Aide-Moi Alex Archive - Alexandre Nadeau
X
A

AIDE-MOI

AIDE-MOI ALEXANDRE

Si vous avez besoin d'aide, si vous souffrez ou si vous cherchez des solutions...

Cette page est présentement en construction et en constante amélioration. Merci de votre compréhension!

Avertissement :

Si vous avez besoin d'une aide psychologique immédiate, il est préférable que vous vous adressiez à un centre de crise dans votre milieu qui pourra vous suggérer un professionnel. Nous ne sommes pas un service d'urgence psychologique et nous ne sommes pas en mesure de répondre à des situations de crise. Nous n'offrons ni service téléphonique, ni service d'urgence.

Attention, il ne s'agit pas d'un diagnostic...

Raison: Nous recevons tellement de courriels tous les jours! Nous l'apprécions vraiment! Nous sommes très heureux de votre intérêt et de votre confiance. C'est d'ailleurs pour cette raison que nous répondons à tous les courriels (parfois avec un petit, voir même un long délai). Nous avons même engagé une personne qui répond maintenant à temps plein aux courriels.

Cela dit, nous avons beaucoup de nouveaux projets que nous voulons développer! Nous sommes donc dans une période de « réorganisation » afin de trouver des solutions afin d'être le plus efficace possible!

Comme il y a des questions qui se répètent souvent, dans cette section, nous avons mis des questions fréquentes et les réponses que nous offrons!

À noter que nous utilisons le tutoiement ainsi que le masculin pour faciliter l'écriture.

Bonne lecture!


Question : Pourrais-tu me référer des livres sur le shamanisme?

Je recommande surtout des livres en anglais par Tom Brown Jr.

Si tu lis l’anglais, tant mieux. Autrement, je recommande tous les livres qui traitent du travail direct avec les états de conscience en français, notamment les livres de Jean Houston (L’humain possible) et les livres de Richard Bandler.

Bonne exploration!


Question : As-tu écrit sur la proprioception ou as-tu des références de lectures?

Je ne me spécialise pas présentement en proprioception, plus sur l’angle psychologique de l’être humain avec une spécialisation dans les états extraordinaires de conscience.


Question : Y a-t-il des livres que tu recommandes?

Voici des titres de livres qui m’ont changé à leur simple lecture (désolé, il y a plusieurs livres en anglais seulement) :

  • Trance-formations, de Richard Bandler et John Grinder. (Aussi disponible en français avec le même titre, aucune idée si la traduction rend justice à l’original…)
  • Time for a Change, de Richard Bandler (En français, « Le temps du changement ». Encore une fois, je n’ai pas lu la traduction.)

J’ai lu ces 2 livres 7-8 fois chacun et j’ai fait les exercices.

Maintenant, des livres qui m’ont changé sans que je ne fasse aucun exercice, simplement en les lisant :

  • Neurospeak, de Robert Masters. Ce gars-là est un génie. Il a écrit ce livre avec précision pour que le lecteur vive des changements dans son corps en le lisant. Un chef d’oeuvre!!! Et, oui, j’ai vécu des changements physiques en le lisant!
  • The Adventures of Anybody, de Richard Bandler. Une fable à lire aux enfants qui change les enfants et le parent! Rire!
  • Prometheus Rising, de Robert Anton Wilson. À vous de décider. Très intense. Sur le coup, on pense que le gars est fou et qu’il n’a pas rapport. En même temps, j’ai lu ce livre 5 fois et j’ai vécu des changements à chaque fois. Pour l’avoir vu dans une formation, cet auteur sait ce qu’il fait et il a un impact indéniable sur les gens. Reste à savoir qui est capable de le prendre. À lire seulement si tu te sens prêt à remettre en question ta réalité personnelle…

Voilà !


Question : Connais-tu des techniques pour aider à apprendre une langue?

Voici quelques notions qui pourraient t’aider!

Selon moi, quand les gens essaient d’apprendre quelque chose de nouveau, il y a souvent un certain stress présent chez la personne. Il est donc utile de faire la technique de l’épaule, enseignée sur mon site Internet (cliquer ici pour voir la démonstration de la technique de l’épaule), pour défaire le stress avant l’apprentissage et aussi avant l’utilisation des apprentissages (ce qui aide la mémoire).

Pour ce qui est de la mémoire, une des meilleures techniques que je connais pour développer rapidement la mémoire est la description torrentielle, créée par Win Wenger. Tu peux trouver cette technique en cliquant sur le lien suivant : Simon, peux-tu linker avec le texte éducatif « La description torrentielle ? Merci !

De plus, quand nous voulons apprendre une nouvelle langue, il faut habituellement utiliser notre cerveau différemment que ce à quoi nous sommes habitués. La meilleure technique que je connais pour ça est la technique du génie emprunté, aussi créée par Win Wenger. Elle est disponible sur mon site Internet (cliquer ici pour la technique du génie emprunté).

 

Et dernièrement, peu importe le nouvel apprentissage, mais encore plus important pour une nouvelle langue, l’immersion joue un rôle essentiel.

Même si on suit des cours, rien ne bat une immersion en parlant avec des gens qui parlent cette langue ou, si c’est impossible, en écoutant la radio et la télé presque exclusivement dans la langue que tu souhaites maîtriser. C’est la façon la plus simple d’intégrer le plus facilement possible les structures de phrases, la prononciation et la syntaxe. C’est d’ailleurs ce que j’ai fait pour l’anglais!

Je te souhaite le meilleur dans ta démarche d’apprentissage!


Question : Tu parlais d’une ressource pour la lecture rapide. C’est quoi?

Pour la lecture rapide, il y a le programme « Megareading » de Kevin Trudeau que tu devrais pouvoir trouver sur Ebay.


Question : As-tu des références en PNL?

C’est génial, la PNL est très utile!

Est-ce que tu parles anglais? Je demande parce que, présentement, il n’y a pas de gens que je recommande en PNL au Québec.

Cependant, je recommande fortement Richard Bandler aux États-Unis et Michael Breen en Angleterre.

La raison pour laquelle je ne recommande pas les enseignants en PNL au Québec est que je trouve les formations trop académiques (accumulation de connaissances intellectuelles) et pas assez pratiques.

Cependant, je ne connais pas tous les enseignants en PNL au Québec, donc je peux te donner les critères que j’utilise quand je choisis une formation :

1- Demander au formateur combien d’exercices pratiques il y a par jour de formation. (Entre 4 et 7 est parfait, moins que ça, ça prend plus de temps à devenir compétent et donc ça prend plus de jours de formation et coûtera plus cher.)

2- Le formateur devrait avoir au moins 35 témoignages de résultats d’anciens participants à ses formations. 50 serait mieux. Des témoignages de résultats sont quand des gens ont vécu des changements réels dans leur vie et acquis des compétences qu’ils utilisent réellement dans leur vie.

Les témoignages d’appréciations ne comptent pas. Par exemple « Merci, j’ai adoré ma formation » ou « Ç’a été une des plus belles expériences de ma vie ».

C’est génial ces commentaires, cependant, la seule chose qu’on peut savoir en les lisant est que ces personnes ont aimé leur expérience. Aucune idée si elles ont vécu des changements ou acquis de nouvelles compétences.

Comme se former en PNL peut être dispendieux (quelques milliers de dollars pour devenir praticien), je tiens pour acquis que tu veux des résultats pour cet investissement.

La seule exception serait si tu veux suivre une formation pour ta culture personnelle sans attente de changement ou de résultat. Dans ce contexte, les critères que je viens de te mentionner sont trop élevés!

En espérant que ça t’aide!


Question : As-tu des références pour des cours d’hypnose?

Je te suggère fortement de lire mon livre électronique (ebook) gratuit, Les secrets du développement personnel.

Ceci te permettra de lire mon opinion sur certaines techniques, dont l’hypnose, et de savoir comment trouver une personne compétente dans le domaine!


Question : Crois-tu à l’efficacité des voyages spirituels ou sacrés?

Excellente question! Financièrement, je crois qu’il est plus efficace d’investir en consultations individuelles et de changer de professionnel s’il n’y a aucun résultat après quelques consultations.

J’ai fait le chemin des voyages spirituels et au coût de 2700 $ à 5000 $ le voyage, quand les résultats ne sont pas là et que nous essayons différents voyages, ça devient cher très vite. C’est pour ça que j’en suis à 124 000 $ d’investissement en développement personnel.

Ceci étant dit, si un professionnel a fait ses preuves et qu’il obtient énormément de résultats, je pourrais faire ce type de voyage si j’en ai l’intuition.

Je souligne que le professionnel doit avoir fait ses preuves et avoir un haut taux de réussite !

C’est ma façon personnelle de percevoir tout ça !

Je suis très conscient que certains font ces voyages aussi par plaisir et pour côtoyer des gens qui leur ressemblent, pour se ressourcer et pour vivre une vacance différente d’un voyage tout inclus. Si c’est le but, je comprends.

Tout dépend de notre budget disponible pour ce genre d’expérience…


Connais-tu la technique H.A.M.R. de Dave Nelms et, si oui, qu’en penses-tu?

Je ne connais malheureusement pas cette technique, car un très grand nombre de nouvelles techniques sont inventées chaque année.

Cependant, j’utilise toujours la même façon d’évaluer l’efficacité potentielle d’une technique avant d’y investir du temps et de l’énergie.

Je visite le site Internet du créateur de la technique et visite la section des témoignages. Il doit y avoir un minimum de 35 à 50 témoignages de résultats (plus est encore mieux) venant de clients ayant utilisé l’approche en question.

Des témoignages de résultats sont différents des témoignages d’appréciation. Les témoignages de résultats décrivent des changements réels vécus par les gens ayant utilisé cette méthode.

Des témoignages d’appréciation sont écrits par des gens qui disent aimer la méthode ou qui complimentent l’enseignant sans mentionner aucun résultat réel.

Les méthodes produisant des résultats réels sont assez rares, donc très peu de sites Internet contiennent beaucoup de témoignages de résultats.

Cette façon de faire une première évaluation me permet de trouver beaucoup plus rapidement des perles rares et me permet de rapidement trouver des méthodes qui me permettront de vraiment améliorer ma vie.


Question : Connais-tu la méthode zyx et, si oui, qu’en penses-tu?

J’ai testé un grand nombre de méthodes, mais il s’en crée de nouvelles partout dans le monde chaque année ! Il est impossible pour moi de toutes les apprendre !

Chaque être humain est unique et une méthode qui fait des miracles pour moi ne fonctionnera pas pour mon ami et vice versa!

Personnellement, quand je m’intéresse à une méthode que je ne connais pas, je prends le temps de faire des recherches et savoir si le taux de réussite est élevé (je regarde le nombre de témoignages sur le site du créateur de la méthode) et s’il y a seulement 2-3 témoignages miraculeux, je mets la méthode de côté pour l’instant.

S’il y a beaucoup de témoignages de résultats (idéalement plus de 35) avec des courriels pour que je puisse contacter des gens qui ont utilisé la méthode, je suis plus intéressé.

Ensuite, je regarde ce que ça implique en temps et en coûts pour apprendre la méthode.

2 jours à 400 $ est différent de 11 jours à 3000 $.


Question : D’ailleurs, dans une de tes vidéos YouTube, tu parles des sept enseignants qui t’ont véritablement fait avancer. Pourrais-tu me les nommer?

Il s’agit de Richard Bandler, Micheal Breen, Robert Anton Wilson, Robert Masters, Robert Johanssen, Chris Mulzer, John Latourette et il y en a maintenant une huitième, Byron Katie!


Question : Connais-tu Byron Katie et est-ce que tu recommandes ses séminaires?

