur soi supérieur et à la lumière. Mais dis-toi que quelque part que toutes ces personnes se devaient d’être là et que malgré leur peur quelque chose s’est ouvert et qu’un jour ils seront prêts à s’ouvrir complètement. Ils avaient sûrement peur de voir qui ils étaient réellement.

Tu as été merveilleux Alexandre, tu as donné le meilleur de toi.

Merci


Louise

Bonjour Alexandre

J’ai été à ton atelier de Montréal et j’y suis retournée en compagnie de ma fille pour l’atelier de Québec. Lors de l’atelier de Québec, ma fille et moi t’avons demandé une référence pour le déficit d’attention. Tu nous as dit connaître une dame qui était compétente dans le domaine.

Depuis que j’ai fait l’expérience shamanique avec toi, je dors enfin!! Le matin je suis reposée. Cela faisait des années que j’étais réveillée presque toutes les nuits surtout vers 4 heures du matin. Les gens trouvaient étrange que je travaille ce point, mais pour moi cela a fait une grande différence dans ma vie.

Depuis tes ateliers, je me sens vraiment plus calme, même si au bureau il y a beaucoup de choses à faire. Je n’entends plus mon hamster tourner dans ma tête comme avant la nuit. J’avais un point dans le dos entre l’omoplate et la colonne vertébrale et je n’ai plus ce point. Probablement que le fait d’être plus calme aide beaucoup. Je te remercie pour tes enseignements et je parle de toi à mes amis.

J’ai bien hâte de voir quelle est ta technique pour perdre du poids. Merci de partager avec nous cette information.

Bon weekend.


Arwen

Je trouve intéressant et surprenant de voir les changements en si peu de temps, dire que parfois ça prend une vie pour vivre ce genre de changement. C’est magnifique de voir que tu aides les gens à devenir ce qu’ils veulent vraiment être et très courageux, car dans ce monde les préjugés sont communs et ceux qui réussissent comme toi connaissent cela. Je dois dire que tes enseignements sont simples et c’est ce qui fait ton succès d’après moi et surtout ton empathie envers ton prochain. Je crois en ton travail et je suis convaincu que tu iras loin en transportant nombre de gens avec toi. Je suis allé à une expérience et j’y retournerai aussitôt que ce sera le temps et oui dans le moment entendre parler des expériences shamaniques d’autres gens m’intéresse. Bon succès!


Richer Morin

Bonjour Alexandre,

En premier lieu, j’aimerais te remercier, car j’ai beaucoup apprécié la rencontre d’hier.

Dans mon cas, les changements se font après, j’aurais aimé rester pour la proposition de la fin, mais je suis certaine que je vais te rencontrer une autre fois.

J’aimerais que tu mentionnes à ton épouse que je n’ai pas eu de ticket de stationnement.

Je suis arrivée samedi soir d’Italie, mais je tenais quand même à aller à ton atelier.

Donc, dimanche, j’étais sur un décalage horaire et mon cerveau était au ralenti, ce qui a peut-être été bien dans mon cas pour ce type d’atelier.

J’ai payé à la borne prévue à cet effet et en arrivant face au palais des congrès je me suis demandé si tout était dans OK, car je n’avais pas eu mon reçu.

J’ai donc décidé d’appeler au fameux numéro indiqué sur la borne, et la fille m’a mentionné que mon stationnement n’était pas payé et je ne pouvais pas le payer, car j’étais trop loin pour revenir à mon point de départ. La charmante réceptionniste m’a mentionné que le seul moyen de payer était sur Internet.

Je suis arrivée à ton atelier en retard, avec mon iPod en ayant juste un objectif, de payer ce sacré stationnement. Mais, au palais des congrès, le mot de passe pour se brancher est à la réception à l’opposé de ta salle 501.

Donc, j’ai lâché prise pour le paiement de ce stationnement, car j’aurais manqué déjà assez à mon goût ton atelier.

Finalement, j’ai fait confiance et en arrivant à mon auto, je n’avais pas de ticket, assez spécial, mais en ce temps-ci il m’arrive pleins de belles coïncidences.

J’ai offert mes services pour aider pour les prochains ateliers, car j’adore organiser des évènements.

Salutations à vous deux et

Au plaisir

 

 

 

Trois semaines plus tard :

 

Bonjour Alexandre,

À chaque fois que je vais à des ateliers, je suis certaine que les effets progressent positivement.

Mais ce que je suis consciente est que je me sens réellement mieux, une espèce de lâcher prise qui me permet de me sentir bien et toujours à ma place.

Quel bonheur d’être bien entre les deux oreilles et de vibrer au même rythme que notre essence.

Au plaisir


Hélène

Salut Alexandre

Pour commencer, je ne veux aucun remboursement pour l’atelier.

Je veux juste te donner mon commentaire…

Je ne suis pas satisfait de l’atelier vécu hier parce que je me sens “tout croche” depuis que je suis revenu chez moi.

J’ai comme perdu le contact avec mon “essence”… ce qui est un peu terrifiant.

Je pensais, à tort, que tous tes ateliers avaient pour but de nous aider à être plus en contact avec notre vrai MOI profond et non le contraire.

Vivre un atelier juste pour dire que nous avons vécu quelque chose de différent sans se préoccuper des conséquences ne m’apparaît pas très responsable.

Je suis déçu, mais je prends ma part de responsabilité… J’avais juste à être plus vigilant et à quitter dès que ma petite voix m’a dit que ça brassait des énergies de basse fréquence… donc que je n’avais plus rien à faire là. La curiosité m’a mal servi.

Je travaille donc à retrouver ma paix intérieure.

Je ne dis pas que je ne retournerai pas à tes ateliers, mais je prendrai soin de bien m’informer du contenu.

Bonne chance à toi pour tes prochains ateliers.

 

____________________________________________

 

Bon matin Alexandre

Merci d’avoir pris le temps de répondre à mon commentaire et aussi, et surtout pour ton offre d’aide.

Je veux être bien honnête avec toi…

Lorsque je t’ai écrit mon commentaire je le pensais bien sûr… mais j’ai continué mon cheminement depuis ce temps et voici comment je vois les choses maintenant.

Pendant l’atelier, la musique a commencé à faire monter certaines émotions en moi… mais en entendant les premières réactions dans la salle, j’ai tout bloqué et j’ai eu peur… Je me suis dit que je ne voulais pas embarquer “là-dedans”.

Rendu chez moi, j’étais mal avec ce que je sentais en moi… Je t’ai écrit mon commentaire pour exorciser la peur que je sentais en moi.

Par la suite, j’ai pris le temps de revenir sur les émotions que j’ai senties monter pendant l’atelier… Je les ai laissées monter et s’exprimer… et ce fut comme une délivrance pour moi. J’ai à nouveau ressenti la paix intérieure et la sérénité.

Tout cela pour te dire MERCI pour ton offre, mais je crois que j’ai fait ce qu’il fallait pour compléter le “travail” de l’atelier et en retirer les bienfaits. Donc je ne vois pas la nécessité de ton aide.

Si tu vois quelque chose de “pas correct” dans mon récit, je suis ouvert à ton commentaire.

Je termine en te disant que j’admire le travail de recherche que tu fais et MERCI de nous en faire profiter.


Jean-Claude Déry

Bonjour Alexandre,

Pour moi, l’expérience shamanique n’a pas été aussi intense que celle d’Isabelle, mais depuis, je me sens plus légère par rapport à mes enfants.

J’ai 4 enfants qui ont 31, 28, 22 et 20 ans. Pendant une des expériences, j’ai vu un cordon ombilical avec 4 ramifications. Et je me suis vue tout simplement couper les 4 ramifications. J’ai compris immédiatement que je venais de me libérer de cette culpabilité que je ressentais régulièrement et ce, tout particulièrement lorsque je ne pouvais ou voulais pas faire ce qu’ils me demandaient. Ils avaient toujours le don de me faire sentir coupable de ne pas répondre à leur demande peu importe que j’aie raison ou pas.

Depuis ce jour, cela n’est plus arrivé. On dirait que je me sens détachée d’eux… J’ai vraiment coupé le cordon…

On dirait qu’ils n’essaient même plus d’exiger de moi ce que je ne suis pas en mesure de leur donner. C’est fou… Pourtant je ne leur ai rien dit en lien avec leur comportement.

C’est tellement agréable de pouvoir être soi-même sans culpabilité…

Merci Alexandre.

P.S. : Malgré le fait que j’ai trouvé ça un peu dérangeant les cris d’Isabelle, j’ai énormément apprécié ma demi-journée. J’apprécie beaucoup recevoir ces témoignages.

 

 

 

Trois semaines plus tard :

 

Bonjour Alexandre,

Jusqu’à maintenant, la majorité du temps cette légèreté se maintient ainsi que cette libération face à la culpabilité.

Bonne fin de journée.


Lyne

Bonjour Alexandre,

Je te partage mes réponses à tes questions à même ton texte ci-bas. Mais avant, je voulais te dire que j’ai bien aimé ma première expérience, ton style, ton approche, etc. Je me suis même vu dire ou faire les mêmes choses (dans le style et non le contenu). Ce fut rassurant. Aussi, j’ai été pris de court lorsque tu m’as salué en nommant mon nom, j’ai figé, étonné d’être reconnu. En tout cas, j’ai déjà fait une meilleure première impression. J’ai salué Nancy également question de mettre un visage sur un nom. Bonne lecture!

 

– Avez-vous vécu des changements physiques, psychologiques et/ou émotionnels pendant l’atelier ? Si oui, lesquels ?

Je suis reparti serein, énergisé avec un poids en moins. J’étais (et je suis toujours même 5 jours plus tard) avec la conviction que tout va bien se passer peu importe les événements à venir et passés. J’ai l’impression d’avoir gagné en force émotive et physique. J’accueil mon nouveau bébé et je vis davantage de zénitude. Et en même temps, j’ai reçu un élan de m’affirmer davantage dans un domaine particulier de ma vie. Je suis au carrefour et tout m’indique qu’il faut que j’aille de l’avant, peu importe le prix à payer. C’est devenu clairement une question de survie pour moi (mettre mes limites dans ma vie de couple (violence psychologique c’est assez)).

 

– Avez-vous remarqué si des changements s’étaient maintenus en vous depuis l’atelier ? (Ça a fait près de 24 heures… Je vérifierai aussi plus tard dans le temps.)

Oui (voir ci-haut), et malgré une baisse au bout de 36 heures c’est revenu rapidement lors de mon partage de mon expérience avec des amis très proches.

 

– Avez-vous vécu des changements de perceptions, croyances et/ou façon de penser pendant l’atelier et est-ce que ces changements vous accompagnent encore aujourd’hui ?

Tout à fait… Depuis quelques semaines, j’avais comme information qu’il fallait faire preuve de prudence lorsque l’on nomme la réalité. La réalité est beaucoup plus complexe… Cantonner les gens dans certaines catégories cela a son utilité (décision rapide, etc.) mais que lorsque l’on accueille ce qui est, pour ce qui est, c’est davantage la réalité. Dans mon travail, l’intuition occupe une grande place (conseiller en main d’œuvre auprès des personnes sur l’aide-sociale) très utile lors de mes interventions qui s’expriment davantage sur qui-je-suis-en-relation que comme intervenant (par exemple : le non-jugement, écouter mes feelings lors des échanges, au lieu d’appliquer une recette non sentie, etc.). J’ai été rassuré que je ne faisais pas fausse route.