Oui aux deux questions! C’est la seule personne que j’ai rencontrée qui est dans un super état de conscience, en tout temps, et qui dégage autant. Quel immense bonheur de la rencontrer!

J’ai fait un cours de 3 jours (2 jours et demi) à Rhinebeck, dans l’état de New York, au Centre Oméga. Ce n’était pas cher et le lieu où nous restions (Oméga) était super.

Je n’ai pas fait le cours de 9 jours (School for the work), mais à partir de ce que j’ai vécu en 2 jours et de l’efficacité de sa technique, 9 jours intensifs ne peuvent que créer plus de changements !


Question : Est-ce que je peux avoir une rencontre individuelle avec toi, Alexandre?

Merci de ton engagement à vouloir améliorer ta vie !

Je ne fais plus de consultations individuelles depuis plusieurs années parce que je n’arrivais plus à répondre à la demande. C’est pourquoi j’ai décidé de me concentrer sur les formations de groupe dans le but d’aider un maximum de personnes à vivre des changements dans leur vie!

Voici tous les professionnels en qui j’ai confiance, que ce soit pour l’aspect physique ou psychologique :

Martine Forest, http://www.liberationdusoi.ca/ : Martine Forest a suivi une grande variété de formations au Québec et aux États-Unis et a travaillé avec une très grande variété de clients, incluant des cas « difficiles ». Elle est reconnue pour obtenir des résultats en très peu de sessions. Elle avait souvent la tâche dans mes ateliers d’aider des cas lourds et le faisait sans broncher! Elle est solide en dedans et peut aider les gens rapidement!

Patricia Lavoie, http://www.patricialavoie.ca/ : Au premier coup d’œil, son approche semble particulière, mais j’ai été témoin de trop de résultats durables pour être sceptique!

Julie Gosselin, http://www.juliegosselin.ca/ : Julie suit presque toutes mes formations depuis au moins 5 ans et donc elle est à jour avec tout ce que je fais, incluant ce que je fais dans les formations intimes avec de petits groupes. Elle travaille super bien!

Michel Couture, http://pressiondirigee.com/contactez-nous/ : Il fait de la pression dirigée et j’ai eu de très bons résultats avec lui. Beaucoup de gens aiment cela, car ils n’ont pas besoin de parler beaucoup. Tu peux te renseigner au sujet de cette technique sur son site Internet. Son travail consiste à libérer des chocs pour améliorer des conditions physiques.

Danie Beaulieu, http://www.academieimpact.com/fr/contact.php : Je recommande fortement cette thérapeute reconnue pour régler les traumatismes, phobies et mauvaises habitudes!

Dr Gaétan Brouillard, http://www.vieensante.com/ : C’est un médecin qui a une approche très globale et même mêlée avec une approche naturelle. À noter qu’il exerce dans une clinique privée. Afin de réduire la facture des patients, au lieu de charger un prix fixe pour une rencontre, il facture à la minute! Donc, on prépare une liste de questions à l’avance et on est efficace lors de la rencontre! Il a aussi participé à l’émission « Les persévérants ».

Louise Goyette, http://www.louisegoyette.com/ : Louise Goyette est particulière. Elle est médium et fait aussi de l’accompagnement pour aider les gens à changer leur vie. Je passe beaucoup de temps à chercher des humains avec des capacités « spéciales » et Louise est le meilleur médium que j’ai rencontré pour la précision des informations qu’elle m’a données sur des questions très pointues. En fait, elle m’a fait économiser des mois de recherches dans le développement de certaines techniques de « Restructuration Biologique » grâce à ses réponses données en « channeling » que je pouvais tester tout de suite dans la réalité.

En espérant que ça t’aide!


Question : Est-ce qu’on doit nécessairement rejeter un professionnel s’il n’a pas 30 à 50 témoignages de résultats, comme tu le suggères? Les personnes que tu nous réfères ne respectent pas ce critère!

Je vais essayer de clarifier tout ça! Il arrive souvent que des « amis » (qui ne sont pas toujours de vrais amis et qui parfois ne connaissent pas le programme de leur ami qu’ils sont en train de vous vendre) se fassent de la promotion mutuelle et se donnent des commissions sur les ventes faites (habituellement 40 % du prix de l’inscription). Ils font ça parce qu’évidemment, en s’entraidant comme ça, ils peuvent faire plus de ventes pour chacun de leurs programmes.

Le truc à vérifier est s’ils sont des formateurs compétents… et la seule façon de le faire est de savoir si leurs clients ont des résultats ou pas comme décrit dans mon texte éducatif (Texte : Une des meilleures façons pour vous assurer de vivre des changements réels dans votre vie).

Pour les gens que j’ai référés, je comprends ton commentaire. Je vais créer une nuance. Mon texte éducatif servait surtout à vous éviter de vous faire prendre par les marketeurs dans le domaine qui utilisent la psychologie de persuasion pour vendre leurs trucs à gros prix (temps limité, nombre de places limité, etc.)

Certains de ces marketeurs affirment avoir aidé des centaines, voire des milliers de personnes à changer leur vie. Comment se fait-il qu’ils n’aient aucun témoignage ou si peu? S’ils ont changé autant de vies, ils doivent bien avoir reçu des courriels… Ou est-ce qu’ils disent ça pour vendre plus?

Les gens que j’ai référés n’ont pas donné des formations devant des milliers de personnes et font des consultations individuelles, donc, il y aura un plus petit volume de gens qui passera dans leur vie… Ça prend plus de temps pour avoir beaucoup de témoignages.

Aussi, ils ne sont vraiment pas marketeurs dans l’âme, donc ils n’ont pas tendance à investir du temps sur les témoignages… C’est pour ça que je les aide.

Je les ai tous personnellement testés pour évaluer leurs compétences avec plusieurs clients (j’ai été témoin de leur travail) et ils ont satisfait mes standards, ce qui est assez rare. (C’est pour cette raison que le nombre de personnes que je réfère est si petit.)

Si on compare ça à un marketeur qui dit avoir changé des centaines ou des milliers de vies et qui sait pertinemment que s’il avait des témoignages de résultats, il aurait encore plus de ventes, pourquoi n’affiche-t-il pas ses témoignages?

La plupart du temps, c’est parce qu’il n’a pas de témoignages de résultats à afficher, malheureusement.

Donc, mon texte se voulait surtout éducatif pour vous enseigner comment éviter les marketeurs.

Pour moi, les marketeurs « purs » sont les gens qui essaient de faire le plus d’argent possible en travaillant le moins possible (même s’ils travaillent fort à certains moments de l’année).

Ces gens investissent la majorité de leur temps et de leur énergie à trouver de meilleures façons de se publiciser et à se trouver de nouveaux partenaires publicitaires pour augmenter leurs revenus.

En développement personnel (par contraste), il y a ceux que j’appelle des aidants naturels. Ces gens investissent la majorité de leur temps, de leur énergie et même de leur argent à trouver des façons toujours plus efficaces d’aider les gens et de changer des vies.

Ces personnes doivent à un certain point apprendre le marketing s’ils veulent pouvoir vivre de leur art à temps plein.

Les marketeurs investissent très peu de temps à trouver de nouvelles façons d’aider les gens. Leurs programmes sont souvent des copies assez directes des programmes de marketeurs américains, parfois mot pour mot. C’est plus facile de copier un programme que de le créer et, comme j’expliquais, un marketeur cherche à faire le plus d’argent possible en travaillant le moins possible… et c’est correct!

Quoi? Oui, c’est correct! C’est leur choix.

Mon texte éducatif s’adresse à ceux qui veulent vraiment vivre des changements réels en faisant du développement personnel.

Les chances sont plus grandes de vivre des changements avec des aidants naturels qu’avec des marketeurs parce que les marketeurs ne passent pas de temps à développer leurs compétences de facilitateurs de changement, ils investissent leur temps à trouver comment vendre mieux.

Comme j’écris ces textes pour vous et que je tiens pour acquis que vous voulez changer votre vie, je vous décris les professionnels tels qu’ils sont quand ils ne sont pas sur scène. Ensuite, vous pouvez choisir avec qui vous voulez travailler.

En espérant que ça éclaircit le texte éducatif et l’intention derrière le texte éducatif.

Merci beaucoup de m’avoir permis de clarifier!


Question : Comment choisir un professionnel?

Question : Comment choisir un professionnel?

Pour répondre à ta question, j’aimerais te proposer de lire un texte que j’ai écrit sur le sujet. J’y explique la meilleure façon, selon moi, de choisir un professionnel pour un service. Tu peux accéder au texte en cliquant sur le lien suivant :

Texte : Une des meilleures façons pour vous assurer de vivre des changements réels dans votre vie

Je te suggère aussi fortement de lire mon livre électronique (ebook) gratuit, Les secrets du développement personnel.

Ceci te permettra d’en savoir plus sur mon parcours, de lire mon opinion sur certaines techniques et de savoir comment trouver une personne compétente dans le domaine du développement personnel.


Question : Aurais-tu des techniques pour m’aider à vendre ma maison?

Oui, j’ai déjà reçu des témoignages de personnes qui avaient vendu leur maison super facilement en utilisant quelques techniques simples!

Je te conseille de pratiquer ce que j’appelle l’« EFT positif ». C’est une technique à pratiquer quelques minutes tous les jours pour voir des changements réels. Tu peux faire une recherche en tapant « EFT français » sur YouTube pour voir plusieurs vidéos expliquant la technique et son fonctionnement. Ma version « EFT positif » est simplement d’utiliser une formulation positive pour les affirmations. (Par exemple, « Facilement et sainement, la personne parfaite achète rapidement ma maison. »)

Je recommande également la technique du Miracle en 15 minutes. Je ne compte plus les résultats positifs de cette technique dans ma vie tellement elle est efficace! Cette technique a été créée par Jacquelyn Aldana.


Question : Est-ce que l’hypnose est utile pour régler les peurs?

Selon mes recherches, je dois dire que le taux de réussite de l’EFT et de la PNL pour le traitement des peurs est beaucoup plus élevé que le taux de réussite avec l’hypnose. Donc, je ne recommande pas l’hypnose dans ce cas-ci.

Pour l’EFT, tu peux voir beaucoup de vidéos gratuites en français sur YouTube à ce sujet!

En PNL, il y a une technique qui se nomme « Le traitement de phobie rapide » qui fonctionne super bien avec les peurs.

En espérant que ça t’aide!


Question : Peut-on utiliser l’intervention silencieuse que tu as enseignée à ton événement « Payez ce que vous voulez 2015 » sur soi-même, sans partenaire?

Oui, ça fonctionne quand on réussit à se mettre dans le silence. Cependant, quand on a une forte douleur physique, il peut être plus difficile d’atteindre un état de silence. Si on l’atteint, oui, on peut régler nos propres problèmes soi-même avec cette intervention!


Question : La TDSM, c’est quoi?

La TDSM (Technique de dissolution des structures mentales) est une technique que j’ai créée pour aider les gens à se libérer de leurs pensées limitantes, et toutes les pensées en fait!

C’est une des techniques les plus efficaces que j’ai créées.

Elle permet de devenir de plus en plus libres de nos conditionnements rapidement !


Question : Si on est seul, peut-on faire la technique de la main molle sur soi-même?

Oui, on peut faire la technique de la main molle sur nous-mêmes. Il est toujours important d’habiter notre corps et de se mettre en hyperprésence en premier. C’est certain qu’il y a des endroits plus difficiles à atteindre lorsqu’on le fait sur nous-mêmes! Par exemple, je vais avoir de la difficulté à faire la technique dans mon dos, mais c’est possible, l’important c’est de l’essayer!


Question : Est-ce que la technique du Ho’oponopono « Je t’aime, je suis désolé, pardonne-moi, s’il te plaît, merci. » et l’intervention silencieuse “Tu es parfait, tu changes instantanément et miraculeusement, tu es toujours aimé.” servent pour la même chose, les mêmes objectifs?

Excellente question!

Dans mon expérience, les 2 techniques sont différentes.

Le Ho’oponopono sert pour la guérison interne de soi, sans savoir ce qui est travaillé ni quand ce sera guéri. C’est une excellente pratique quand on conduit ou dans des moments où notre attention est peu sollicitée et que nous devons attendre.

L’intervention silencieuse sert à amener un changement chez une personne précise de manière intentionnelle. On peut mesurer en temps réel le sujet travaillé et le changement produit.

En espérant que ça t’aide!


Question : Est-ce que je dois continuer à noter mes progrès longtemps après la formation?

Je ne peux pas dire si tu dois continuer ou non! C’est toujours ta décision à prendre en fonction de si cela t’apporte des résultats ou non. J’imagine que oui!

Voici ce que je peux te dire par contre.

Quand on prend le temps de noter nos progrès, seulement nos progrès (pas les erreurs ou les irritants), à moyen et long terme il se produit un genre de « switch » en nous! Au début, pour la plupart des gens, on doit chercher des progrès à écrire et on n’est pas habitué. Donc, des fois, on a de la difficulté à trouver des progrès ou des beaux moments de notre journée pour écrire durant 5 minutes.

Par la suite, on en a tellement qu’on peut en écrire pendant presque 30 minutes! Ce qui se crée chez la plupart des gens, c’est qu’à force de faire cela (écrire nos progrès à tous les matins ou les soirs) on devient tellement habitué de noter nos progrès qu’on commence à remarquer les progrès en temps réel, et ce, à tous les jours!

La plupart des gens ont appris à noter (et relever) les erreurs pour trouver des solutions afin de ne plus refaire ces erreurs. Mais, à la longue, on passe juste notre temps à relever nos erreurs. Changer pour relever nos progrès fait une grande différence. Il faut le vivre pour le comprendre!

C’est un résumé, mais j’espère que cela t’aide!


Question : Est-ce que c’est normal si, quand je fais la technique de décision à partir de mon essence, je reçois des réponses contradictoires d’une fois à l’autre?

Le phénomène peut se produire plus fréquemment au début.

Ce qui se passe c’est que nos conditionnements, notre mental et nos émotions influencent notre ressenti. Donc, si une journée on ressent bien notre essence et qu’on l’utilise pour prendre une décision, nous aurons un ressenti spécifique.

Ensuite, si on repense à la même décision et qu’on a des pensées contradictoires, des peurs, des doutes ou autres, le lendemain on peut refaire le test et vivre un ressenti complètement différent.

Le truc est de s’assurer d’être en paix et calme avant de prendre une décision avec notre essence. Il faut être conscient de nos pensées et ressentis.

Si on remarque que nous roulons dans des pensées et que nous sommes pleins de ressentis, nous pouvons attendre d’être plus calmes avant de prendre une décision avec notre essence ou faire la technique de dissolution et la technique de l’épaule pour retrouver un état de paix avant de faire l’exercice pour prendre une décision avec notre essence.


Question : Pourquoi dis-tu dans tes formations qu’il faut prioriser certaines techniques et ne pas toutes les faire?

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles je recommande de prioriser les exercices qui donnent le plus de résultats.

Dans les formations, je présente une grande variété de techniques pour rejoindre la majorité des êtres humains uniques qui assistent aux formations. Tous les exercices ne fonctionnent pas de la même manière et à la même intensité pour tout le monde.

Cela pourrait vite devenir décourageant de faire toutes les techniques sur une base régulière, surtout si certaines d’entre elles ne nous « parlent » pas.

Aussi, j’ai testé énormément de méthodes, techniques et approches diverses au cours de ma carrière et c’est en conservant uniquement le meilleur de tout ce j’essayais que j’en suis arrivé à ce que j’enseigne aujourd’hui. Mon matériel est encore en évolution, je fais constamment de nouvelles découvertes et délaisse des exercices ou segments d’exercices qui produisent moins de résultats.

C’est un long processus, mais ça en vaut la peine! Et tu comprendras sûrement, dans cette optique, pourquoi je suggère d’essayer de remarquer quelles techniques produisent le plus de changements pour nous!


Question : C’est quoi, la pleine conscience?

La pleine conscience est en fait l’hyperprésence les yeux fermés. Ça crée la plupart du temps un grand silence dans l’esprit et dans le corps.


Question : Dans l’exercice de la Pleine conscience, tu dis de regarder le « vide » de notre conscience et d’ouvrir notre champ visuel à 180 degrés, est-ce que tu veux dire de regarder nos images mentales ou celles de notre imagination?

Excellente question. Cet exercice se concentre sur le vide derrière les pensées… Donc, s’il passe des pensées, on continue à étendre notre champ visuel à travers le vide derrière les pensées sans porter attention aux pensées, jusqu’à avoir l’impression que notre conscience s’étend dans toutes les directions, à l’infini.

Pour l’auditif, on met notre attention sur le silence du vide à l’infini, le silence derrière les sons. Pour les sensations, ce ne sont pas les sensations du corps exactement, plus les capteurs de sensations, les capteurs qui captent les sensations pendant nos rêves, donc, les sensations issues de l’esprit. Ce n’est qu’une métaphore pour faire l’exercice. Le but est d’imaginer « pour de vrai » qu’on ressent le silence de plus en plus loin dans l’infini silence de notre conscience…

Est-ce que ça fait du sens pour toi?


Question : Dans l’exercice pour habiter son corps, j’ai observé que tu n’utilises plus le fait d’imaginer des tiges qui partent de notre tête jusqu’à nos pieds, mais plutôt un habit de neige ou d’astronaute. Y a-t-il une raison spécifique ou si c’est laissé libre à chacun d’utiliser ce qui lui convient le mieux?

Merci pour ta question! C’est un choix de rapidité. J’ai remarqué que j’avais environ le même pourcentage de réussite et que ça prenait moins de temps comme ça, me permettant d’en faire plus dans mes ateliers.

Je cherche toujours à simplifier mes techniques en maintenant le taux d’efficacité!

Si tu préfères la méthode des tiges, tu peux l’utiliser sans problème!


Question : Pour l’hyperprésence, je ne comprends pas comment ressentir ce qui est dans mon environnement ou dans mon champ visuel alors quand je ne le touche pas! Comment étendre mes sensations à tout ce qui m’entoure?

Quand tu ressens la joie de quelqu’un dans une même pièce que toi, tu n’as pas besoin de la toucher. Tu détectes à l’aide de tes perceptions visuelles, auditives et kinesthésiques, et quand tu as ces trois aspects en même temps, souvent tu partages la joie de l’autre, n’est-ce pas?

C’est un exemple pour te traduire ce qui se passe dans ce cas. Pour le comment, tu peux imaginer pour de vrai que tu sors tous tes capteurs de sensations de ton corps et que tu les disposes dans la pièce à différentes distances. Ce n’est qu’un exercice imaginaire.

Le but n’est pas de savoir si on ressent la même chose que si on touchait vraiment la réalité, seulement de remarquer si notre état d’hyperprésence s’intensifie quand nous imaginons que notre champ ressenti s’étend au-delà de notre corps.


Question : J’ai des haut-le-cœur en faisant l’EFT, j’arrête ou je continue?

Cela peut arriver s’il y a un gros morceau à passer! Donc, si tu t’en sens capable, je dirais que tu peux continuer et voir si ce feeling passe en continuant à travailler ton émotion avec l’EFT.

N’oublie pas qu’il est très important de doser ton travail interne. Si tu travailles des émotions pendant des heures, il se pourrait que ton système ait besoin d’une pause pour assimiler le tout! Un truc est de faire de courtes séances et de les espacer suffisamment pour ne pas se sentir submergé.


Question : Est-ce que le EFT peut fonctionner pour une peur terrible?

Le EFT a démontré son efficacité avec un grand nombre de phobies, produisant des résultats permanents !


Question : Est-ce que c’est mieux de faire l’EFT et la technique de l’épaule à deux mains ou seulement un côté à la fois?

Quand tu es à la maison ou un endroit que tu peux utiliser tes deux mains (donc pas en voiture! Rires!), tu peux utiliser tes deux mains pour le EFT si tu en as envie.

Toutefois, c’est très personnel, certaines personnes préfèrent faire un côté à la fois et c’est plus efficace, puis tu peux changer de côté après quelques minutes. Ou, tu peux essayer les deux côtés en même temps!

Je te suggère de tester les deux méthodes dans la réalité pour voir si tu as plus de bienfaits en faisant les deux côtés à la fois ou bien en alternant un côté à la fois!


Question : Est-ce que je peux faire l’EFT ou la technique de l’épaule sans avoir une phrase très précise?

Pour répondre à ta question, oui, tu peux très bien dire une phrase du genre « Même si je suis stressé… » sans être spécifique sur la situation.

Si tu as le goût de dire de très longues phrases, voici une suggestion :

(Le symbole (*) veut dire qu’il faut prendre une grande inspiration et faire une rapide et forte expiration, pour entendre « ouffff ». Pour certaines personnes, en prenant le temps de bien expirer fort et souvent (tout relâcher), ça fait vraiment une grande différence et souvent cela fait baisser le niveau de l’émotion à presque 0 en faisant juste un cycle de EFT!)

« (*) Même si je suis stressé (ou autre!) (*), ben c’est correct (*), je m’accepte comme cela (*), je m’aime (*), je me pardonne de vivre cela (*), je pardonne à tous ceux qui ont contribué de près ou de loin à me faire vivre cela (*)… et j’accepte d’être complètement ouvert (*) à une guérison miraculeuse (*) et spontanée (*) de tout mon Être par rapport à cela (*)! Maintenant! (*) Merci! (*) »

Je te laisse essayer cela! Donne-moi des nouvelles suite à cette pratique!


Question : Le EFT ne fonctionne pas pour moi, même qu’il empire mes émotions! Que faire?

Tu sais, le EFT fonctionne entre 75 % et 95 % du temps. Pour certains, il ne fonctionne pas quand ils ont des réactions à certains aliments. Quand je mange du gluten, le EFT ne fait pas grand-chose pour moi. Le créateur de la technique, Gary Craig, explique bien l’influence des toxines sur l’efficacité du processus.

Aussi, il est possible que le EFT ne fonctionne tout simplement pas pour toi.

C’est pourquoi j’enseigne une grande variété de techniques dans mes formations, en sachant qu’il y a plusieurs types de personnes, pour aider le plus grand nombre possible. Donc, tu peux porter attention aux techniques qui fonctionnent le mieux pour toi et mettre les techniques qui ne fonctionnent pas pour toi de côté.

Fais uniquement les techniques dont tu ressens les effets!


Question : Est-ce que je peux utiliser le EFT positif pour régler mes TOC?

Je n’ai pas de données sur les résultats du EFT pour les TOC.

Je ne peux que t’encourager à tester les 2 versions.

Il y a beaucoup de vidéos gratuites sur YouTube qui enseignent la version traditionnelle du EFT.

Pour le EFT positif, il suffit de dire une phrase exprimant le but visé et de stimuler les points utilisés en EFT.

En espérant que ça t’aide!


Question : Quelle est la différence entre l’EFT et l’EFT positif?

L’EFT est un super outil thérapeutique, qu’on utilise normalement pour dépasser une forte émotion négative.

Si tu ressens de la tristesse, colère ou autre sentiment et que tu aimerais réduire l’intensité de ce sentiment et même l’éliminer, l’EFT peut être utile! Par exemple : « Même si je suis triste dans X situation, je m’accepte comme cela et je me pardonne ».