Aussi, cela m’a rappelé un livre lu il y a plus de 15-20 ans sur « Se libérer du connu » de J. Krishnamurti. J’ai fait des parallèles très intéressants. Ne te gêne pas de me référer d’autres livres… J’aime bien faire les deux, soit lire et expérimenter.

 

– Est-ce qu’une expérience vous a particulièrement marqué, surpris, dépassé ?

J’ai été étonné de me voir me plier en deux sur ma chaise lors d’une des premiers exercices (après ceux d’habiter son corps). Je sentais que les tensions se libéraient par la colonne vertébrale… Aussi, je suis une personne qui aime suivre le rythme de la musique et lors de l’expérience après celle qui a duré plus de 20 minutes, j’ai fait le contraire soit d’être le témoin de mon ressenti, senti, physique, etc. J’étais un témoin sans jugements et peu importe les stimuli (rires, cris, ventilation, etc.) cela a goûté très bon, Être, tout simplement sur une longue période. J’y retourne quelques fois dans cette zone.

 

– Vivez-vous des inconforts physiques suite à l’atelier (muscles endoloris, fatigue, etc.) ?

Je suis parti après les premières personnes aient été sur le “stage” et j’ai été directement manger dans le premier restaurant trouvé sur place. J’étais énergisé et en même temps épuisé… mon corps s’était libéré de tensions. Il répondait à mes commandes, mais j’étais relax, endormi (et énergisé). Dur à décrire de façon concrète. Douce sensation de plénitude. »

 

 

 

Près de deux mois plus tard :

 

Bonjour Alexandre,

Pour répondre à ta question, je continue à être habité de cette nouvelle réalité. C’est très salutaire et cela m’aide à refocaliser mon attention sur ce qui est important (moment présent) et d’une certaine manière, à reprendre mon pouvoir. Je vis parfois de l’inconfort lorsque j’échange… car parfois, j’ai l’impression de n’être pas à la même place que les autres. Pour t’illustrer le tout, c’est comme lorsque les gens échangent sur les téléséries regardées la veille et qu’ils en parlent comme si c’était VRAI et pour lesquelles ils s’identifient. Cela n’a rien à voir avec la réalité… elles s’y cantonnent comme si c’était vrai, mais ce n’est qu’une réalisation artistique.  Également, mon expérience me porte à faire un temps d’arrêt pour accueillir ce qui “est” avant de faire le prochain pas. J’imagine que c’est ma façon de prendre soin de moi et de contextualiser mon expérience. Dernièrement, j’ai entendu une phrase qui a fait écho à mon expérience shamanique et c’est la suivante : “Ce qui n’est pas communiqué, est interprété!”. Je l’utilise régulièrement et je trouve que cela aide à recadrer notre perception, car elle nous invite à nommer les choses.

Pour conclure, l’expérience est venue consolider une chose en moi qui me guide encore aujourd’hui.

Au plaisir de se recroiser une fois de plus!

À+


Frédéric Demers

Bonjour Alexandre,

Merci pour ce merveilleux atelier.

Chaque fois que je suis présente à tes ateliers, il se produit des changements dans ma vie.

Je suis dans un état de grâce pour tous les aspects de ma vie. Je vibre à unisson. Sauf dans ma vie amoureuse.

Oui j’ai éprouvé des changements depuis. Je suis passée de JE VEUX UN AMANT à JE VEUX UN AMOUREUX.

Aussi banal que cela puisse sembler, pour moi c’est tout un changement. Mon cœur était triste depuis bien longtemps, tout aussi longtemps que mon célibat (8 ans) et c’était le seul domaine pour lequel j’éprouvais de la tristesse.

J’ai pris conscience que ce que je demandais n’était pas en harmonie avec ce que la vie a à offrir. Je me découvre chaque jour et c’est extraordinaire.

Merci du fond du cœur d’avoir contribué à certains changements dans ma vie, je dis merci à la vie de t’avoir mis sur mon chemin. »

 

 

Trois semaines plus tard :

 

Bonjour Alexandre,

Les grands de ce monde ont clairement dit, CHANGEZ VOS PENSÉES, CHANGEZ VOTRE VIE.

Ton enseignement a transformé ma vie… et avec une telle simplicité.

Le jour qui j’ai compris que j’ai le pouvoir sur mes pensées et c’est ma responsabilité de les changer, ma vie s’est transformée.

De la peur intense que nous éprouvons pour quelque chose qui n’existe pas, tel que le monstre en-dessous du lit… je suis passée à tout est possible et le bonheur est à ma disposition en tout temps…

Merci de partager ton expérience et ton savoir, je te souhaite beaucoup de succès.


Sylvie Valois

Cher Alexandre,

Voici mes réponses.

 

– Changements physiques durant la section de shamanisme : petits mouvements de côté des jambes et du thorax, en alternance, et qui ont continué après la session tant que je suis restée assise. Je me sentais émotionnellement bien. J’ai senti parfois des émotions et pensées plus ou moins agréables, mais c’était faible.

– Session à deux pour éliminer les douleurs : une douleur légère dans le dos est disparue tout de suite. Mon co-équipier n’avait aucune douleur, mais a eu une réduction de tension au cou de 3 points.

– Douleur dans le dos : pas revenue comme telle (il y en a eu d’autres parfois).

– Je suis tellement habituée à faire des techniques, etc. Je pense en gros comme toi, déjà. Sauf une petite chose : ta rigueur face aux déclarations que l’on trouve sur le Web, etc., par exemple sur la proportion d’influence du verbal/non-verbal en communication – très drôle et convaincant à un niveau. Par ailleurs, j’aimerais aussi savoir comment des auteurs en sont venus à affirmer les statistiques que tu donnais. Comprendre l’historique aiderait à démystifier complètement la chose et donnerait aussi davantage l’heure juste : il y a bien un effet non-verbal significatif en communication; il serait utile de savoir à peu près le pourcentage.

Je continue à réfléchir à l’impact de ce que tu as dit;  je cherche le juste milieu : ce n’est pas tout de défaire une croyance, encore faut-il en venir à connaître l’ensemble de la vérité qui sera utile dans nos démarches.

En tout cas, merci pour ton indépendance intellectuelle; ça, c’est une leçon pour moi, venant d’un « enfant indigo » (du moins c’est comme ça que je te perçois) et pouvant aider une « indigo de la première heure » comme moi!

 

– Le résultat auditif de la démarche shamanique ne m’a pas perturbée. J’en ai vu d’autres , entre autres un séminaire à Toronto où à 200 femmes, on criait systématiquement pour faire sortir la peur du corps. Assez impressionnant, mais j’avais aimé ça : je me forçais pour crier, car on me le demandait, même si je ne ressentais aucune peur précise, et c’était très allégeant malgré tout! Mais je ne te conseille pas ça à moins de louer un gymnase d’une école isolée, la fin de semaine!

Par ailleurs, je me demande si tu as prévenu les gens suffisamment; remarque, il n’y a peut-être pas vraiment moyen de les prévenir assez…

 

– Ce qui m’étonne, moi, c’est ta grande aisance à faire ce que tu fais, et je suis heureuse que tu aies ce succès très particulier avec des groupes d’âge mêlés. Tu es « sans cérémonie », sans prétention, et cela se sent. Garde ton bon caractère et ton esprit de recherche – nous en avons bien besoin!

Merci beaucoup, de tout cœur!

À bientôt peut-être


Louise

Bonjour Alexandre,

Mon expérience de dimanche : SUPER !

De premier abord, 2 exercices que j’ai eu plus ou moins de résultat : celui de sentir le vide entre moi et une autre personne (on marchait et on devait regarder une personne dans les yeux tout en voyant le vide), puis l’autre concernant notre mission, de se voir dans le futur.

Malgré ce fait, je sais comment faire les exercices et les mettre en pratique.

L’exercice qui m’a le plus touchée est celui avec les sons. Évidemment!

Je me suis tellement sucé et grugé le pouce et l’index que c’est encore sensible aujourd’hui. Je vois plus clair en moi et bien des situations se sont dissoutes dans mon corps. Je n’ai plus de ”nœuds” en pensant ou en parlant de ces situations.

En parlant avec ma thérapeute en relations d’aide aujourd’hui, j’ai pu constater la légèreté de mon âme.

J’entrevois la vie différemment, mon regard est différent sur les événements de la vie.

Merci de nous offrir cette possibilité de grandir.

 

 

 

Deux semaines plus tard :

 

Bonjour Alexandre,

La vie est toujours aussi belle. Je me rends compte que j’accepte maintenant la situation entre moi et mon fils. Il n’y a plus de boule à l’intérieur, il n’y a plus de larmes. La situation est acceptée. Elle est là, et c’est ok.

J’en ai parlé à quelques amies du bien de cet exercice shamanique. C’est une expérience que je referais n’importe quand, surtout que je sais tout le bien qui en découle.

Et je suis toujours non-fumeuse, ça c’est une autre belle victoire.

Merci

 

 

Une semaine et demie plus tard :

 

Bonsoir Alexandre,

J’admire ta persévérance à répondre ainsi.

Je suis toujours non fumeuse; quel plaisir de passer à travers ces petites envies de cigarettes en me disant, non Lucie, tu es trop bien.

Ca fait des années que je ne me suis pas sentie aussi bien dans ma peau. Je passe la période de Noël seule et je me sens bien. C’est une belle occasion pour faire mon bilan 2013 et préparer mes objectifs 2014. Je vais patiner à tous les jours, je prends des marches le soir et admirant les décos de Noël illuminées. Je suis tellement bien.

Merci Alexandre


Lucie

Salut Alexandre,

J’ai pris un petit temps pour réfléchir à ce que je sentais vraiment. Je suis plutôt du type rationnel aussi. Je ne veux pas me mettre la tête dans le sable lorsque je ressens quelque chose cependant je ne tiens pas non plus à m’imaginer quelque chose qui n’y est pas.

Je pense, sans trop me tromper, que cette expérience, étrangement, m’a apporté une augmentation de mes perceptions sensorielles. Cela est peut-être simplement dû au type de relaxation dans lequel tu nous as guidés ou peut-être à un type d’énergie que toi ou un autre (ou tous à la fois) propageaient, mais ma vision et mon ouïe (mais surtout la vision) sont meilleurs ou différents d’une certaine façon.

Cette expérience m’a aussi donné le goût d’explorer des façons de méditer.

Voilà, c’est à peu près tout.


Stef

Bonjour Alexandre,

J’ai bien aimé mon expérience d’hier et il me fait grand plaisir de répondre à tes questions :

 

– Avez-vous vécu des changements physiques, psychologiques et/ou émotionnels pendant l’atelier ? Si oui, lesquels ?

Une grande paix intérieure et une énergie tranquille, comme un sentiment de zénitude – mes sens, l’ouïe, l’odorat et le senti corporel, étaient décuplés.

 

-Avez-vous remarqué si des changements s’étaient maintenus en vous depuis l’atelier ? (Ça a fait près de 24 heures… Je vérifierai aussi plus tard dans le temps.)

Oui, toujours ce même sentiment de paix et d’énergie tranquille.

 

– Avez-vous vécu des changements de perceptions, croyances et/ou façon de penser pendant l’atelier et est-ce que ces changements vous accompagnent encore aujourd’hui ?

Je n’y ai pas été confrontée dans la réalité depuis l’exercice.

 

– Est-ce qu’une expérience vous a particulièrement marqué, surpris, dépassé ?

Mes sens, l’ouïe, l’odorat et le senti corporel, étaient décuplés.

Le 1er exercice en position debout : vacillations non-volontaires accompagnées d’un état de conscience extraordinaire.

Celle du chant shamanique qui nous enveloppait par les vibrations du chant et de la musique – sensations extraordinaires.

 

– Vivez-vous des inconforts physiques suite à l’atelier (muscles endoloris, fatigue, etc.) ?

À l’exercice précédant la première pause, un mal de nuque et arrière de la tête s’est installé et est demeuré jusqu’à aujourd’hui (j’ai appliqué de la chaleur et cela a diminué).

 

Merci beaucoup pour ta générosité !!

 

 

 

Environ deux mois plus tard :

 

Bonjour Alexandre,

Merci pour ton suivi… Je continue à bien aller, mon état de bien-être et d’assurance tranquille continue de m’habiter.

Merci encore pour ton aide à travers tes ateliers et tes suivis !

Bonne journée!


Suzanne Bourget

Bonjour Alexandre

Pour faciliter ma réponse permets-moi de te tutoyer. Merci !

Tout d’abord, laisse-moi te dire je suis revenue de cet après-midi tout à fait enchantée de mon expérience. J’aimerais te donner mon appréciation d’une façon tout à fait chronologique.

Tout d’abord je m’en faisais une fête que d’assister à cet événement. Et je suis persuadée que déjà des signes annonciateurs de guérison étaient déjà là… Le 24 heures qui a précédé fut rempli d’une douceur inégalée… Passée auprès de ma famille. Je suis une femme de 61 ans, vivant seule… à la pré-retraite. La Nouvelle Énergie qui nous accompagne depuis plusieurs années ne m’est pas du tout inconnue… travaillant moi-même, consciemment avec celle-ci depuis belle lurette!

Je me suis donc levée le matin même avec un rêve libérateur… accompagné d’une sensation physique plutôt agréable. Avant de quitter mon domicile, j’ai fait deux dessins inspirés… qui annonçaient ce que j’allais vivre. Ce sont donc mes premiers signes qui me rappelaient que j’étais en pleine transformation.

Là-bas, j’étais heureuse de voir que tout se faisait dans la plus grande simplicité…

Pendant les exercices, j’ai pu voir les liens qui unissaient les gens de la rangée en avant de moi. Un lien vert tendre… vibrant. Je n’étais pas étonnée puisque ce n’était pas ma première expérience… mais j’avoue que ça faisait longtemps que je n’avais pas vécu cela. Il est facile de se laisser distraire par la vie courante…

J’ai aussi vu, et eu l’impression qu’on me retirait une croute sur mon côté gauche… À ce moment précis, je travaillais sur la relation que je peux avoir avec les hommes que j’ai fréquentés… Pourquoi j’ai tendance à “sauver”… Je dois préciser que je travaille ce point depuis plusieurs mois… mais on dirait qu’en ce jour c’est différent. Je dirais que la décision que j’avais prise il y a quelques mois… soit celle de guérir ce penchant… cette blessure… que je n’ai même plus besoin d’en parler… plus besoin d’y réfléchir… un poids de moins… la croute est retirée. À suivre…

J’ai saisi avec mon corps, dans mon corps, ce que c’est que de toucher à la Paix en quelques secondes…  et je saisis mieux ce que sont les croyances…

Hier matin, avant de partir pour Montréal, j’ai écouté un vidéo sur ”comment regarder nos pensées… comment les identifier… Richard Moss nous dit : ”Comment devenir assez calme pour pouvoir écouter ce qui vient de la profondeur de notre être”. Et c’est exactement ce que tu nous as permis de vivre… un énorme merci.

À mon sens, il n’y a pas de hasard………. que des rendez-vous !

Physiquement je vais très bien aussi… rien à signaler.

Le rêve de cette nuit : un festin flamboyant… bien arrosé ! Un rêve de réjouissance… un retour à la maison ! Héhéhé !

Voilà, pour moi !

Encore merci !

 

 

 

Un mois et demi plus tard :

 

J’utilise régulièrement la technique de l’épaule pour diverses circonstances… Mon audace se développe à vue d’œil… J’ose de plus en plus… Chaque fois qu’une peur se montre le bout du nez j’arrive en peu de temps à la faire disparaitre… J’adore! Je m’en réjouis.

Je suis vraiment contente d’avoir écouté mon senti quand j’ai pris la décision d’assister à tes ateliers.

Je projette faire un voyage en Europe au printemps prochain, et ce qui sera nouveau c’est que pour la première fois je voyagerai seule… C’est mon plus grand défi à venir. Je te reviendrai avec mes impressions une fois que j’aurai traversé le pont…

Au plaisir de te lire sur Facebook… et laisse-moi te souhaiter de Joyeuses Fêtes à toi ainsi qu’à ta famille.


Louise

– Avez-vous vécu des changements physiques, psychologiques et/ou émotionnels pendant l’atelier ? Si oui, lesquels ?

Oui. Cœur qui accélère à certains moments, yeux qui chauffent et coulent. Il s’est passé quelque chose au niveau de mes oreilles, mais je ne sais pas trop quoi… J’ai eu l’impression que mes cheveux formaient des “rayons” autour de ma tête, ça picotait… Je me sentais comme un méga pilier, bien ancré, solide et concentré (les rires et pleurs ne m’affectaient pas, même si c’était très drôle et que j’avais le gout d’ouvrir mes yeux!!) mais je “devais et je savais qu’il fallait que je tienne bon”???… “C’était très pesant”… (Je ne sais pas quoi??? et pourquoi..!!!..) Je me sentais un peu comme sous l’effet d’un médicament, avec les réactions au ralenti et pas stressée, ni inquiète. Je voulais savoir quelle était cette pesanteur, mais finalement ça ne m’importait pas.

 

– Avez-vous remarqué si des changements s’étaient maintenus en vous depuis l’atelier ? (Ça a fait près de 24 heures… Je vérifierai aussi plus tard dans le temps)

Je sens mes oreilles différentes encore..???, je me sens encore bien ancrée et étrangement… genre… “invincible”… C’est le mot qui me vient qui correspond le plus…

 

– Avez-vous vécu des changements de perceptions, croyances et/ou façon de penser pendant l’atelier et est-ce que ces changements vous accompagnent encore aujourd’hui ?

J’ai isolé certaines croyances à travailler, mais pas pris le temps d’approfondir encore…

 

– Est-ce qu’une expérience vous a particulièrement marqué…

Tout ce que tu fais!!

surpris

De constater que je me sentais pareil qu’un personne qui a parlé au micro,

dépassé…

De voir tant de gens avoir besoin de ton aide après, vraiment?

 

– Vivez-vous des inconforts physiques suite à l’atelier (muscles endoloris, fatigue, etc.) ?

J’en avais avant que tu fasses le dernier exercice.

 

Merci à toi de partager tout ça!!


Josée

Bonjour Alexandre,

Pour aujourd’hui je dirais que je me sens plus centrée. J’ai pu commencer à lire un livre qui m’a apporté encore beaucoup de compréhension. Je me sens calme, ce qui est super pour moi. Physiquement je me sens brisée musculairement, en effet. J’ai très bien dormi. Pour le reste c’est à suivre.

Sur la scène mon besoin c’était sortir de mon programme de mort qui me suit depuis toujours. Là l’information est arrivée à mon conscient, mais ce que je veux c’est défaire ce programme. Merci pour toute l’aide que tu m’as apportée, j’aspire un jour à faire encore plus pour les gens qui veulent devenir conscients.

C’était dans un prix raisonnable pour la moyenne des gens et mon budget de chômeuse en ce moment.

Au plaisir de te lire,

Bonne semaine


Denise

Bonjour Alexandre,

C’était la première fois que je vivais l’expérience d’un atelier shamanique et je dois dire que j’ai été agréablement dépassée par les événements. J’ai vécu des très beaux moments pendant les exercices dont une expérience particulière que je veux partager avec toi.

Si ma mémoire est bonne, c’est lors du 2e exercice où tu nous as demandé de se mettre dans un état d’hyperprésence. Je m’étais fixé un point sur le mur devant moi à regarder et j’ai osé détourner mon regard pour voir ce que tu faisais et tu avais les bras levés et tu avais des spasmes dans la poitrine. Elle semblait bouger toute seule, avec le mouvement naturel et fluide de l’énergie. C’était beau à voir! Bref, lors de cet exercice, tu nous avais demandé de mettre notre focus sur un blocage ou une émotion qu’on voulait régler. Dans mon cas, voici ce que je voulais régler. J’ai entrepris un virage drastique en développement personnel il y a 3 ans, dans le sens où j’ai décidé d’abandonner une grande partie de mes croyances et mes connaissances limitantes pour explorer et découvrir mon plein potentiel et me réaliser dans toutes mes capacités, surtout celles que j’ignorais de moi-même. Bien que j’aie obtenu des beaux succès à date, j’ai réalisé dernièrement que, ayant été une fille de “tête” toute ma vie, j’éprouvais beaucoup de difficulté dans ce qui touchait la matière du cœur, principalement les relations amoureuses, sociales, professionnelles (avec mes patrons, collègues, collaborateurs) et même avec mes clients. J’avais du mal à sortir de ma tête pour être pleinement présente dans ma présence, dans mon être. J’ai compris que je devais apprendre à créer un alignement balancé entre ma tête, mon cœur et mon essence pour créer un impact maximum dans mes relations avec les gens. Ceci était mon focus pendant ton exercice et je te jure, voici ce que j’ai vécu. J’ai ressenti 3 boules d’énergie chaudes : une dans le centre de mon front (pour la tête), une au cœur et l’autre au niveau de l’utérus (pour l’essence). Je me suis laissée baigner dans ces masses de chaleur et c’est comme si un nouveau balancement de ces 3 centres s’est installé. Assez spectaculaire à mon avis!

Lorsqu’on a fait l’exercice où toi et Sylvain avez joué de la musique shamanique et que nous avons entendu les pleurs d’une dame ainsi qu’une vague de fou rires, j’ai été profondément émue par la beauté de la musique et le lâcher prise des gens dans la salle. Personnellement, j’ai vécu une expérience intérieure très puissante et enrichissante. J’ai encore peu de mots pour la décrire. Mais j’ai senti une paix et un bien-être comme j’ai jamais senti auparavant.

Autre événement intéressant. Lorsque j’étais dans le métro, en route vers ton atelier, j’ai soudainement été frappée par une image dans ma tête : une belle dame aux cheveux longs et lisses noirs, peau foncée et nue, ayant l’apparence d’une déesse amérindienne. Fouille-moi pourquoi cette image m’est venue, qui est cette dame et pourquoi elle est venue me voir. J’ai fait un peu de recherches sur Internet sur les déesses amérindiennes et je n’ai pas encore eu de réponse claire de son “apparition” dans ma tête. Il y a 2 nuits, je me suis couchée en demandant de recevoir une réponse à cette question et pendant la nuit, j’étais un moment donné dans un état entre le sommeil et le rêve et j’ai entendu une voix me dire : expérimente de ressentir les choses dans ton corps. Mon intuition me dit que l’Univers m’encourage et m’invite à sortir de plus en plus de ma tête pour descendre ma présence dans mon corps et ultimement, juste être.

Depuis ton atelier, je continue de ressentir cet équilibre qui s’enracine dans mes 3 centres, tête – cœur – essence. Je vois déjà une différence remarquable dans mon état d’être et mon approche dans mes relations avec les gens.