L’EFT positif, quant à lui, devient extrêmement intéressant quand tu n’es pas en état de « crise », que tout va bien, mais que tu veux aller plus loin! Les choses peuvent toujours aller mieux, même si elles vont déjà bien! Par exemple, tu pourrais utiliser « Facilement et sainement, j’augmente mes revenus de X % de façon divine! » et travailler cette phrase avec les points EFT. Cela permettra de défaire certaines craintes ou pensées cachées face à cette situation, même si tu ne ressens pas à priori de forte opposition. C’est un moyen de persévérer, de « débloquer » l’étape suivante dans un processus, d’aller au-delà de nos limites connues, de faire les choses plus facilement et en toute harmonie!

Les applications de l’EFT normal et positif sont pratiquement infinies!

De plus, si tu tapes EFT sur YouTube, tu trouveras plusieurs vidéos gratuites pouvant t’apporter d’autres explications.


Question : Comment formuler mes demandes avec la technique de l’épaule si je veux traiter un sentiment complexe?

Pour les sentiments plus complexes que « je suis triste », « je suis stressé » ou autre, le truc est de nommer un symptôme à la fois et de faire seulement cette phrase jusqu’à ce que le symptôme soit disparu ou presque et là tu peux passer à un autre symptôme.

Exemple :

  • Même si je me sens entouré de quelque chose d’intense et que j’ai peur, je m’accepte…
  • Même si j’ai l’impression que tout est au ralenti et sur le point de s’arrêter…
  • Etc.

Finalement, tu décris ce que tu ressens avec le plus de détails possible et tu transformes cela en format de phrases pour la technique de l’épaule.


Question : Est-ce que tes exercices peuvent régler une douleur physique ou une maladie?

Je ne peux jamais garantir de changement physique. Toutefois, je recommande fortement aux gens d’essayer les exercices et de remarquer s’il y a des améliorations qui se produisent. L’importance de faire des tests dans la réalité est un aspect que je mets toujours de l’avant dans mes recherches!


Question : As-tu des trucs pour quelqu’un qui veut arrêter de fumer (ou régler toute autre dépendance : alcool, nourriture, etc.)?

J’ai déjà utilisé la PNL pour aider des gens avec différents types de dépendance. La technique du Swish est utile, et n’importe quelle technique pour changer les croyances.

Je suggère la méthode Lefkoe pour aider les gens à changer leurs croyances. Tu peux faire une recherche sur le Web pour connaître plus de détails sur cette méthode.

Habituellement, les gens qui vivent des dépendances ont tous certains points en commun, peu importe le type de dépendance.

1- Ils vivent beaucoup de stress émotionnel (ou juste beaucoup d’émotions) et la dépendance est une façon de s’engourdir.

Des techniques pour résoudre les traumatismes comme le EFT, la méthode Tipi ou l’EMDR sont toutes utiles pour aider. Ça prend un certain temps cependant.

2- Une technique pour changer les habitudes de pensées, les déclencheurs qui amènent les comportements de dépendance. La PNL fonctionne bien pour ça!

3- Changer les croyances. Les gens qui ont des dépendances ont souvent une piètre opinion d’eux-mêmes soit depuis avant la dépendance, soit depuis la dépendance.

La PNL, le Travail de Byron Katie, la méthode Lefkoe ou la TDSM peuvent aider ici.

Comme tu vois, ça prend une approche multi niveaux et être patient, c’est un processus qu’il faut amener jusqu’au bout pour vivre un changement permanent à ce niveau. (Oui, le changement peut être permanent sans toujours se surveiller ou se faire surveiller et sans réunions régulières avec des groupes.)

Aussi, il y a www.peakstates.com (en anglais seulement). Ils ont fait de la recherche sur les dépendances et ils ont un certain degré de succès.

Ça fait beaucoup de voies à explorer!

En espérant que ça t’aide!


Question : J’aimerais perdre du poids, peux-tu m’aider?

Bonjour! Tu peux lire trois textes que j’ai écrits sur la perte de poids! Voici les liens pour y accéder :

Texte 1 : Qu’est-ce qui nous fait manger trop, engraisser et perdre notre santé si précieuse?

Texte 2 : Perdre du poids simplement et sainement, partie 1

Texte 3 : Perdre du poids simplement et sainement, partie 2

Je te recommande également le livre 4 heures par semaine pour un corps d’enfer, de Timothy Ferriss. Vraiment une bible de différentes approches pour améliorer le fonctionnement du corps, que ce soit pour perdre du poids, prendre de la masse musculaire, courir un ultramarathon ou résoudre de vieilles blessures. Ce gars est un passionné et il teste dans la réalité! Le livre vaut probablement 500 $ même s’il coûte une trentaine de dollars.

Tu peux visiter le site Internet de Martin Berkhan (en anglais seulement) : http://www.leangains.com/. Le gars est un culturiste, mais sa méthode fonctionne très bien pour ceux qui veulent seulement perdre du poids et qui ne veulent pas avoir l’air d’une personne « pas de peau » (rires!). Le livre The 8-Hour Diet est super aussi!

Pour développer la force en seulement quelques minutes par semaine, je recommande le livre Static Contraction. Voici le lien sur Amazon : http://www.amazon.ca/Static-Contraction-Training-Peter-Sisco/dp/0809229072.


Question : C’est quoi le nom du gars qui est vieux, mais qui a un ADN d’un gars de 36 ans?

Son nom est Peter Ragnar. Tu vas le trouver très facilement sur Google!


Question : Depuis X formation avec toi, mes relations avec mes proches sont devenues difficiles. Que puis-je faire?

As-tu lu mon livre « L’essence du bonheur » dans lequel je décris comment les gens peuvent réagir quand nous changeons?

En résumé, pour plein de raisons, quand nous vivons des changements réels nos proches ont souvent peur ou se sentent menacés et tenteront de nous ramener comme nous étions avant (bien à leur insu).

Certains le feront par la gentillesse, d’autres avec la colère, d’autres par des menaces.

Les gens ont peur du changement et de l’inconnu.

Souvent, ils ont surtout peur qu’en changeant, nous ne les aimions plus.

Il y a plusieurs choses à faire. C’est un bon réflexe de travailler sur toi en premier parce que tu es responsable de toi.

Continue à travailler tes émotions avec la technique de l’épaule ou le EFT.

Aussi bizarre que ça puisse paraître, la meilleure chose que nous puissions faire quand nous changeons et que nos proches ont des réactions de peur ou se sentent menacés, c’est de les aimer… de comprendre qu’ils font tout ça parce qu’ils sont dans leurs émotions, dans leurs croyances et dans leurs conditionnements.

Aussi, plus tu évolueras et plus tu seras en contact avec toi-même.

À ton contact, il est possible que tes proches changent juste parce que tu as changé…

Le plus important est que tu te sois libéré de tes émotions et que tu sois en paix et l’esprit clair avant de faire des actions, dire des paroles ou prendre des décisions.

Si tu vois une ouverture, tu peux aussi suggérer à tes proches d’essayer une technique (seulement s’il y a une ouverture).

Au final, tu ne contrôles que toi-même et, peu importe la situation, la meilleure chose que tu puisses faire est ton travail interne pour être en paix en toi.

Si tu as besoin d’aide, tu peux consulter la liste des professionnels compétents que je réfère plus haut. Ça peut aider à accélérer le travail.

En espérant que cela t’aide!


Question : As-tu des trucs pour régler mon anxiété?

Pour l’anxiété, il y a plusieurs options qui demanderont un certain degré de persévérance.

Les options gratuites sont d’utiliser régulièrement la technique de l’épaule ou le EFT (tu peux apprendre les deux gratuitement sur YouTube en tapant le nom de la technique et le mot « français » dans l’engin de recherche).

Pour ce qui te demanderait d’investir, ce serait de faire des consultations avec des gens compétents. Si tu veux des références, tu peux consulter la liste des professionnels compétents que je recommande ***ici (à ajouter).

Aussi, comme il est impossible de contrôler les humains au doigt et à l’oeil, l’idéal serait une pratique qui te permet de te libérer de tes pensées. Il y a « Le Travail » de Byron Katie que tu peux apprendre gratuitement sur son site Internet ou dans son livre « Aimer ce qui est », ou la TDSM, qui est une technique que j’ai développée. Il y a aussi la Méthode Lefkoe.

Chacune de ces méthodes te demandera de les faire régulièrement et, ce faisant, tu remarqueras que tu es de plus en plus libre de l’anxiété et que tu vis de plus en plus pleinement l’instant présent sans le juger, juste le vivre!

En espérant que ça t’aide!


Question : J’ai tout essayé et rien ne semble fonctionner, suis-je un cas désespéré?

Tu n’es certainement pas un cas désespéré, mais ça peut prendre un certain temps avant de débloquer.

Je peux dire que la clé est vraiment de pratiquer!

Personnellement, ça m’a pris 8 ans avant de débloquer. Oui, 8 ans!!!

Eh oui, j’ai dû investir au cours de ces 8 années.

Au final, c’est une question de choix ou de point de vue. Moi, je souffrais trop pour décider de ne pas persévérer.

De plus, une seule session avec un professionnel est définitivement trop peu pour décider qu’une approche ne fonctionne pas.

Je suggère au moins 3 sessions. Si tu ne vois aucun progrès, alors je te suggère de tester une approche différente.

Pourquoi? Parce que nous sommes tous uniques et chacune de ces personnes utilise des techniques différentes. Parfois, il suffit d’une technique qui fonctionne très bien pour nous pour enfin vivre des changements.

Rassure-toi, la plupart des gens que je connais prennent beaucoup moins que 8 ans pour débloquer (j’étais un cas « difficile »). Mais ça peut prendre 3 mois, 6 mois, 1 an, 3 ans.

Pour certains, c’est décourageant de savoir ça, mais moi, quand je suis devenu réaliste dans mes attentes, je me suis dit que je préférais prendre 3 ans de ma vie (à raison d’une seule heure par semaine) pour être bien le reste de mes jours (disons pendant 60 ans), que de ne pas investir cette heure par semaine et de souffrir pendant encore 60 ans.

C’est comme ça que j’ai pu accepter de persévérer (c’est mon opinion personnelle ici).

À toi de voir ce qui te convient vraiment, je souhaitais simplement te donner un point de vue réaliste de quelqu’un qui est passé par là. Je ne vends pas la pensée magique.

Pour ce qui est des grandes révélations, il est possible que tu n’en aies aucune. Il est possible de changer sans vivre de grandes prises de conscience. Le focus devrait être plus sur le changement de réactions émotionnelles et comportementales dans différentes situations.

En espérant que ça t’aide!


Question : J’ai peur d’être différent des autres, peux-tu m’aider?

La meilleure façon que je connais d’être heureux de manière durable est de vivre à partir de l’être unique que nous sommes vraiment. Nous forcer à essayer d’être comme tout le monde (et c’est quoi « être comme tout le monde », au juste?), ça n’amène que de la souffrance parce que ça nous oblige à renier notre nature.

Pour cela, il faut dissoudre notre peur d’être différent et défaire certains conditionnements. Pour cela, l’EFT, la PNL et d’autres approches peuvent être utiles. À ce moment-là, il devient évident que nous avons tous des points en commun tout en étant vraiment uniques (donc, différents les uns des autres).

Quand nous avons réalisé ça, nous pouvons aimer pleinement chaque être humain en lui permettant d’être l’être unique qu’il est vraiment. En sentant que sa nature unique est aimée, la personne aimée de cette façon n’a plus à renier sa nature dans le but de « plaire aux autres » et peut ainsi exprimer pleinement son être, ses talents uniques et sa contribution unique.

Si notre société fonctionnait comme ça, l’expérience de chacun s’en trouverait grandement enrichie!


Question : J’ai peur de ne jamais vivre mon « idéal amoureux ». Pourrais-tu me guider?

Ici, je vais décrire ma perception personnelle. Je préfère rencontrer la personne qui convient parfaitement à qui je suis vraiment que de rencontrer la personne qui ressemble à mon idéal.

Je m’explique. Pour moi, un idéal contient une part de « mental ». Autrement dit, ma tête imagine ce que je pense qui sera idéal.

Le seul idéal qui m’intéresserait serait pour moi un idéal qui m’est venu de manière complètement intuitive sans interférence de ma tête (je te décris ici mes principes personnels puisque tu me poses la question… Tu peux utiliser tes principes personnels de manière très libre.)

En résumé, j’applique le plus possible ce qui est enseigné dans mon livre « L’Essence du bonheur ». Je vis le plus possible à partir de mon Essence et je la laisse prendre les décisions.

Par exemple, ma conjointe Nancy ne correspondait pas à mon idéal dans ma tête quand je l’ai rencontrée, mais elle convient parfaitement à qui je suis vraiment en dehors de mes conditionnements culturels.

Si tu veux aller dans cette direction, une phrase qui tu pourrais faire avec l’EFT positif est : « Je rencontre facilement et agréablement l’amoureux/l’amoureuse qui convient parfaitement à qui je suis vraiment. »

Cette phrase est très ajustable, c’est seulement une structure de base.

En espérant que ça t’aide et que je ne te déstabilise pas trop.

Je suis conscient que je vis dans une réalité partiellement différente de celle dans laquelle la plupart des gens vivent et je remarque aussi que cette réalité dans laquelle je vis amène beaucoup plus de bonheur et de miracles, c’est pour ça que j’ose la partager même si ça déstabilise parfois les gens!


Question : je m’intéresse à la libération des limites et des contraintes que nous nous imposons tous afin d’accéder à l’illumination. Est-ce que la PNL peut m’aider dans cette voie?

Pour moi, la PNL est une méthode non efficace pour atteindre l’illumination dans on expérience. Elle est géniale pour changer des conditionnements, pour mieux communiquer, pour mieux enseigner, mais pas vraiment pour l’illumination.

Je vais te donner quelques ressources peu dispendieuses pour t’aider.

Le livre S’éveiller de Steve Taylor aux Éditions Dauphin Blanc décrit très bien les états d’illumination de différentes intensités. Ce livre est utile pour nous permettre de reconnaître quand nous vivons ces états de manière temporaire…

Le livre Aimer ce qui est de Byron Katie enseigne son processus qu’elle appelle Le Travail et qui est une excellente façon d’avancer vers un éveil plus direct et durable.

J’ai développé une technique appelée la TDSM, qui permet aux gens de transcender rapidement leurs pensées et quand les pensées sont transcendées, on vit un état d’éveil temporaire. Plus on fait la technique souvent, plus les états d’éveil deviennent fréquents et durent longtemps. J’enseigne cette technique dans certains de mes ateliers.

Pour revenir à la PNL, si je peux comparer, en PNL on change les sous-modalités, mais on continue d’avoir l’esprit plein de pensées, elles sont maintenant codées différemment. Les techniques d’illumination visent à transcender les pensées, ce qui équivaut à ne plus avoir de sous-modalité. Donc, au lieu de remplacer les conditionnements, ce qui nous fait quand même fonctionner de manière automatique (le conditionnement est plus positif, mais c’est un conditionnement quand même)…

Quand on transcende les pensées et les sous-modalités, on ne remplace pas les conditionnements, on s’en libère tout simplement et on vit la vie à partir de notre être ou ce que certains appellent la « conscience pure » et chaque expérience est complètement nouvelle, même si on fait la même activité 150 fois de suite, parce que le fait d’être libre de nos conditionnements nous rend beaucoup plus spontanés dans la réalité.


Question : Comment savoir si je suis dans un état de paix intérieure?

Selon la définition de Grant McFetheridge, l’état de paix intérieure est présent quand les souvenirs n’ont plus de charge émotionnelle.

Son seul critère d’évaluation pour déterminer si une personne est dans cet état est de vérifier si la charge émotionnelle est absente dans tous les souvenirs.

Si une personne teste pendant plusieurs mois (en pensant ou en parlant de souvenirs difficiles) et que la charge est toujours absente après 3-4 mois ou idéalement un an, il considère que l’état est permanent.


Question : Comment savoir si un état de conscience est permanent?

Excellente question!

Si on se réveille le matin dans l’état en question, qu’il se maintient toute la journée et qu’on s’endort dans cet état, sans méditer et sans faire une technique pour le maintenir et que c’est comme ça chaque jour depuis des mois, notre état est probablement permanent. (Je dis probablement parce qu’il est possible de le perdre en vivant un choc.)

Un des trucs « traîtres » avec les états de conscience est qu’on finit par s’y habituer quand on est toujours dedans…

Autrement dit, on ne se sent plus impressionné et on se sent normal.

Pour savoir si on a toujours l’état, il faut évaluer si nos nouvelles tendances de réaction et de comportement sont toujours là et si nous ne sommes pas retombés dans nos anciennes réactions. Si c’est le cas, l’état est toujours là, c’est juste qu’on s’y est habitué et qu’on se sent normal dans cet état…


Question : Comment faire pour être dans un état de conscience de haut niveau de façon permanente?

En faisant des exercices de « questions dirigées », on peut choisir (nous-mêmes, et au moment qu’on veut) de se mettre dans un certain état de conscience. On peut le refaire aussi souvent qu’on le veut et explorer autant d’états de conscience qu’on veut. Toutefois, les états sont rarement permanents, donc j’y travaille encore.

Je te suggère d’aller visionner les vidéos de l’Expérience de l’Ultime (il y a 3 vidéos) :

Démonstration de l’Expérience de l’Ultime

Aussi, tu peux consulter le site http://www.peakstates.com/.

Bonne exploration!


Question : Vis-tu l’illumination de manière permanente?

Non. Je vis des états d’éveil de faible intensité une bonne partie de la journée, mais pas du lever jusqu’au coucher.

Je vis aussi régulièrement des états d’éveil de moyenne et de forte intensité, surtout quand j’enseigne.

Quand je nomme les intensités, je le fais en référence à ce qui est décrit dans le livre « S’éveiller » de Steve Taylor.

Évidemment, je fais des tests pour rendre le tout permanent.

Aussitôt que je réussis, je vous en fais part !


Question : Comment me renseigner sur les états extraordinaires de conscience?

Les états de conscience ! Mon sujet préféré !

Si tu lis l’anglais, je recommande toujours Grant McFetheridge. C’est le chercheur qui est le plus avancé sur le sujet selon moi!

Voici son site Web :

http://www.peakstates.com/

Je recommande aussi le livre S’éveiller de Steve Taylor. C’est le meilleur livre sur les états d’illumination (d’éveil) que j’ai lu dans ma vie. Très clair, en langage compréhensible et très peu de langage mystique.

Enfin, le livre Trouver votre voie dans un monde changeant de Martha Beck est un excellent livre pour ceux qui veulent vivre leur vie plus à partir de leur essence et se créer une « carrière » à partir de leur essence même si cette carrière n’existe pas encore! Excellent! Tu reconnaitras des similitudes entre les enseignements de cette auteure et les miens!


Question : Comment fais-tu pour savoir si ce que tu ressens t’appartient ou si c’est ta « perception » de ce que les autres ressentent?

On peut différencier le ressenti qui nous appartient du ressenti des autres en remarquant comment nous nous sentions juste avant d’être avec les autres.

Si nous nous sentons en paix et, aussitôt en contact avec une personne, nous ressentons de l’angoisse sans raison, il est possible que nous captions ce que l’autre ressent.

Beaucoup d’hypersensibles vivent ça.

Si notre ressenti change quand nous sommes en contact avec les autres d’une manière « qui ne nous ressemble pas », nous ressentons probablement partiellement les autres.

En espérant que ça t’aide!


Question : Les émotions des autres influencent comment je me sens. As-tu des solutions?

Avec de l’entraînement, il est possible d’apprendre à filtrer nos perceptions comme on choisit un poste de radio à l’exclusion des autres par exemple.

Comment faire est tout un enseignement que je ne peux pas écrire… Ça s’enseigne plus en personne.

Une solution beaucoup plus accessible est de savoir qu’il y a une différence entre hypersensibilité et ce que j’ai appelé « hyperémotivité » (le nom n’est pas exact, mais c’est le mieux que j’ai trouvé à date).

En tant qu’hypersensibles, nous ressentons ce que les autres ressentent. Si ça reste au niveau de l’hypersensibilité, ça reste agréable, ce n’est que de l’information.

Beaucoup d’hypersensibles sont aussi hyperémotifs. L’hyperémotivité est quand nous ressentons ce que les autres ressentent et que ça déclenche nos propres émotions et souffrances.

Si tu vis de l’hyperémotivité, la seule solution que je connais est de faire le travail interne nécessaire pour guérir tes propres émotions. Quand c’est fait, l’hypersensibilité n’est plus souffrante, parce qu’il n’y a plus de grosses émotions à déclencher chez toi. Tu vivras des émotions quand même, mais l’intensité sera très différente. Ce ne sera plus « envahissant ».

À partir de là, ça redevient une belle capacité humaine et naturelle que nous pourrions appeler « empathie ». En espérant que ça t’aide!


Question : Est-ce que tu crois que l’on peut transcender notre stress par rapport à l’argent autrement qu’en focalisant sur l’accumulation d’argent?

Oui! Comme je disais (voir plus haut), on peut décider de transcender tout ça et c’est un chemin aussi valide que les autres! Si tu le vis, c’est possible!

Je ne faisais qu’exposer mon choix pour que les gens sachent que c’est possible de vivre dans notre société moderne tout en faisant un chemin vers l’éveil.

Je souhaitais le mentionner parce que la plupart des gens croient qu’il faut juste tout abandonner et ce n’est pas vraiment ce que les illuminés disent.

Oui, se libérer des attachements à tout, pas vivre sans rien…

Byron Katie et Eckhart Tolle ont beaucoup d’argent et ça ne leur enlève pas leur état d’éveil.

Et j’ai aussi rencontré des gens éveillés qui vivaient avec « les dons du village ».

Une approche n’est pas plus noble que l’autre (un éveil authentique est un éveil authentique, avec ou sans argent), suffit de vivre notre chemin unique sans essayer de se contraindre à un chemin spécifique juste parce qu’il est décrit dans un livre ou par un « maître ».

En espérant que ça clarifie!


Question : Crois-tu qu’il faut nécessairement se détacher de l’argent pour atteindre l’éveil?

Je me suis rendu compte qu’il y avait deux chemins principaux vers l’éveil spirituel en ce qui concerne l’argent.

1- Décider que l’argent n’est pas important et transcender complètement tous nos besoins de sécurité et notre feeling de survie.

C’est un peu le truc utilisé par ceux qui s’en vont dans leur caverne et méditent pour se libérer complètement de tout leur conditionnement social.

Cette approche fonctionne pour ceux qui ont la persévérance (parfois des années ou des décennies) s’ils ne deviennent pas fous.

2- Ce que j’aime appeler l’approche moderne.

Dans mon expérience, si nous avons une famille et nous ne souhaitons pas les laisser en plan pendant une durée indéterminée, on peut simplement générer assez d’argent pour mettre en paix temporairement notre sentiment de survie et de sécurité.

Quand je vois des aspirants qui ne font pas ça, ils sont tellement stressés et déconcentrés par leur survie qu’ils ne font pas beaucoup de progrès spirituel et ne réussissent pas à méditer ou faire leur pratique. Un membre de leur famille leur rappellera toujours de se trouver un travail, surtout s’il y a des enfants à la maison!