Je tiens à te remercier du fond du cœur Alexandre pour ce magnifique atelier. C’est certain que je serai présente à celui de l’année prochaine!!

Au plaisir de te revoir

 

 

 

Un mois et demi plus tard :

 

Bonjour Alexandre!

Merci pour ta réponse!

Je vais très bien et depuis ton atelier, c’est incroyable l’ouverture et la transformation intérieure qui continuent de s’opérer en moi. En plus de ton atelier, il y a eu d’autres percées importantes qui ont pris place dans ma vie, ce qui fait en sorte que cette ouverture et cette transformation intérieure se sont accélérées et enracinées davantage. Sur bien des facettes Alexandre, je ne me reconnais plus et certaines personnes de mon entourage non plus d’ailleurs!! Ma façon d’être en relation avec les gens est métamorphosée. Depuis 2 semaines particulièrement, je vis les plus beaux moments de ma vie dans TOUTES mes relations. Une liberté d’être et une paix profonde guident de plus en plus mes paroles et mes actions. C’est vraiment extraordinaire!!

Merci encore et au plaisir de te revoir lors d’un prochain atelier!


Lorie Gannon

Bonjour Alexandre !

 

1re question : Oui! L’impression d’être stone. Plus calme et détendu.

2e question : J’ai ressenti une énergie nouvelle dans mon corps, que je ressens encore!

3e question : La vie me semble plus simple. Mes perceptions auditives, visuelles et sensitives sont plus aiguisées. Avec une meilleure mémoire des perceptions.

4e question : La deuxième expérience lorsqu’on était debout, un vacillement d’avant vers l’arrière avec les battements du cœur plus intenses et plus élevés. Et l’expérience la plus longue : un vacillement intense et incontrôlable des jambes qui augmentait au rythme des intensités musicales, avec quelques mouvements involontaires du corps.

5e question : Le corps un peu plus lourd.

 

C’est vraiment fascinant ! Wow ! Bravo et merci de nous faire redécouvrir les possibilités de l’être humain.


Martin Lamontagne

Salut Alexandre,

Quel homme généreux tu es!

Un immense Merci!

En 2012, à ma première expérience shamanique, j’ai entendu un clic, un toc et senti une ouverture comme si ma cage thoracique s’était élargie pas comme, mais ma cage s’est élargie. Cette année j’ai respiré comme jamais j’ai respiré dans ma vie, j’ai pris une respiration et j’étais surprise je me disais ben voyons jusqu’où ça peut aller et c’est encore de même et je sais que ça va rester tout comme les autres changements qui se sont produits dans la formation.

J’ai apprécié toutes les expériences de l’atelier. Je ne pourrais pas te dire à laquelle, mais j’étais à cheval j’étais une Indienne, je chevauchais sur un magnifique cheval (indien) et j’étais bien, puis j’étais un aigle qui volait et encore une sensation de bien-être ça allait très vite comme si je faisais des sauts quantiques. Je faisais des ronds en volant et en avançant. Puis j’ai vu mon chum se transformer en loup je ne comprenais pas pourquoi le loup et j’ai vu mon fils Julien en grand shaman, ma fille en belle sorcière et mon fils ainé qui se transformait en chien. Pour moi tout ça est positif c’est mon senti et cela annonce des changements, eux aussi ils vont avancer dans leur vie, je fais et ils feront des avancées, je bouge ils bougent et ça pour le mieux sur leur route dans leur direction de vie à ce moment-ci et dans ce contexte-ci.

À une autre expérience, j’étais en contact avec mon père (décédé) il me souriait et sa première femme (décédée) était à côté de lui (j’ai vu des photos d’elle c’est ce qui m’a permis de la reconnaitre) elle me dit tu es prête je te transmettrai mon savoir je ne sais pas quoi, je ressentais et je voyais cette image. J’imagine que je vais découvrir de nouvelles avenues. J’ai demandé de nouvelles avenues, de nouveaux talents.

Je sais qu’à la dernière en soirée je me sentais aspirer tirer par l’arrière le sentiment de rajeunissement interne comme une bobine de film qu’on rembobine et qu’on a pesé à nouveau sur play. Drôle de sensation, mais un grand bien-être.

Je me sens libre d’être qui je suis et j’ai eu plein de pensées et d’idées à mettre de l’avant.

Merci Alexandre le shaman Québécois, qui ne se dit pas shaman, mais qui est comme sa description d’un vrai shaman, vrai, authentique, simple, généreux et sans prétention, etc.

Je comprends mieux ce que tu fais maintenant, les connexions, les antennes, je salue ton travail!

À bientôt et gros câlin!

Merci à la vie que nos routes se soient croisées


Francine F.

– Avez-vous vécu des changements de perceptions, croyances et/ou façon de penser pendant l’atelier et est-ce que ces changements vous accompagnent encore aujourd’hui ?

Je suis porté depuis à être plus présent dans mon corps via l’exercice pour se centrer sur son intérieur. Cela m’amène à me faire confiance davantage et d’être plus d’attaque pour affronter le quotidien.

Exemple : j’ai un kyste synovial sur la main droite (petite bosse remplie de liquide) que j’ai depuis plusieurs mois. Mercredi (de cette semaine), j’ai accroché la bosse (kyste) et le liquide s’est répandu sur le dessus de ma main en dessous de la peau et cette dernière enflait à vue d’œil. Sur le moment je paniquais, mais je me suis aussitôt centré sur mon intérieur quelques minutes avec l’exercice que tu nous as montré et j’ai apposé mon autre main sur l’enflure en me disant que mon corps avait tout ce qui est nécessaire pour remédier à la situation. Ce matin (jeudi) l’enflure est disparue et une teinte bleutée demeure sur le dessus de ma main et la bosse est disparue. Est-ce que la réaction de mon corps aurait été la même, peut-être, mais le fait de me centrer sur mon intérieure m’a apporté beaucoup de calme, amoindri la douleur et j’ai pu continuer ma journée en me disant que le tout rentrerait dans l’ordre le temps que mon corps se mette à la tâche.

Quelques semaines plus tard, le kyste est réapparu, mais l’atelier m’a permis de mieux gérer la situation.


Armand Billette

– Avez-vous vécu des changements physiques, psychologiques et/ou émotionnels pendant l’atelier ? Si oui, lesquels ?

Oui, je n’arrive plus à être en colère avec mon père et les hommes en général.  Je ne ressens plus la domination masculine. Pour te l’écrire, j’ai même eu de la difficulté à retrouver l’émotion que j’ai travaillée. Lors du premier exercice, je me suis connectée à la colère que j’ai envers tous ceux qui tentent de me dominer (hommes, religion).  Après quelques minutes, j’ai eu un immense fou rire, dans ma tête j’entendais ”Allez dont tous vous faire foutre” et j’ai éclaté de rire. Un fou rire qui a duré plusieurs minutes. C’est bizarre, n’est-ce pas? La joie revient à chaque fois que j’y pense.

J’ai aussi une grande paix intérieure. Je me sens un peu zombie. J’ai aussi l’impression que je suis au ralenti. Je ne vois plus aussi bien. On dirait que j’ai un voile devant les yeux. J’ai la sensation de ne plus regarder avec mes yeux, mais avec mon cœur. C’est un drôle de feeling.

Durant la séance avec la musique, j’étais avec mon fils (17 ans) dans le bois à la chasse au chevreuil (là où il sera samedi prochain à la chasse). J’étais connectée à l’amour que j’ai pour lui. Un amour beaucoup plus grand que moi. Mes paupières battaient toutes seules. Ensuite, je me suis connectée avec l’énergie des arbres, de l’eau, de l’air et de la terre. Je ressentais dans toutes mes fibres leur énergie. J’ai déjà ressenti l’énergie des arbres et de l’eau, mais la puissance de la terre, c’était la première fois. Je ressens encore cette grande puissance qui m’habite.

J’ai adoré mes expériences shamaniques avec toi.  L’exercice pour trouver ma mission de vie ne m’a pas donné de réponse précise, mais j’ai vu et ressenti une intense lumière blanche et or qui entrait directement dans mon cœur. C’était très bon. J’imagine que la réponse viendra plus tard.

J’ai la certitude que le travail se poursuit

 

– Avez-vous remarqué si des changements s’étaient maintenus en vous depuis l’atelier ? (Ça fait près de 24 heures… Je vérifierai aussi plus tard dans le temps.)

Je ressens encore des picotements sous les pieds.

 

– Est-ce qu’une expérience vous a particulièrement marqué, surpris, dépassé ?

L’expérience avec la musique. Mes paupières qui battaient toutes seules. Mes mains qui sont montées vers le ciel comme pour accueillir de l’énergie.

J’ai aussi été étonnée d’entendre la douleur de la dame qui hurlait sans ressentir sa douleur. Je lui envoyais de l’amour, mais sans me sentir concernée.

 

– Vivez-vous des inconforts physiques suite à l’atelier (muscles endoloris, fatigue, etc.) ?

Pas en ce moment, mais au lever ce matin j’avais très mal dans le cou. Comme si j’avais un torticolis. »

 

 

 

Deux semaines plus tard :

 

Bon matin,

Oui, ces expériences sont encore très présentes. De nouvelles se sont ajoutées.

Régulièrement avant de m’endormir je vois des images, des gens, des paysages que je ne connais pas. C’est comme si je rêvais, mais tout en étant consciente. Ces images sont furtives. Elles se présentent à mon esprit et repartent rapidement même si je souhaite consciemment les retenir afin de les comprendre. C’est quoi à ton avis?

Merci


Nathalie

Bonjour Alexandre,

 

– Avez-vous vécu des changements physiques, psychologiques et/ou émotionnels pendant l’atelier ? Si oui, lesquels ?

Oui, au niveau du battement du cœur, un peu comme tu nous avais expliqué. Rien de majeur en fait, juste un petit peu mal au cœur, ç’a passé durant l’expérience shamanique.

 

– Avez-vous remarqué si des changements s’étaient maintenus en vous depuis l’atelier ? (Ça fait près de 24 heures… Je vérifierai aussi plus tard dans le temps.)

Non.

 

– Avez-vous vécu des changements de perceptions, croyances et/ou façon de penser pendant l’atelier et est-ce que ces changements vous accompagnent encore aujourd’hui ?

Oui, pour les perceptions d’hyperprésence, j’ai les sens à l’affût. C’est très agréable, j’ai bien aimé revivre cette expérience.

 

– Est-ce qu’une expérience vous a particulièrement marqué, surpris, dépassé ?

L’hyperprésence et bien sûr l’atelier shamanique. J’ai bien aimé la musique et les sons qui venaient me chercher en dedans. Me brasser.

 

– Vivez-vous des inconforts physiques suite à l’atelier (muscles endoloris, fatigue, etc.) ?

Non tout va bien.

 

Tu as bien assuré l’atelier, je me sentais en sécurité et tu nous avais très bien expliqué les possibilités.

MERCI ALEXANDRE continue ton beau travail.


Claudie Tremblay

Bonjour Alexandre,

J’aie bien reçu ton courriel du 14 octobre concernant l’expérience shamanique, excuse-moi de ne pas t’avoir répondu, car ce que je vais te dire n’est pas bien gentil de ma part, mais je ne voulais pas te répondre, je m’explique : j’ai fait une expérience de 10 jours à Vipassana et à la fin de ce séjour de méditation j’ai eu le plaisir de rencontrer Nancy Bergeron qui m’a beaucoup parlé de toi et de tes cours et surtout de ton expérience shamanique qu’elle a grandement appréciée, je suis allée voir sur Internet sur ton site et cette approche ne me disait rien, cela n’est pas venu me chercher.