Quand l’argent est en place, il est beaucoup plus facile dans mon expérience de se concentrer sur notre pratique spirituelle.

En plus, une personne peut utiliser une pratique simple comme la méthode Sedona, le Travail de Byron Katie ou la TDSM pour avancer vers son « éveil ».

Ce ne sont pas les deux seules options, je souligne simplement le dilemme qui se présente souvent pour les personnes de notre société moderne qui décident d’entreprendre une démarche spirituelle…

Une personne peut toujours utiliser une des approches mentionnées plus haut ou une autre, peu importe sa situation, et vivre la libération totale.

De mon côté, il a été plus facile d’avancer quand le stress de la survie a été grandement diminué…

L’argent n’empêche pas l’éveil et ne le produit pas non plus, pas plus qu’il empêche le bonheur ou le crée.

Je parle seulement du conditionnement social relié à l’argent et comment il active nos émotions de survie et qu’aussitôt que ces feelings sont activés, il est très difficile de méditer ou de faire toute autre démarche tellement notre corps et notre esprit sont en état de stress.

À partir de là, on peut juste transcender même si ça demande souvent une volonté surhumaine pour plusieurs.

Personnellement, j’ai choisi l’option 2, ayant de jeunes enfants.

Tout est parfait. Encore, une question de choix.

Certains, même avec des familles, abandonnent tout et s’en vont dans un ashram ou vivent en ermite…

Il est possible qu’ils se fassent détester par leurs proches, surtout des enfants qui se sentent abandonnés et ne comprennent pas la démarche.

S’ils finissent illuminés, ils seront en paix avec ça.

S’ils ne le sont pas, le retour pourrait être difficile…

Question de choix…

Encore là, tout est parfait et c’est à notre Être de dicter tout ça.

Mon grain de sel!


Question : Tu parles de l’importance d’accepter de recevoir. Selon toi, est-ce que c’est o.k. de donner plus dans le but de recevoir plus?

Excellente question!

Sur ma page Facebook, une personne disait « donne pour recevoir » et j’ai dit, transcendons l’idée de donner pour recevoir et apprenons à recevoir pour recevoir!

Autrement, nous demeurons pris à nous sentir obligés de donner quand nous recevons et si on se sent obligé, on n’est pas vraiment libre, n’est-ce pas?

Il y a beaucoup de croyances véhiculées par plein de gens dans les médias, livres et tout le reste… Cependant, la seule façon que je connais de vivre pleinement la Vie et de mieux la connaître est de nous libérer de toutes nos croyances et pensées…

Autrement, nous vivons ce que nous croyons, pas nécessairement la Vie à l’état pur…

En espérant que ça fait du sens…


Question : Je n’ai aucune idée de ce qu’est la vie avec des surplus et je ne sais pas ce que ressentent les gens qui ont beaucoup d’argent, donc comment faire pour me mettre à leur place avec la technique du génie emprunté?

Tu sais, les gens souvent cherchent trop loin.

Nous avons tous un jour vécu de la générosité à notre égard… des gens nous ont aidés généreusement sans rien demander ou nous ont payé le repas ou autre.

C’est le même feeling que d’avoir des surplus. On ressent l’abondance.

L’important n’est pas de savoir à quoi ça ressemblera sur le plan matériel, juste le feeling que dans ce scénario, nous vivons de l’abondance.

C’est un début.

L’autre truc est… Est-ce que tu mets 5 % à 10% de tout ce que tu reçois comme revenu ou cadeau de côté?

Parce que cette simple pratique te permettra d’avoir des surplus dans la réalité et tu sauras ce que c’est quand tu le vivras!


Question : Comment savoir quelles dépenses sont bonnes ou mauvaises à faire?

En fait, l’important est de faire et d’acheter ce qui t’élève en tant qu’être humain.

Tout ce qui rend ton passage plus joyeux sur Terre est parfait ou pour certains, ce sera une voiture de luxe. Le truc est de mettre de côté l’hypnose collective et le conditionnement social et de trouver en toi les décisions, activités et autres qui te font vibrer au plus profond de ton être et pour certains, ce sera de faire du surf toute la journée en vivant dans une tente!


Question : J’ai du mal à accepter l’abondance financière puisque j’ai l’impression que si moi je reçois beaucoup, ce sera au détriment de quelqu’un d’autre, voire de l’humanité en général. Qu’en penses-tu?

Le profil parfait de l’aidant naturel! Ici, je ne parle pas de vouloir plus ni même consommer, je parle d’être capable de recevoir pleinement TOUT ce que la Vie (avec une majuscule) nous offre…

Juste ça, ça nous permet de vivre une vie beaucoup plus riche sans changer nos circonstances extérieures. On fait juste recevoir beaucoup plus de tout ce qui est déjà là : amour, talents, énergie, idées, argent, aide, support, temps, etc.

Oui, il y a un travail de croyance à faire là-dessus pour toi selon moi!

Je ne crois pas qu’on peut sauver la planète ou l’humanité en s’empêchant de recevoir ce que la Vie (toujours avec une majuscule) veut nous donner… au contraire.

Si on reçoit tous ces cadeaux de la Vie, on grandit et on peut beaucoup mieux aider la planète et l’humanité.

Juste ma perception personnelle du sujet ici, évidemment…


Question : Et toi Alexandre, y a-t-il encore des choses que tu désires?

Oui, il me reste des désirs. De moins en moins… Il reste presque uniquement ceux que j’appelle « véritables », ceux qui appellent mon Être.

Je remarque que j’ai beaucoup moins de désirs « sociaux » que j’en avais il y a quelques années.

Quand j’étais plus jeune, je voulais impressionner les gens, avoir une belle auto sport, une belle guitare trop chère qui ne sonne pas mieux que les moins chères (rires!). Autrement dit, des désirs plus créés par la publicité et les médias que les désirs véritables de mon Être…

Aussi, je remarque que mes désirs sont moins vécus comme des obsessions (il faut absolument que) et plus comme des « appels » (ça m’appelle et j’ai le goût de plonger, mais je ne mourrai pas si ça ne se réalise pas).


Question : Toi, arrives-tu à être en harmonie constante avec l’argent?

La réponse est non.

Personnellement, je ne mesure pas en termes d’absolus, je mesure plutôt en termes de progrès.

Donc, si dans le passé je vivais du stress par rapport à l’argent plus de 95 % du temps et que maintenant, je vis du stress par rapport à l’argent moins de 15 % du temps, je considère que c’est un énorme progrès et la différence dans ma qualité de vie est vraiment évidente !

Je peux aussi mesurer que je vis plus de liberté financière et que je peux plus facilement financer les projets qui me tiennent vraiment à coeur sans être rempli de doutes et de peurs.

Ça aussi, ça fait une énorme différence dans ma qualité de vie.

Je peux aussi mesurer que mes revenus augmentent à chaque année.

Et ainsi de suite…

Ce n’est pas un absolu dans le sens que je n’ai pas reçu un milliard de dollars d’un coup et que je n’ai pas vécu une disparition complète de tous mes stress, doutes et peurs reliés à l’argent, mais je peux mesurer des progrès énormes dans les dernières années et même dans le dernier mois et ça continue à s’améliorer constamment parce que je continue à faire les exercices (de ma formation « Apprenez comment changer votre relation à l’argent ») presque tous les jours, avec un congé d’exercices 1 ou 2 journées par semaine.

Comme je le répète souvent, je ne vends pas la pensée magique, elle est déjà trop vendue dans le domaine.


Question : J’ai des gros problèmes d’argent, je ne peux plus attendre, peux-tu me coacher Alexandre?

Merci de vouloir évoluer ! Je ne fais plus de coaching individuel, mais voici des informations qui peuvent peut-être t’aider :

Dans une situation avec une dette, il peut s’avérer très pertinent (et soulageant), d’aller rencontrer un syndic financier.

Les gens prennent un rendez-vous et expliquent en détails leur situation.

Ensuite, le syndic explique plusieurs possibilités et donne des conseils. Finalement, les gens décident, suite aux informations, s’ils préfèrent « faire une proposition » ou « faire faillite ».

Il y a une dame que je connais qui a fait une « proposition », elle paie 130 $ par mois, pendant 5 ans. Depuis, elle respire beaucoup mieux, elle a retrouvé « sa joie de vivre » et elle est capable de payer le 130 $ par mois.

Elle ne vit plus de stress à chaque mois à savoir si elle va arriver à payer toutes ses factures ou non.

Bref, cela peut être un bon point de départ!

Personnellement, ma première action dans ce cas-ci serait d’aller rencontrer un syndic.


Question : Est-ce que je peux aller à ton atelier si je viens de faire un jeûne juste avant?

Si tu te sens bien après le jeûne (c’est différent pour chacun, certains se sentent faibles, d’autres énergisés), ça fonctionnerait.

Autrement, il n’y a pas de contre-indications.


Question : Pour suivre ta formation sur l’Illumination, faut-il avoir déjà un grand cheminement personnel de fait?

De croire qu’il faut avoir fait plein de travail sur soi et être pur pour vivre cet atelier serait pour moi une autre illusion (ou croyance limitante). Tous les humains peuvent vivre des états d’éveil de faible, moyenne ou grande intensité de manière temporaire sans avoir fait tout ça.

En fait, dans le dernier atelier que j’ai donné sur le sujet, plus de 90 % des 72 participants présents ont vécu des états d’éveil temporaires et beaucoup ont vécu des changements durables dans leur vie sans nécessairement être illuminés de manière permanente. Certains ont beaucoup plus de paix, de compassion, d’amour, de joie, etc.


Question : Est-ce que X formation est pour moi?

C’est difficile à dire, puisque je ne te connais pas. Mon conseil serait de relire la description de la formation et de vérifier ton feeling! C’est vraiment de te fier à ton instinct (intuition) qui compte!


Question : Quand tu as donné l’atelier « Payez ce que vous voulez », je faisais partie du 5 à 15 % pour qui ça n’a pas marché. Penses-tu que je pourrais changer pendant un atelier de 3 jours?

Je n’ai pas un taux de réussite de 100 %, mais ce taux augmente à chaque année. Je rembourse quand ça ne marche pas.

Je ne peux malheureusement pas garantir que tu changeras dans l’atelier de 3 jours…

Mais à long terme avec de la pratique, tu peux certainement le faire si je l’ai fait!

Aussi, toutes mes formations sont garanties à vie, donc, tu peux prendre le temps de tester et demander un remboursement si ça ne fonctionne pas pour toi.


Question : Dans ta formation « En route vers l’illumination », est-ce que tu veux nous amener à réaliser que nous ne sommes pas un corps physique, un « moi », mais plutôt une « présence » immatérielle?

Oui, ultimement, les gens transcendent leurs conditionnements à propos de la réalité, mais ça n’arrive pas pendant un atelier de 2 jours pour la plupart des gens sauf en de rares occasions. En 2 jours, les gens expérimentent plus de silence interne, plus de liberté de leurs croyances et conditionnement et parfois des états d’éveil temporaires ou durables de faible, moyenne ou grande intensité (le meilleur livre que je connaisse sur les états d’éveil est le livre « S’éveiller », de Steve Taylor, il explique en détail les différentes intensités des états d’éveil).

Pour ce qui est du vide, c’est l’esprit de la personne qui devient vide, ce qui change complètement l’expérience que cette personne a de la réalité. Ce qui était l’illusion était tout ce que la personne pensait de la réalité et, quand cette personne est libre de tout ce qu’elle pensait de la réalité, ça fait un grand changement dans son expérience.

Cependant, elle continue à manger des aliments dans la réalité et à faire les autres trucs que nous faisons dans la réalité. La réalité ne disparaît pas comme telle (sauf dans certains états très intenses et habituellement temporaires). Ce sont les pensées, croyances et conditionnements qui disparaissent.

La plupart des gens ont besoin de vivre un grand choc ou de pratiquer avec régularité certaines techniques pour se rendre jusque-là.

Comme je n’encourage pas les gens à essayer de vivre des chocs, j’enseigne des techniques qui peuvent être utilisées pour vivre un changement graduel dans cette direction.


Question : Est-ce que tu redonneras la formation RSI?

Pour la RSI, c’était une formation de 16 jours. La dernière fois que je l’ai donnée, c’était en 2009-2010. Il s’agit d’une formation pour ceux qui veulent être plus compétents pour changer des vies.

Je ne prévois pas la redonner dans sa forme originale parce que je sais que je peux maintenant donner plus en moins de temps. Ça fait 6 ans et j’ai créé des techniques plus simples.

Je vous tiens au courant quand je suis prêt à redonner une formation avancée de ce genre.

L’idéal est de t’abonner à mon infolettre pour être tenu au courant !


Question : Le cours « Payez ce que vous voulez », c’est quoi au juste?

Comme je recevais beaucoup de courriels de gens disant qu’ils voulaient suivre mes formations et qu’ils ne pouvaient pas se le permettre, même quand c’était 35 $, j’ai eu l’idée de créer un atelier « Payez ce que vous voulez ». C’est un véritable atelier, avec des notes de cours et des techniques efficaces. La seule différence est que les gens paient ce qu’ils peuvent à la fin.

Le sujet est différent chaque année, et les gens peuvent payer l’atelier en fonction de leur budget, et ce, en toute discrétion dans une enveloppe blanche à la fin de l’atelier. Ces événements sont très importants pour moi puisqu’ils permettent de rendre le développement personnel accessible à un maximum de personnes.


Question : À quoi sert une expérience (ou formation) shamanique?

Traditionnellement, le shamanisme a souvent été utilisé pour aider les tribus à trouver du gibier, à guérir les gens et à obtenir des informations qui ne sont pas accessibles dans un état de conscience « normal ».

Il y a quelques traditions shamaniques qui utilisent le shamanisme pour des buts différents, par exemple, aider les gens à se reconnecter à qui ils sont vraiment (leur essence) et aussi, ouvrir des possibilités dans la vie, dans l’esprit et dans le système nerveux d’une personne. Ces possibilités peuvent inclure de nouvelles perceptions, de nouveaux états de conscience, de nouvelles capacités, etc.

Mon travail s’inscrit plus dans cette direction.

Une des façons les plus efficaces d’avoir accès à de nouvelles possibilités est de vivre de nouvelles expériences, qu’on les trouve normales ou bizarres.

Quand de nouvelles possibilités s’ouvrent pour nous, nous vivons habituellement des changements subtils et/ou évidents dans notre vie. Peut-être dans notre perception de nous-mêmes, peut-être dans notre perception des autres, peut-être dans notre niveau de paix intérieure.

L’important pour moi et de toujours agrandir de plus en plus mon champ de possibilités et de faire la même chose avec les gens qui le veulent bien.

Donc, même si j’ai déjà eu beaucoup de courriels de gens qui n’avaient plus mal au cou, au genou ou au dos après un atelier shamanique, c’est un effet secondaire. D’autres se sentent beaucoup plus calmes et en paix au lieu d’être stressés par leur quotidien. D’autres ont vécu une intensification apparente de leurs problèmes. (Ceux qui vivent cette expérience, je l’ai vécue aussi, je vous suggère d’apprendre gratuitement la technique de l’épaule et de l’appliquer sur ce que vous vivez en vous.

Quand une personne se met dans un contexte shamanique qui stimule de nouveaux états de conscience en elle, il est possible que les « bobos » remontent à la surface pour être guéris. On peut encourager la guérison ou attendre que notre corps s’engourdisse et revienne à la « normale ». Nous sommes libres dans ce choix et les deux seront corrects.


Question : Donnes-tu des formations en hypnose et en PNL?

J’ai beaucoup aimé l’hypnose et la PNL lorsque j’ai débuté dans le domaine du développement personnel! C’est en quelque sorte ma base! Par la suite, j’ai suivi d’autres cours et avec toutes mes recherches, j’ai développé et testé mes propres techniques.

Ceci dit, je n’utilise plus l’hypnose (à par la technique « du bras » pour intégrer ce qui vient d’être appris ou vécu, ainsi qu’une technique avant de s’endormir). Avec mes tests et mes recherches, je peux maintenant arriver aux mêmes résultats qu’avec l’hypnose, et ce, pendant que la personne est consciente, au lieu d’être inconsciente! Donc, je préfère cela, puisque cela rend mes techniques plus rapides (on économise du temps parce que je n’ai pas besoin de mettre la personne sous hypnose avant de faire le travail).

Pour la PNL, je l’utilise encore, toujours sous la forme de techniques inspirées de la PNL, mais retravaillées et adaptées au fil de mes recherches.

Je pourrais en parler encore très longtemps, toutefois, j’espère que je réponds un peu à ton questionnement!


Question : Donnes-tu un atelier pour s’exprimer en public?

La réponse est oui! Je donne une formation qui s’appelle « Apprenez à parler en public avec aisance tout en ayant un impact réel », qui s’adresse à tout le monde qui cherche à communiquer de manière vraiment efficace et à être très à l’aise à le faisant.

Tu peux nous écrire au info@alexandrenadeau.com si tu aimerais qu’on ajoute ton nom à la liste d’attente.


Question : Est-ce que les techniques montrées dans X formation seront les mêmes que dans tes vidéos gratuites sur YouTube et sur ton site Web?

Merci de ton intérêt! Les 2 ou 3 premiers exercices ressemblent souvent à ce que l’on peut voir sur YouTube, car ils sont nécessaires au bon fonctionnement des autres techniques enseignées. Par la suite, c’est différent.


Question : Est-ce que je pourrais participer à une démonstration avec toi devant le groupe lors d’une formation?

Pour les démonstrations, je ne choisis pas les gens à l’avance, j’y vais avec l’instant présent.

Un truc est de lever ta main rapidement, si tu sens que la démo peut être bonne pour toi, car je choisis souvent les premières personnes qui lèvent la main.

Habituellement, je fais quelques démonstrations dans une journée, donc tu as une chance.


Question : Est-ce que tu connais des endroits moins chers à Québec pour dormir?

Super que tu te prépares à venir à Québec!!

Pour les rabais, il y a des chambres à prix réduit avec Hotwire et Expedia.

En espérant que cela t’aide!


Question : Est-ce qu’il y a du covoiturage pour X formation?

Nous n’organisons pas de covoiturage, mais il y a souvent des participants qui voyagent ensemble pour se rendre aux formations, alors oui c’est possible!

As-tu un compte Facebook? Je demande parce qu’on recommande aux gens d’écrire un message public sur ma page Facebook pour demander du covoiturage. Plusieurs participants suivent ma page Facebook et c’est donc un moyen de rejoindre plusieurs personnes!

Une autre option serait d’utiliser le service « Amigo Express ». C’est un système de covoiturage super efficace et facile à utiliser. Je connais des gens qui l’utilisent régulièrement depuis plusieurs années et c’est vraiment sécuritaire! Tu peux visiter leur site http://www.amigoexpress.com/ pour trouver un départ ou contacter un agent du service à la clientèle sans frais au 1-877-264-4697.


Question : Est-ce possible de faire directement un virement bancaire?

Après plusieurs expériences infructueuses, nous préférons dire non.

Pour nous, le plus simple est vraiment avec PayPal. De plus, il n’y a aucuns frais pour toi de cette façon! Si vraiment il t’est impossible de payer par chèque ou PayPal, écris-nous au info@alexandrenadeau.com et nous pourrons certainement trouver des solutions!


Question : À quelle adresse puis-je envoyer mon chèque pour le paiement d’un cours?

Le chèque doit être fait au nom d’Alexandre Nadeau et tu peux le poster à l’adresse suivante :

Alexandre Nadeau
10 Boul. des Châteaux
C.P. 70011
Blainville (Qc)
J7B 1P6

Merci !


Question : Donnes-tu des formations à l’étranger?

Merci beaucoup de ton intérêt!

J’ai déjà donné des formations en Europe, mais je veux présentement donner mon attention à mes jeunes enfants, ce qui m’amène à donner des formations près de chez moi.

Cependant, j’ai l’intention de retourner en Europe d’ici quelques années ! Si tu veux, tu peux ajouter ton nom à la liste des personnes intéressées à suivre une formation en Europe en remplissant le formulaire suivant :

Pour ce qui est de l’Afrique francophone, j’aimerais bien y aller pour donner des formations, mais je n’ai pas de réseau à cet endroit pour le moment. Si tu connais des gens intéressés au développement personnel et qui organisent ce genre d’événements, tu peux nous écrire au info@alexandrenadeau.com. Cela peut nous aider à planifier un voyage prochainement!

À noter également mes formations sont maintenant disponibles en vidéo sur le web !


Question : Est-ce que tu pourrais donner des formations au Québec ailleurs qu’à Montréal ou Québec?

Habituellement, je donne des formations à Montréal et à Québec, car c’est là que j’ai des réseaux. De plus, c’est plus central et facile d’accès pour les gens de la plupart des régions!

Dans le passé, nous avons déjà organisé des conférences dans d’autres régions, mais nous n’avions pas réussi à transmettre l’information aux gens intéressés malgré tous nos efforts et l’argent dépensé en publicité. La raison est que je n’avais pas de réseaux dans ces régions.

Pour les gens plus éloignés, nous offrons maintenant nos formations en ligne en vidéo. Ceci permet d’apprendre à ton rythme sans te déplacer sur de longues distances.


Question : Alexandre, j’aimerais être informé de tes prochaines formations!

Merci beaucoup de ton intérêt! L’idéal est de t’inscrire à mon infolettre, soit en allant au bas de la page d’accueil de mon site Web www.alexandrenadeau.com ou en remplissant le formulaire suivant :

De plus, je communique souvent via Facebook. Tu peux donc « aimer » et t’abonner à ma page Facebook en cliquant sur le lien suivant :

https://www.facebook.com/pages/Alexandre-Nadeau/295716890504346?fref=ts


Question : Que dois-je faire si je n’arrive pas à accéder aux vidéos à partir de mon téléphone cellulaire ou de ma tablette électronique?

Les vidéos ont été configurées pour être visionnées sur les ordinateurs, tablettes et cellulaires, donc en principe cela devrait fonctionner. Il peut y avoir plusieurs solutions!

As-tu essayé d’entrer ton mot de passe manuellement, sans faire copier-coller, en prenant soin de ne pas mettre d’espaces et d’écrire les bonnes majuscules et minuscules?

Je demande, car plusieurs personnes n’avaient pas accès en faisant copier-coller, mais cela fonctionnait en écrivant le mot de passe à la main.

Aussi, une personne nous a écrit pour nous dire que cela avait finalement fonctionné en utilisant Google Chrome au lieu d’utiliser directement le logiciel « Internet » de sa tablette.

Une autre personne a appuyé sur le bouton « I forgot my password » depuis son cellulaire pour obtenir un nouveau mot de passe et cela a fonctionné par la suite avec le nouveau mot de passe.

Écris-nous à info@alexandrenadeau.com si aucune de ces solutions ne fonctionne !


Question : J’essaie de visionner les vidéos en ligne, mais l’image se fige, devient noire ou le son arrête. Que dois-je faire?