Dix jours avant l’évènement elle a ajouté cet atelier que tu donnais à Montréal sur sa page Facebook et comme dans la nuit de la veille je me suis souvenue de mon rêve où j’ai rencontré plusieurs chamanes indienne qui m’ont envoyé beaucoup d’énergie et je voulais leur demander si je pouvais faire des expériences avec elles dans une autre rencontre, mais mon rêve s’est terminé là, et  comme je suis pas une personne qui ne se rappelle jamais de ses rêves alors quand j’ai vu ton atelier sur sa page alors j’ai compris que je devais y aller.

Pour faire une histoire courte de ma vie et pour que tu puisses bien comprendre ce que j’essaie de t’expliquer, j’ai actuellement 62 ans et je ne me souviens pas trop d’avoir été bien heureuse et pendant plus de 25 ans j’ai fait beaucoup d’expériences en recherche spirituelle, cela m’a beaucoup aidée, mais à chaque fois que j’en ressortais je m’apercevais que j’avais toujours un mal de vivre à l’intérieur de moi et je ne comprenais pas pourquoi après avoir fait tant de travail j’avais toujours ce mal.

Alors ton atelier je l’ai aimé, je ne sais pas si tu te souviens de moi j’étais installée en avant couchée à terre près de Nancy et dans une expérience tu es venu vers moi en me touchant mon œil spirituel sur le coup j’ai saisi, car tu avais les mains froides et après l’atelier je suis montée sur le stage et je t’avais mentionné que j’avais la gorge coincée.

J’ai acheté ton livre et j’ai commencé à le lire depuis 5 jours et je m’aperçois que ce que tu as vécu est similaire à ce que j’ai vécu. Je n’ai pas fini de le lire, mais à date cela vient vraiment me chercher et je te donnerai des nouvelles dès que j’aurai fini.

Je vis une situation vraiment difficile avec ma première fille que j’ai adoptée, je l’aime beaucoup et je l’ai toujours considérée comme si je l’avais enfantée, car on m’avais dit à ce moment-là que je ne pourrais pas avoir d’enfant alors nous avons adopté et quand j’ai eu 33 ans j’ai tombé enceinte de ma 2e fille, ce que je peux te dire ma fille adoptive n’accepte pas le fait qu’elle ait été abandonnée et en plus elle a toujours été jalouse de son autre sœur parce que je l’ai enfantée et c’est cela la source de mon malheur elle est très désagréable avec moi je sens de sa part qu’elle ne m’aime pas et cela me fait beaucoup de chagrin.

Pour terminer dans la nuit d’hier vers 3h30 je me suis réveillée et j’ai compris pour la première fois de ma vie pourquoi ma gorge était toujours coincée et ce que j’ai compris à cause de la situation inconfortable avec ma fille, elle n’est pas venue dans ma vie pour rien, car cette situation m’a fait comprendre que mon blocage vient de l’enfance parce que je n’ai pas reçu d’amour de mes parents et que je ne savais pas ce que c’était de l’amour alors tout ce que je vivais je n’en parlais pas à personne parce que cela n’était pas intéressant et parce que je ne me trouvais pas intéressante.

J’avais peur de déplaire et de leur faire du mal alors je refoulais au lieu de parler. Mais le pourquoi je t’envoie ce courriel c’est pour te dire que cette nuit j’ai compris que quand tu m’as touché mon œil spirituelle tu m’as vraiment aidée à l’ouvrir et c’est ce qui m’a aidée à y voir clair et pour cela je te remercie beaucoup. Je vais sûrement te contacter éventuellement.

P.S. Comment as-tu fait pour savoir que j’avais besoin que tu me touches mon œil spirituel, car il y avait beaucoup de personnes?

Merci à l’avance

 

 

 

Un mois plus tard :

 

Je te remercie de ta réponse, j’aurais pensé que tu avais plutôt de la clairvoyance, car c’est l’impression que j’aie perçue de ta part.

Tout ce que je peux te dire, l’effet que tu m’as fait en ouvrant mon 3e œil a été pour moi une grande délivrance, car j’ai pu enfin voir ce qui bloquait au niveau de ma gorge.

Par contre, actuellement, j’applique la méthode que tu nous as donnée soit l’intégration tête cœur et corps afin de n’être plus qu’un et je t’avouerais que je commence à voir une grande différence, je peux être de grandes périodes dans une journée où je ne sens plus la rigidité que j’ai toujours dans mon corps. Alors je te remercie d’être venu dans ma vie, tes méthodes sont tellement faciles et surtout efficaces, parce qu’après tant d’années de recherche sur moi-même je n’arrivais pas à trouver qui j’étais et à retrouver un bien-être intérieur que je ne connaissais pas.

Merci beaucoup

Passe une bonne journée.

 

 

 

Environ trois semaines plus tard :

 

Concernant ma rigidité, je l’ai encore, mais avec tes méthodes cela m’aide à prendre conscience de venir m’intégrer dans mon corps, car j’ai compris qu’en ayant un corps rigide je me suis fermée à vouloir ressentir, je ne voulais plus souffrir alors mon corps s’est fait une carapace afin de m’aider à ne plus ressentir. J’ai retrouvé une joie de vivre que j’avais perdue et je commence à être plus souple et je prends  conscience de vivre le moment présent et surtout en prenant le temps de vivre chaque minute avec souplesse.

Je suis contente du cheminement que j’ai fait jusqu’à maintenant et je sais qu’il m’en reste encore beaucoup à faire, alors j’aimerais savoir si tu connaîtrais quelqu’un qui pourrait m’aider à continuer à cheminer, mais plus en profondeur, car je me rends compte que malgré les exercices que je fais actuellement je me rends compte que je ne peux aller plus loin.

Merci de ta réponse, je te souhaite une belle fin de journée.


Louise Paulin

– Avez-vous vécu des changements physiques, psychologiques et/ou émotionnels pendant l’atelier ? Si oui, lesquels ?

Une grande détente, quasi proche de m’endormir. Des élancements le long du sciatique, particulièrement au genou droit (vieille blessure). Un grand calme qui me faisait sentir en décalage avec les gens. Une pression sur le dessus de la tête vers la fin et qui s’est maintenue. Particulièrement, si je fais un exercice “spirituel”, je ressens de nouveau cette pression sur la tête. Ce n’est pas souffrant, mais c’est surprenant. Une diminution d’appétit.

 

– Avez-vous remarqué si des changements s’étaient maintenus en vous depuis l’atelier ? (Ça fait près de 24 heures… Je vérifierai aussi plus tard dans le temps.)

Oui, pression sur le dessus de la tête et diminution de l’appétit ou plutôt de la boulimie.

 

– Avez-vous vécu des changements de perceptions, croyances et/ou façon de penser pendant l’atelier et est-ce que ces changements vous accompagnent encore aujourd’hui ?

Pas vraiment, car ça va dans le sens que je privilégie et pratique.

 

– Est-ce qu’une expérience vous a particulièrement marqué, surpris, dépassé ?

Non, parce que j’y allais en m’attendant à des effets réels. J’ai apprécié les exercices et refais aujourd’hui pendant ma marche celui du regard dans le “rien”. Ça m’a pris plus de temps pour faire la distance habituelle.

 

– Vivez-vous des inconforts physiques suite à l’atelier (muscles endoloris, fatigue, etc.) ?

Fatigue. Ai dormi plus longtemps, mais serais restée au lit. Rêves curieux, inhabituels. N’avais pas le goût de déjeuner (très, très rare!). Au travail, je me sens fatiguée et je n’ai pas le goût de socialiser. »

 

 

 

Dix jours plus tard :

 

La pression sur la tête n’est plus tout le temps présente, mais elle revient en méditation. Je continue à pratiquer l’hyperprésence et à regarder le “vide” en marchant dans la campagne. Je l’ai même fait durant une conférence et j’ai eu l’impression d’avoir été “absente” un moment.

Je pratique aussi la phrase accompagnée de toucher au visage, épaule et main mais, jusqu’à maintenant pour la perte de poids, j’en ai plutôt pris un peu plus : “facilement et sainement, j’atteins 190 livres”. Une partie de moi a un peu peur d’avoir encore plus de rides. Est-ce assez pour ne pas fonctionner et même pour “étirer” celles déjà en place ?

Il y a une chose que j’aurais aimé refaire, mais je n’ai pas osé (dans mon milieu de travail) de crainte que ça ne fonctionne pas sans le support du groupe et de l’animateur. C’est de faire diminuer une douleur par l’imposition des mains sur les épaules.

Je relis ma réponse et je me dis que j’ai beaucoup de craintes. Il vaudrait peut-être mieux faire l’exercice de l’épaule.

Au plaisir d’assister à une autre de tes conférences. On m’a dit que tu étais peut-être de retour à Québec à la fin de novembre. Je vais surveiller mes courriels.


Lise M.

Bonjour Alexandre.

Pour commencer, merci de donner aussi généreusement. Ce n’est pas la première fois que je suis un de tes ateliers et ta façon de présenter tout cela, simplement, sans fla-fla, est rafraîchissante.

Bien que je n’aie jamais suivi de cours shamanique, je n’ai pas trouvé l’expérience bizarre. Je suis guide de renaissance, et ce qui s’est passé lors de l’expérience musicale, ce fut semblable à moindre intensité.

Je ne suis pas déçu de l’expérience, car comme l’indique le mot “expérience” (connaissance par la pratique), je sais maintenant ce que c’est, un atelier shamanique.

Voici les réponses à tes questions.

 

– Avez-vous vécu des changements physiques, psychologiques et/ou émotionnels pendant l’atelier ? Si oui, lesquels ? 

Je pratique depuis un petit bout de temps l’hyperprésence, mais je n’étais jamais allé aussi loin (je n’incluais pas mes senseurs de mon corps, alors lorsque je marchais, bien que tu disais de focaliser sur le vide entre nous et les autres, moi au contraire, je ne sentais aucun vide. Il y avait autour de chacun un… une sorte d’énergie… ou quelque chose du genre, qui même si je ne touchais à personne physiquement, j’avais la sensation de rentrer dans leur bulle. C’était comme palpable (par mes senseurs du corps) !!! Un peu bizarre d’expliquer cela avec des mots. Pendant cette expérience, j’avais aussi très chaud.

Lors des autres expériences… j’avais très, très froid… Bizarre…

 

– Avez-vous remarqué si des changements s’étaient maintenus en vous depuis l’atelier ? (Ça fait près de 24 heures… Je vérifierai aussi plus tard dans le temps.)

Trop peu de temps d’écoulé entre l’atelier et maintenant.  Tout ce que je peux dire c’est que je me sens très bien aujourd’hui.

 

– Avez-vous vécu des changements de perceptions, croyances et/ou façon de penser pendant l’atelier et est-ce que ces changements vous accompagnent encore aujourd’hui ?

Mes croyances ont beaucoup changé depuis 5 ans. J’ai fait quelques ateliers, dont la plupart à l’Institut du développement de la personne à Knowlton. Donc, de ce côté-là cela n’a pas changé. Côté perception, je vais travailler un peu plus l’hyperprésence.

 

– Est-ce qu’une expérience vous a particulièrement marqué, surpris, dépassé ?

Encore une fois, l’hyperprésence.

 

– Vivez-vous des inconforts physiques suite à l’atelier (muscles endoloris, fatigue, etc.) ?

Non. Tout va bien physiquement et psychologiquement.

 

Merci encore pour cet atelier.

 

P.S. Au plaisir de te revoir dans un autre atelier que tu auras concocté.


Pascal Dufossé

Bonjour Alexandre, je vais super bien, MERCI.

 

– Avez-vous vécu des changements physiques, psychologiques et/ou émotionnels pendant l’atelier ? Si oui, lesquels ?

Diminution de douleurs dans le cou et le trapèze. Vision plus claire, j’écris en ce moment sans mes verres et je ne les ai pas portés depuis ce matin… Wouah!… Je veux guérir une cataracte qui débute dans mon œil droit…

J’ai compris et réalisé la différence entre le regard posé au 3e œil… et déposé dans le cœur… toute une différence. C’est bon de se trouver à la bonne place… de pouvoir faire un juste choix.

J’ai gagné en facilité et simplicité : exemple, entrer en méditation ou retrouver la lumière, la solidité, la pureté de mon diamant au centre de mon cœur en très peu de temps, quelques secondes… En fait j’y suis tout le temps sans m’en rendre compte. Je vis plus de l’intérieur et cela il y a longtemps que je cherche le moyen de le réaliser.

Ne pas perdre le SILENCE du diamant, le vide plein de TOUT et vivre en sa compagnie toujours. Et consciemment. Ouvrir et développer ma conscience encore et encore, c’est mon but. En fait, là… tout est plus léger, immense, un univers étoilé… en mouvement harmonieux dont nous faisons tous partie et partageons d’où le fait que nous soyons UN… Extraordinaire à ressentir et à vivre au quotidien.

Le monde est plus lumineux, plus gracieux, je m’exclame devant sa beauté (particulièrement la neige sur les branches et le bleu du ciel pur ce matin)…

Je rencontre des gens sur la rue et je réalise qu’ils font partie de la même réalité que moi, de la même mer d’énergie et d’Amour. Je suis reconnaissante. Je me sens vivre dans un océan porteur, enveloppant, nourrissant comme si j’étais dans une grande matrice vivante amoureuse.

 

– Avez-vous remarqué si des changements s’étaient maintenus en vous depuis l’atelier ? (Ça fait près de 24 heures… Je vérifierai aussi plus tard dans le temps.)

Je n’ai plus de douleur dans le cou et au trapèze.

J’ai eu une nuit animée, mais je ne me souviens pas de tout. … Pas grave! … J’avais couru des kilomètres ce matin, je suis allée faire ma marche habituelle et j’avais des douleurs aux muscles des cuisses comme si j’avais fait de l’exercice et marché toute la nuit.

Un bien-être profond, un calme généré par une plus grande confiance dans la vie et  donc en moi et une certitude d’être à ma juste place dans le monde.

 

– Avez-vous vécu des changements de perceptions, croyances et/ou façon de penser pendant l’atelier et est-ce que ces changements vous accompagnent encore aujourd’hui ?

 Les changements cités plus haut sont demeurés aujourd’hui et j’espère plus loin dans le temps… Certainement…

Mes oreilles émettent des sons inhabituels…

 

– Est-ce qu’une expérience vous a particulièrement marqué, surpris, dépassé ?

L’expérience la plus marquante est celle du voyage shamanique : je me suis retrouvée les pieds très lourds, ne ressentant plus mon corps, mais assise dans le centre de mon diamant au centre de mon cœur. Rien ne pouvait m’atteindre et je ressentais, entendais et voyais tout ce qui se vivait autour de moi. J’avais de la compassion, de l’empathie, mais de manière totalement détachée. C’est un grand changement chez moi… il y a longtemps que je cherche le moyen d’y arriver…

J’ai alors décidé d’envoyer de la lumière et de l’amour de l’intérieur de mon diamant à toutes ces personnes, toutes ces souffrances, comme pour les aider dans leur guérison. Je leur dois beaucoup, si je pense à la réalisation à laquelle j’ai pu accéder grâce à leur ouverture et leur générosité.

 

– Vivez-vous des inconforts physiques suite à l’atelier (muscles endoloris, fatigue, etc.) ?

Oui, j’étais très fatiguée au retour même si je me sentais très bien malgré tout. Comme je l’ai dit, la nuit fut agitée et j’avais des courbatures ce matin et aussi un grand calme et des réalisations longtemps recherchées. MERCI.

Finalement, j’ai pu accéder à une plus grande intensité de PRÉSENCE à mon monde intérieur. Je me connais davantage en même temps que je découvre des moyens nouveaux et des possibles que je ne me connaissais pas. Je veux continuer de découvrir et de chercher. Cette recherche est fascinante et infinie.

Tu sais Alexandre, parfois il est bon de se laisser un peu décoiffer par l’inconnu et l’inusité ouvre des portes et des œillères. Il faut des gens courageux et généreux comme toi pour que ce travail se fasse, car il est nécessaire au bien-être et à l’évolution de la planète…

Tu es un précurseur, un travailleur de l’AMOUR et parfois il faut prendre des routes inattendues, créer des brèches pour laisser entrer la LUMIÈRE…!!!

MERCI à toi ALEXANDRE et au plaisir !!!

 

 

 

Dix jours plus tard :

 

Bonsoir Alexandre,

Mes acquis sont toujours là, je continue ma méditation quotidienne qui est de plus en plus profonde et facile… dans le sens que j’accède rapidement et facilement au milieu de mon diamant, là dans la pureté de l’Amour… difficile de trouver les mots pour expliquer et décrire ces événements. Ces moments sont des moments sacrés et au cœur du cœur de mon cœur!!!…

MERCI

 

 

 

Environ un mois plus tard :

 

Bonsoir Alexandre

Suite à mon expérience lors de la session à Québec, la lumière de mon diamant a fait se dissoudre la ”roche”, la pierre dans laquelle je retrouvais mon diamant. Toute la pierre a fondu, s’est dissoute et me suis retrouvée dissoute aussi, c’est-à-dire complètement dissoute dans l’Univers, dans la LUMIÈRE d’Amour dans un OCÉAN d’Amour, de JOIE.

La JOIE était ce que je ressentais de plus fort. La légèreté aussi envahissait mon corps physique.

Mon corps physique devenait très léger, la Lumière et ses vibrations ont défait de nombreux nœuds, des douleurs dans les os, je visitais mes os, la moelle des os et je les sentais guérir, sans aucune souffrance, légers et comme transparents. Les vibrations se sont dispersées partout dans mon corps. Un bien-être indicible.

Et j’allais de plus en plus profond sans aucune peur, sans attente. L’émerveillement de traverser, de rencontrer cet univers étoilé grâce à ma LUMIÈRE.

C’est comme si je réalise que je me découvre de plus en plus profondément et que la profondeur est remplie de belles surprises, de cadeaux… de VIE.

Au retour mon corps et mes mains étaient très chauds, je me sentais tellement bien. La légèreté demeure et le ressenti de la Lumière qui m’habite aussi. Je suis de plus en plus consciente du bonheur de rester en contact avec cette dimension cachée au fond de mon Être. C’est là ma vraie nature.

J’aimerais tant ne jamais m’en éloigner… avec la pratique…???


Christiane Petit

Bonjour Alexandre,

 

J’ai suivi ton conseil et j’ai répondu aux questions plus bas.

Merci pour l’atelier, j’ai beaucoup aimé.

 

– Avez-vous vécu des changements physiques, psychologiques et/ou émotionnels pendant l’atelier ? Si oui, lesquels ?

 Je n’ai pas eu de changement drastique dans mon état général. Je me suis sentie bien tout au long de l’atelier. Pendant l’activité de méditation traditionnelle indienne, j’ai senti une lourdeur dans la poitrine.

 

– Avez-vous remarqué si des changements s’étaient maintenus en vous depuis l’atelier ? (Ça fait près de 24 heures… Je vérifierai aussi plus tard dans le temps.)

En fait, les changements se sont manifestés après l’atelier. Voir 3 questions plus loin.

 

– Avez-vous vécu des changements de perceptions, croyances et/ou façon de penser pendant l’atelier et est-ce que ces changements vous accompagnent encore aujourd’hui ?

Ce que je ressens c’est plutôt une prise de conscience qu’il y a, ou qu’on est beaucoup plus qu’on le croit. Les petits détails paraissent plus futiles.

 

– Est-ce qu’une expérience vous a particulièrement marqué, surpris, dépassé ?

Bon, les hurlements m’ont donné des frissons dans le dos. J’ai beaucoup d’empathie pour la personne qui semblait vivre une très grande souffrance. J’ai été très impressionnée par l’effet que la musique et les sons ont eu sur les participants.

 

– Vivez-vous des inconforts physiques suite à l’atelier (muscles endoloris, fatigue, etc.) ?

Après l’atelier, en soirée, je me sentais encore un peu en transe. À compter de cet après-midi, je me suis sentie beaucoup plus sensible émotivement. Ma réalité semblait plus « vraie », plus présente, plus claire. C’est vraiment cool. Rendue en soirée, je n’ai plus d’énergie pour faire grand-chose. Je respecte ça. Je devais aller m’entrainer ce soir, mais j’ai annulé.

 

Si tu as d’autres questions, n’hésite pas à me les poser.

J’ai beaucoup aimé avoir vécu cette expérience. Ce fut décoiffant tout en valant tellement la peine. Merci. J’aime ton approche.

À bientôt

 

____________________________

 

Bonjour Alexandre,

 

Et d’abord un grand merci pour la journée de dimanche. Quelle belle aventure !

Pour répondre à tes questions, j’ai ressenti des changements physiques pendant l’atelier, notamment au cours du troisième exercice.

Des tremblements, des tensions très fortes et douloureuses suivies d’un relâchement. Depuis je me sens apaisée. Une sorte de paix intérieure semble s’être installée en moi (encore présente aujourd’hui).

À la fin de la journée, je me sentais épuisée et excitée à la fois… Je n’ai pas réussi à dormir la nuit de dimanche à lundi… mais j’ai dormi d’un sommeil “très réparateur” lundi et mardi, je n’ai pas de souvenirs de rêves par contre.

Mon rapport au temps était complètement distordu dimanche : impression que l’après-midi est passé très, très vite…

Et puis j’ai trouvé tes réflexions sur les croyances limitantes très inspirantes… Je tente de réaliser un peu chaque jour des choses impossibles, les résultats sont étonnants !

Voilà… Encore merci pour ton professionnalisme !

Au plaisir de partager à nouveau des aventures avec toi… Je te souhaite une bonne continuation !


Anonyme

Je m’appelle Benjamin, j’ai monté sur scène pour le bonus. Je suis le grand vêtu de joggings gris et d’un chandail gris. Tu as dit que j’avais beaucoup de tensions et une épaule plus haute que l’autre. Tu m’as aussi dit de t’écrire un courriel parce que mon cas nécessiterait plus de temps, je ne me souviens pas les termes exacts que tu as employés cependant j’imagine que tu te souviens de la situation.

Merci de ton dévouement et de m’aider ainsi que plusieurs autres personnes (ce chiffre croîtra significativement !) à être plus libres !

Ton équipe est aussi merveilleuse, Mon’oncle Sly est excellent et je crois possible que vos consciences se rejoignent et fusionnent ! Le cerveau collectif est puissant : les bancs de plusieurs petits poissons; tous les poissons vont dans les mêmes directions en même temps… Comment communiquent-ils ? Lorsqu’une chimpanzé sur une île découvrit qu’elle pouvait laver ses patates douces dans la rivière avant de les manger. Sans que les singes des alentours et même des îles avoisinantes voient de leurs yeux la nouvelle trouvaille de la guenon, ils acquirent la même capacité… Source : L’intuition, auteur : le nom ne me revient pas, si tu es intéressé t’as qu’à me le demander j’ai le livre chez moi.

Les gens sur scène dégageaient une énergie puissante et les gens à l’accueil, comme tous ceux répartis dans la salle, qui sont dans ton entourage sont souriants et rayonnants !

Merci infiniment Alexandre pour ce fabuleux atelier appelé l’expérience shamanique ! Lors de la pluie de météorites, j’ai ressenti une vague d’énergie comme un frisson dans la région de ma tête donc dans mon esprit j’imagine !

J’ai expérimenté des changements dans mon état de conscience : j’ai commencé une conversation et donné mon numéro à une fille du Subway puis j’ai été rendre visite à ma grand-mère hier soir. C’est merveilleux !

 

 

 

Environ deux semaines plus tard :

 

Bonjour Alexandre je vais bien ma vie est magique et l’expérience que j’ai vécue lors de ton atelier y est pour quelque chose.

C’est fascinant effectivement, être centré en nous et y demeurer malgré tout ce qui se passe à l’extérieur est la clé je crois. Merci pour tout et continue à atteindre des niveaux supérieurs ! Fais-moi signe quand tu donneras des ateliers, formations, conférences, etc. Merci Alexandre à bientôt !


Benjamin

Bonjour Alexandre,

Je garde la forme courte pour alléger ta lecture.

– Pendant le second exercice de l’atelier, mon cou s’est délié pour que je porte ma tête haute et fière, naturellement… J’ai eu l’impression de grandir d’un pouce! En effet, j’ai la fâcheuse tendance à voûter un peu ma tête pour différentes raisons (peur d’avoir l’air hautaine/arrogante, timidité…). C’est comme si on me montrait la posture que je devrais tenir, soit droite, fière et sans peur de l’embarras… Ça a fait du bien! J’ai peur que ce ne soit que temporaire, mais au moins je crois que mon corps saura reconnaître cette posture reflétant le bien-être dans ma peau.

– J’étais surprise d’être aussi fatiguée vers la fin de l’atelier.

Merci de ta grande générosité!! Passe une belle journée!


Nadine

– Avez-vous vécu des changements physiques, psychologiques et/ou émotionnels pendant l’atelier ? Si oui, lesquels ?

Oui. Je suis arrivée à l’atelier avec une boule au plexus et une difficulté à respirer.  Cela m’arrive régulièrement. Je l’ai associée au stress, souvent inconscient, qui s’accumule à cet endroit en particulier. Au cours de l’atelier, j’ai ressenti plus fortement cette boule, mon cœur s’est mis à battre la chamade comme si j’étais en train de courir et j’avais de la difficulté à respirer.

Puis, j’ai juste accueilli cet état en étant le plus présente possible dans mon corps. Je crois que mon cœur s’est calmé au troisième exercice. Et c’est aussi à ce moment que ma boule est partie, je me suis sentie très détendue au niveau du plexus et ma respiration s’est enfin libérée. J’ai ressenti une très grande détente s’installer dans mon corps.

J’ai ressenti de la chaleur dans mon oreille gauche, dans mon cou et mes épaules en particulier.  Pendant l’avant dernier exercice, j’ai eu l’impression que ma posture au niveau des épaules et du cou avait changé. Je me sentais plus droite.

Au niveau psychologique, j’ai ressenti que tout était parfait, à sa place et une grande confiance m’a envahie.  Pendant la dernière pause, je devais me forcer à marcher. C’est-à-dire qu’il fallait que je me concentre pour pouvoir mettre un pied devant l’autre comme un enfant qui apprend à marcher… étrange… Cet effet a duré au moins 10 minutes.

 

– Avez-vous remarqué si des changements s’étaient maintenus en vous depuis l’atelier ? (Ça a fait près de 24 heures… Je vérifierai aussi plus tard dans le temps.)

Je continue de sentir mon cou et mes épaules plus dégagés. Ma respiration est demeurée fluide. Je me sens sereine et confiante en la vie. Je continue de sentir mes jambes légères et finalement mon corps aussi est plus léger. On dirait que j’ai plus confiance en moi et aux élans qui montent pour faire des actions vers ce que je désire. Je ressens la vie plus simple que je ne la sentais auparavant. Que finalement, je suis capable de réaliser ce que je veux, que c’est possible alors que je ressentais beaucoup d’impuissance avant. Je veux que ça reste!!!!!!!! hi! hi!

 

– Est-ce qu’une expérience vous a particulièrement marqué, surpris, dépassé ?

J’ai été surprise qu’à un moment donné, mon corps a fait un mouvement dont je ne m’attendais pas, donc, un mouvement involontaire.  Mon torse a fait un demi-cercle vers la gauche jusqu’en avant et je suis revenue droite. Il y eu les jambes aussi que j’explique plus haut. Et ça m’a surpris que mon cœur batte aussi fort au début des méditations.

 

– Vivez-vous des inconforts physiques suite à l’atelier (muscles endoloris, fatigue, etc.) ?

Quand je me suis réveillée hier matin, on dirait que j’avais fait un entraînement intensif de plusieurs heures. J’avais vraiment mal partout! Je me suis sentie réellement très fatiguée, je me sentais très sensible (envie de pleurer) et fragile et j’ai eu des étourdissements, maux de tête et nausées plus ou moins intenses tout au long de la journée. Ça s’est estompé en début de soirée. Je me suis dit que si je fais un prochain atelier avec toi, je vais prendre congé de tout le lendemain pour me reposer!!!! J’ai beaucoup aimé l’atelier, Alexandre. Merci de partager tes expériences avec nous, c’est immensément généreux. Ma fille de 19 ans a beaucoup aimé aussi, elle a vu des images très belles. Je vais lui demander si elle ressent des changements suite à l’atelier et nous pourrons t’en faire part.

Bonne journée xxxx


Brigitte Ricard

– Avez-vous vécu des changements physiques, psychologiques et/ou émotionnels pendant l’atelier ? Si oui, lesquels ?

Exténuée.

 

– Avez-vous remarqué si des changements s’étaient maintenus en vous depuis l’atelier ? (Ça a fait près de 24 heures… Je vérifierai aussi plus tard dans le temps.)

C’est parti après une deuxième nuit de sommeil.

 

– Avez-vous vécu des changements de perceptions, croyances et/ou façon de penser pendant l’atelier et est-ce que ces changements vous accompagnent encore aujourd’hui ?

Être dans le moment présent apporte non seulement le calme, mais également la liberté.

 

– Est-ce qu’une expérience vous a particulièrement marqué, surpris, dépassé ?

Non.

 

– Vivez-vous des inconforts physiques suite à l’atelier (muscles endoloris, fatigue, etc.) ?

Oui, grande fatigue. J’ai beaucoup décompressé pendant l’atelier. Ça correspondait à un besoin!


Louise L.

– Avez-vous vécu des changements physiques, psychologiques et/ou émotionnels pendant l’atelier ? Si oui, lesquels ?

Oui, durant le deuxième exercice : j’ai senti une fraicheur au niveau de mon front, ensuite je sentais quelque chose qui entrait par le dessus de ma tête et qui entrait dans mon corps et m’empêchait de bouger. Au troisième exercice : j’avais très peur au début de l’exercice et je me sentais très insécure, plus l’exercice avançait plus je me sentais forte et protégée et j’ai eu un fou rire et ensuite je me suis sentie calme.

 

– Avez-vous remarqué si des changements s’étaient maintenus en vous depuis l’atelier ? (Ça a fait près de 24 heures… Je vérifierai aussi plus tard dans le temps.)

Je me sens calme et au ralenti, (une chance que je travaille pas aujourd’hui), pas de stress.

 

– Avez-vous vécu des changements de perceptions, croyances et/ou façon de penser pendant l’atelier et est-ce que ces changements vous accompagnent encore aujourd’hui ?

Je crois qu’il y a quelque chose de changé en moi.

 

– Est-ce qu’une expérience vous a particulièrement marqué, surpris, dépassé ?

Je n’ai pas été dépassée, mais je sais que quelque chose est différent, je suis quelqu’un de super stressé et insécure et aujourd’hui je ne me sens pas comme ça, je me sens calme à l’intérieur!

 

– Vivez-vous des inconforts physiques suite à l’atelier (muscles endoloris, fatigue, etc.) ?

Non.

 

Merci beaucoup!

 

 

 

Trois semaines plus tard :

 

Bonjour Alexandre,

Tu peux prendre mon courriel et l’utiliser dans tes témoignages, et c’est drôle que tu me parles du truc quand on habite notre corps, car je le fais presque à chaque matin avant de partir ma journée, je suis dans une période de ma vie avec beaucoup de grands changements et d’incontrôlables (je me sens comme à la croisée des chemins, et c’est quelle direction prendre qui est difficile en ce moment) donc cet outil et je crois que l’expérience shamanique m’aide beaucoup en ce moment.

Merci


Annie Champagne

Bonjour Alexandre,

Ma sœur Lise a aimé l’expérience d’aller sur la scène. Les thérapeutes avant toi l’on bien préparée à recevoir ton traitement. Son épaule droite va bien, elle n’a plus de douleur et elle a enlevé la croyance qu’elle en avait trop sur ses épaules.

Pour ma part j’ai la cuisse gauche qui devient engourdie et si je reste debout sur place ça brûle ce serait de la méralgie, traitement pilule lyrica ou piqure pour rendre ma cuisse insensible que d’options je n’ai rien fait de tout cela.

Le traitement de groupe à la fin a été efficace, c’est moins douloureux pas mal.

On a eu plus de difficultés avec l’exercice quand la fille s’est mise à crier, cela nous a dérangées plus que l’autre fois en 2012.

Merci pour le bel après-midi plus l’extra que tu as fait.

Continue à faire tes recherches on a besoin de gens comme vous deux Nancy et toi


Lise et Johanne Hinse

www.johannehinse.com

Salut Alexandre

Pour faire suite à l’expérience, je n’ai pas encore de réponses définies sur comment je me sens à 100 %.

Par contre pour ce qui est de l’expérience longue avec la musique shamanique, ce fut vraiment spécial, j’ai ressenti beaucoup de chaleur au niveau du front, je voyais plein de belles couleurs danser devant mes yeux, surtout le vert et le mauve.

Suite à l’expérience avant de quitter la salle, j’avais le bras engourdi et le cœur plus léger, il faut dire que j’étais arrivée avec une boule dans l’estomac et un certain malaise, ça n’allait pas fort et je suis repartie vidée et beaucoup mieux qu’à mon arrivée!!!!

Je me sens un peu comme toi quand tu dis que tu as essayé tellement de choses pour arriver à te sentir bien eh bien moi aussi j’expérimente à ce sujet.

Je ne suis pas très constante dans mes efforts, mais bon c’est à moi de travailler plus j’imagine, on est un peu tous à la recherche d’une façon de se sentir bien sans trop de travail.

Voilà


Stéphanie Royer

Bonjour Alexandre!

 

Merci beaucoup pour ton atelier hors du commun! J’ai adoré l’expérience. Alors à tes questions, voici mes réponses :

 

– Avez-vous vécu des changements physiques, psychologiques et/ou émotionnels pendant l’atelier ? Si oui, lesquels ?

Réponse : À l’atelier, j’ai été complètement amortie, mon système nerveux semblait particulièrement sollicité, car je sentais mes nerfs sauter (ex : cheville, cuisse, etc. : ces points précis n’étaient pas habitués de sauter comme ça). Là-bas, je me sentais trop bien.

 

– Avez-vous remarqué si des changements s’étaient maintenus en vous depuis l’atelier ? (Ça a fait près de 24 heures… Je vérifierai aussi plus tard dans le temps.)

Réponse : Hier soir, je me couchée en me disant que je ressentais un bien-être qui m’était nouveau et aujourd’hui, je me sens encore sur cette vague, plus “zen” et heureuse.

 

– Avez-vous vécu des changements de perceptions, croyances et/ou façon de penser pendant l’atelier et est-ce que ces changements vous accompagnent encore aujourd’hui ?

Réponse : Oui, car globalement, j’ai une perception plus relax et les tracas m’apparaissent moins nuisibles. Je me sens davantage dans le “ici et maintenant” et tout est tellement plus simple avec cette vision.

 

– Est-ce qu’une expérience vous a particulièrement marqué, surpris, dépassé ?

Réponse : L’expérience qui m’a le plus marquée, c’est celle où nous te regardons fixer un point où nous fixons un point devant nous, car à force de voir les têtes devant moi, je les voyais valser légèrement et/ou je voyais des “auras blanches” sur le pourtour des silhouettes.

 

– Vivez-vous des inconforts physiques suite à l’atelier (muscles endoloris, fatigue, etc.) ?

Réponse : Non, au contraire, je me sens très bien.


Nathalie Ouellet

Bonjour,

J’ai bien aimé votre humour. J’ai aussi apprécié l’expérience, une nouvelle du genre pour moi. J’ai bien aimé aussi votre conclusion.

 

– Avez-vous vécu des changements physiques, psychologiques et/ou émotionnels pendant l’atelier ? Si oui, lesquels ?

 Eh bien, je dois dit qu’au tout début, j’ai comme compris qu’il existait une continuité qui se perpétrait du parent à l’enfant sans pour autant que le message me soit limpide hier, peut-être que des précisions suivront… Aussi, toutes les fois il s’est passé quelque chose au-dessus de ma tête comme si je me faisais masser le cuir chevelu, mais seulement sur le dessus de ma tête.

 

– Avez-vous remarqué si des changements s’étaient maintenus en vous depuis l’atelier ? (Ça a fait près de 24 heures… Je vérifierai aussi plus tard dans le temps.)

 J’ai gardé un calme qui m’habitait déjà un état que je vis régulièrement, mais qui a perduré depuis hier. »

 

 

Deux semaines plus tard :

 

Bonjour Alexandre,

Je ne vois aucun inconvénient à ce que vous partagiez mon expérience, mais c’est loin d’être tout… Est-ce que j’ai mentionné dans mon premier courriel que je sentais beaucoup mes cheveux comme si quelqu’un avait déposé ses mains sur ma tête aussitôt que je fermais les yeux.

Aussi, j’ai vu comme la lignée des femmes de ma famille avec tout leur lourd bagage, ne sachant pas trop comment dealer avec y adhéraient et le transmettaient à leur tour. Pourtant, ce que je ressentais moi était aucune joie de vivre, mais plutôt de la survie…

Enfin, depuis cette expérience s’en est suivi plein de sensations et d’expériences différentes. Pendant l’exercice, je réalisais que depuis un certain temps, je vis dans le moment présent sans aucun effort, alors possiblement que c’est pour cette raison que j’ai eu la chance de connaître une expérience enrichissante à votre séance.

Même dans mon objectif personnel, je commence à voir du mouvement. En effet, je désirais avoir plus d’ordre dans ma maison et moi et mes garçons de 6 et 7 ans avons entrepris de faire ce grand ménage.

Alors, voilà en gros la suite des choses pour moi.

Si vous me permettez une parenthèse. Chez nous tout le monde est spécial… De ce fait, lorsque mon fils avait 5 ans (mon plus jeune) il me racontait régulièrement des épisodes de lorsqu’il était déjà grand. Je sais pas si vous savez, mais c’était réellement très intéressant pour moi de l’entendre. Alors, il serait mort à 39 ans dans un accident d’auto. Il était marié et avait 3 enfants et travaillait comme ambulancier. Mon plus grand lui, tout comme moi, reçoit des messages dans son sommeil qui lui demandent d’avoir une ligne de conduite impeccable et, contrairement à moi à son âge, il la suit la majeure partie du temps.

Au plaisir


Nancy Paquette

Salut Alexandre, j’ai bien aimé assister à une expérience shamanique dimanche. Je n’ai malheureusement ressenti aucun effet, mais j’ai retenu beaucoup de choses et je vais pratiquer les techniques que tu nous a enseignées. Ce qui m’a aussi marquée c’est ce que tu as dit sur ton cheminement et sur ce que tu ressentais avant…

J’ai commencé à lire ton livre et j’ai retrouvé cette description (la rencontre avec le suédois). Quand tu décris comment tu te sentais… c’est comme si ma vie défilait devant mes yeux, mais moi je l’appelle mon mal de vivre et je suis comme tu étais, à lire des livres, suivre des thérapies et plus j’en vois plus je me décourage…

Est-ce que tu donnes des consultations privées, car je suis à la recherche de mon suédois… À l’âge que je suis rendue, je n’ai malheureusement pas de temps à perdre si un jour je veux être heureuse et surtout je ne veux pas attendre d’être sur mon lit de mort pour comprendre et apprécier ce que je fais sur cette terre comme on me l’a déjà dit. Ces temps-ci cela va de plus en plus mal. Le seul côté de ma vie où je croyais que tout semblait aller bien (mon travail) eh bien tout vient de s’écrouler. Je sais qu’il y en a de bien plus mal pris que moi, mais tout ce que je demande c’est  que pendant au moins une seule journée je puis enfin avoir le sentiment d’être heureuse et d’être à ma place. Merci de m’avoir lue et félicitations pour le bien que tu fais.


France Grenier

Deux semaines après l’atelier shamanique :

 

Bonjour Alexandre,

J’ai pris mon temps pour te partager mon vécu et ressenti durant cet atelier (shamanique-Québec).

1er exercice : C’est la vision de l’aura des gens, et des objets devant moi, qui était d’une couleur éclatante je dirais même électrisante !!!! et qui prenait une place importante dans leur contour peut-être jusqu’à un pied et plus dans certains cas, wow !!!! couleurs : lavande, bleu indigo, vert, orangé, et or et un peu de blanc !!!!!!!!! Le tout dépendamment des personnes et des objets; impressionnant !!!!!!!!!! Je voyais parfois le contour des arbres, lorsque je me promenais aux abords des forêts ou sur les pistes cyclables, mais de cette importance et de ces couleurs non, rien de comparable. C’est fabuleux !!!!!!!!!!!!

2e exercice : En inspirant profondément, j’ai ressenti des fourmillements dans les pieds, jambes et une chaleur intense au niveau du bas du dos jusqu’à la taille, ensuite un expansion au niveau du plexus et du cœur vers l’extérieur avec un ressenti de paix, d’amour et d’harmonie qui se répandait dans toute l’assemblée, ensuite ce fut au niveau de la gorge, à recevoir un tourbillon d’énergie et ce durant tout ce temps j’entendais ta respiration comme si tu étais à côté de moi ! J’ai vérifié à quelques reprises, mais non tu n’y étais pas.

3e : Je sentais mes cellules bouger et danser suffisamment pour ressentir que mes vêtements se réajustaient sur moi !!! Et dans un état de bien-être extraordinaire !!!!!!!!

4: Comme je t’ai déjà partagé à l’atelier concernant ma vie présente, ce que j’ai reçu comme message tout simplement deux mots qui se juxtaposaient en alternance avec seulement la lettre du centre qui change, aimer et aider de couleur lavande sur fond mauve c’est impressionnant !!!!!!! C’est un peu l’histoire de ma vie !!!!!!!!!!

Pour terminer… Il y a eu des rires et des cris très forts, mais je me recentrais facilement dans mon bien-être, c’est extraordinaire !!!!!!!! Ce que je décris n’est peut-être pas dans l’ordre des exercices, mais c’est vraiment ce que j’ai vécu.

Pour ce qui est de ma vie, tu m’as mentionné (avoir un entreprise ???)!!! eh bien tu as raison je suis travailleuse autonome.

Je suis massothérapeute depuis 13 ans, et je suis très bien là-dedans. Et ce fut pour moi une deuxième carrière, mais c’est cette partie de vie qui me rejoint le plus au point de vue travail.

Et pour le retour à la vie normale après !!! Ce qui a changé pour moi, c’est que je suis plus consciente du moment présent !! Et surtout de son importance !!! Et je l’apprécie davantage !!

Et aussi je fais davantage confiance en la vie donc je me fais moins de soucis.

 

Je suis plus sereine et plus heureuse alors c’est extraordinaire !!!!!! MERCI ALEXANDRE d’être ce que tu es !!

Longue vie à toi !!!!!!!!!

QUEL ATELIER WOW !!!!!!!!!!!!! »

 

 

 

Deux semaines plus tard :

 

Bonjour Alexandre, j’accepte volontiers que tu places mon courriel dans les témoignages, tu donnes tellement de toi dans les ateliers !!! Et pour ce qui est des effets à long terme ça continue !! Je suis toujours plus dans le moment présent, je suis plus sereine et plus confiante et plus heureuse !!! Je me retrouve à avoir le sourire même quand je conduis !! Moi qui étais plus du genre grincheuse habituellement, je me surprends moi-même !!!!!!!! Alexandre, ce fut un moment extraordinaire pour moi cet atelier.

Merci énormément !!! de nous partager toutes ces belles richesses qui font de toi une personne extraordinaire !!!!

MERCI !!! MERCI !!!!!!!!


Michelle Carrier

Bonjour,

Je vous écris pour vous donner un compte rendu de mon atelier d’hier. C’est la première fois que je suis un de vos ateliers. Dès le premier exercice, je fixe en avant debout et je me dis que si je traverse le mur… je meurs. (Même en vacances, je n’ai jamais pu être longtemps sur le bord de la mer… je me sentais me noyer. J’étais plus à l’aise sur le bord d’un lac, que je pouvais voir l’autre rive.) Aussitôt, je ressens une énorme chaleur enveloppant mes 2 mains. Je suis immédiatement rassurée et en confiance. Je me dis que je pourrais le traverser maintenant. (Il faut vous dire que ma mère essayait de s’avorter à chaque grossesse au début de ses grossesses.) J’ai revécu ma venue au monde. Quand il y a eu un fou rire… moi je me sentais triste et je me demandais pourquoi eux riaient et que moi j’étais triste. Encore aussitôt, je me suis dit que c’était moi qui décidais et que je n’étais pas une victime (vendredi à la dernière minute, ma sœur nous a flushés pour faire autre chose). À un moment donné dans la longue méditation, je me suis vue en train d’enfiler mes bras, mes jambes, tout mon corps en fin du compte, que cette fois-ci, c’est moi qui décidais de vivre dans mon corps. Je ne subissais ni ma mère, ni personne d’autre. J’étais maitre de ma vie, enfin. Rendue à 50 ans, je suis contente de vire cela et l’atelier m’a donné beaucoup d’estime de moi-même et de confiance. Je n’attendrai plus après personne. Je suis libre de faire ce que je veux!

En arrivant, je ne m’attendais vraiment à rien de spécial. En sortant, j’étais ravie!

MERCI! à vous et votre équipe.


Francine Arel