Si tu éprouves des bogues en visionnant les vidéos, voici quelques solutions à essayer :

  • Vérifier la connexion Internet.
  • Si l’ordinateur semble lent, fermer tous les programmes ouverts, sauf la page Internet de la vidéo que tu souhaites visionner.
  • Dans tous les cas, l’option la plus facile est de laisser la vidéo se charger au complet (bande blanche au bas) avant de commencer le visionnement. Tu peux même ouvrir un onglet séparé pour chaque vidéo et tout télécharger simultanément. Il suffit de démarrer la vidéo et de la mettre sur pause. Le téléchargement se fera quand même, et ça évitera une cacophonie générale! De plus, ça te permet de faire autre chose pendant ce temps, au lieu de simplement attendre devant ton ordinateur!

Si aucune de ces solutions ne fonctionne, tu peux écrire un courriel à info@alexandrenadeau.com et mon équipe pourra t’aider à trouver la cause du problème!


Question : J’ai déjà les DVD pour X formation. Puis-je également avoir accès au contenu en ligne de cette formation?

Oui, c’est possible !  Par contre, comme il s’agit de 2 systèmes complètement différents pour nous, il y aura des frais supplémentaires.  Écris-nous à info@alexandrenadeau.com et nous te répondrons avec plaisir !


Question : Est-ce que tu fais un suivi pour les personnes qui achètent tes DVD et tes formations en ligne?

Oui, je fais exactement le même suivi avec les personnes qui suivent les formations en salle et à distance! De plus, mon équipe est disponible pour répondre à tes questions par courriel!


Question : Je suis une formation à distance, comment faire pour pratiquer les exercices en étant seul?

Tous les exercices peuvent être faits sans partenaire! Dans les formations, je demande de faire les exercices en équipe pour se pratiquer, car c’est plus simple les premières fois qu’une personne nous lise les étapes à suivre pendant que nous faisons les exercices, mais ce n’est pas obligatoire.

Une option serait de t’enregistrer en lisant les étapes de l’exercice et ensuite, écouter l’enregistrement pour bien faire l’exercice! Sinon, aucun problème!

Tu peux aussi simplement lire les étapes à haute voix en prenant bien soin d’habiter ton corps. Ce qui est bien avec les vidéos, c’est que tu peux faire pause, avancer et reculer à volonté!

Il est aussi possible d’aller sur Facebook et de faire un appel à tous pour avoir des partenaires de pratique par téléphone ou Skype ou Facetime.


Question : Pourquoi X formation coûte le même prix si on la suit en salle ou sur le Web?

Le prix est le même parce que la diffusion Web implique des dépenses, tout comme une formation en salle implique des dépenses. Les dépenses pour la diffusion Web sont le système de diffusion (un coût mensuel), le technicien qui nous aide et qui nous enseigne à utiliser le système et beaucoup de temps de notre part pour créer tout ça (montage vidéo, conversion des vidéos dans le bon format, gérer les accès à la diffusion, etc.).

En fait, la diffusion vidéo nous demande beaucoup plus de temps qu’une formation en salle. C’est tout un processus! Notre but avec la diffusion Web est de rendre les formations disponibles pour ceux qui habitent trop loin ou pour qui les dates ne fonctionnent pas!

Quand tout ça sera automatisé et hyper efficace, on pourra penser à créer un prix plus bas pour les formations en ligne.


Question : Est-ce qu’il y a une différence dans les résultats pour un cours sur le Web versus en personne ?

C’est une excellente question! J’ai reçu de nombreux témoignages de résultats venant des personnes qui ont acheté des DVD ou qui ont suivi une formation en ligne.

Oui, on vit parfois une expérience grandiose en vivant une formation en personne, mais les vrais résultats viennent avec le temps… avec la pratique!

Je dirais donc qu’il est possible d’apprendre les exercices et de développer de nouvelles compétences, peu importe le format du cours.

Évidemment, une formation en salle crée une immersion intensive qu’il est difficile de reproduire à la maison et c’est pour ça que je crois encore que les formations en salle sont plus efficaces, mais si le déplacement occasionne des coûts importants ou des difficultés d’organisation évidente, les formations par vidéo sont une solution géniale !


Question : Comment ça marche, les cours en ligne ?

En achetant une formation en ligne, tu te crées un compte et un mot de passe.  Par la suite, tu n’as qu’à aller dans «mon compte» (en haut à droite du site web www.alexandrenadeau.com) ou tu peux cliquer ici.  Tu inscris ton courriel (ou ton nom d’utilisateur), tu écris ton mot de passe.

Tu vas voir toutes les formations que tu as acheté.  Tu n’as qu’à cliquer sur  « Voir ».  Tu pourras ainsi visionner les vidéos de la formation choisie!

De plus, tu peux télécharger les notes de cours directement sur ton ordinateur.  Les notes de cours, en pdf, sont toujours dans la journée 1, 1-Introduction, sous la vidéo.

Ensuite, il reste à pratiquer les exercices pour vivre des changements!


Question : Peut-on se procurer tes cours sur DVD?

Merci pour ton intérêt!

7 de mes formations passées sont maintenant disponibles sur DVD! Il est possible de se procurer les DVD par la poste (en commandant par courriel au info@alexandrenadeau.com) et nous envoyons les DVD ainsi que les notes de cours dans un délai d’environ deux semaines (pour un envoi à l’extérieur du Québec, des frais de livraison s’appliquent). Il est aussi possible de les acheter lors des événements et formations à Montréal et Québec!

Pour obtenir les descriptions de chacune des formations, écris-nous au info@alexandrenadeau.com!

À noter que ces 7 formations seront bientôt disponibles en vidéo en ligne!


Question : Où peut-on trouver les vidéos dont tu parles dans ton livre L’essence du bonheur? Je n’arrive pas à les trouver!

En effet, nous avons changé le site Web depuis la publication du livre. Il y a le même contenu qu’avant et même beaucoup plus, mais c’est organisé d’une façon différente!

La plupart des vidéos sont dans la section « Vidéos éducatives ». Il y a aussi ma chaîne YouTube sur laquelle tu peux retrouver plusieurs techniques gratuites : https://www.youtube.com/user/NadeauAlexandre.

Bon visionnement! Bonne pratique!


Question : Je peux être ton cobaye pour tester tes nouvelles techniques dans la réalité?

Merci de ton intérêt et surtout, merci de ton dévouement envers toi-même et ton évolution!

Beaucoup de personnes me demandent ça présentement…

Je ne cherche pas de cobayes pour le moment. J’en ai déjà assez.


Question : Est-ce que tu formes des gens pour enseigner tes techniques?

Je ne forme pas présentement de gens pour diffuser mes techniques, mais ça viendra. Je suis surtout présent à mes enfants pendant leur début de vie, car c’est une période importante.

Tu peux t’inscrire à mon infolettre pour être tenu au courant du moment où je serai prêt à former des enseignants de mes techniques!

 


Question : Tu as fait publier un livre aux Éditions Dauphin Blanc! Peux-tu m’aider à faire publier mon livre?

Super que tu te prépares à publier un livre!

Malheureusement, je n’ai aucune influence sur les décisions prises par Dauphin Blanc.

Je peux cependant te donner quelques trucs simples ici.

Mon livre a été choisi tout de suite pour plusieurs raisons.

Voici ce que l’éditeur m’a dit : « Ton livre est unique. Je n’ai jamais lu de livre abordant ce sujet de cette façon. »

Donc, le sujet n’a pas besoin d’être nouveau, mais la façon de l’aborder, les informations que nous y apportons et le style que nous utilisons devraient l’être.

Voici ce que mon groupe test (environ 100 personnes) a dit : « Ça se lisait tout seul. Je n’avais pas l’impression de devoir faire un effort pour lire. Je ressentais des changements en moi en le lisant. Je ressentais ce que tu expliquais dans mon corps. »

Je suggère fortement de faire lire ton livre à plusieurs personnes qui sont plus des connaissances que des amis et qui ont différents types de personnalité. S’ils disent ne pas comprendre certains chapitres, il serait idéal de les réécrire ou de trouver une façon différente d’organiser les sujets abordés. La facilité de lecture est un critère des éditeurs.

Quelque chose que les éditeurs ne diront pas, mais qui influence leurs décisions, est le contenu de la lettre de présentation.

Ma lettre a été très efficace pour une raison très simple. La plupart des auteurs écrivent une lettre disant qu’ils admirent ou aiment cet éditeur et qu’ils aimeraient être publiés par cet éditeur. C’est correct, mais comme tout le monde écrit ça, ça ne fait pas ressortir.

Ce qu’il est bon de savoir, c’est que l’éditeur prend un risque financier à chaque fois qu’il signe avec un nouvel auteur. Il fait imprimer 3000 copies du livre qu’il doit payer, en plus des employés qui travailleront aux livres (graphiste, correcteur, etc.).

Sachant ça, j’ai décrit dans ma lettre que j’allais faire un travail continu pour promouvoir le livre et j’ai décrit le nombre de visiteurs à mon site Web chaque mois, le nombre de participants à mes ateliers en moyenne et le nombre de participants à mes activités spéciales (environ 400 en moyenne).

Donc, quand il a eu le choix entre 2 livres de qualité égale, évidemment, j’étais un meilleur choix parce que si mon livre ne se vendait pas beaucoup en librairies, il savait qu’il pouvait compter sur moi pour vendre les 3000 copies imprimées à court ou moyen terme.

Ceci enlève un stress et fait de moi un choix qui n’est pas risqué du tout.

C’est très important, car ils publient un nombre limité de nouveaux auteurs par année et pour le reste, il s’agit d’auteurs connus (moins risqué).

En démontrant que j’étais un investissement au lieu d’un risque, je me suis démarqué des nouveaux auteurs qui ressemblaient plus à un risque.

Je ne crois pas que personne n’explique ça au Québec.

J’ai dû suivre un cours très cher aux États-Unis pour le savoir. Et ça a porté fruit, mon livre a été accepté à ma première tentative et je rencontre régulièrement des gens qui se sont fait refuser leur manuscrit par Dauphin Blanc ou un autre éditeur.

Donc, si tu as un réseau, beaucoup de contacts sur Facebook, des contacts dans les médias, un site Internet qui fonctionne bien ou quoi que ce soit qui aidera à faire vendre des livres, il faut le mettre dans ta lettre de présentation. Ça pourrait faire la différence entre être publié ou pas.

En espérant que ça t’aide!


Question : Est-ce que je pourrais tenir un kiosque de promotion ou offrir X service lors de ta formation « Payez ce que vous voulez »?

Je reçois énormément de demandes de ce genre, à chaque cours et à chaque événement, surtout lors des événements « Payez ce que vous voulez », car il y a près de 1000 participants.

Par contre, pour plusieurs raisons, je refuse toutes ces demandes.

La principale raison est que je souhaite sincèrement que les gens vivent l’atelier et n’aient aucune distraction (car même pour le « Payez ce que vous voulez », il s’agit vraiment d’un cours et non d’un événement marketing). Je souhaite que les gens fassent les exercices pour vrai et non qu’ils se promènent pour visiter les différentes tables.

Nous avons seulement des tables pour vendre mon livre et mes cours sur DVD afin de nous aider à financer cet événement, car le coût de ce genre d’événement est très élevé!


Question : Veux-tu participer à X programme de partenariat avec ta liste de courriels?

Merci beaucoup d’avoir pensé à moi!

Pour le moment, toutefois, je me concentre sur mes projets et je ne souhaite pas m’inscrire à des programmes d’affiliés.

Bon succès!


Question : Alexandre, peux-tu me donner ton opinion sur le produit que j’ai créé (livre, CD, formation ou autre)?

Merci de me faire confiance! C’est super apprécié!

Je ne suis pas disponible pour tester de nouveaux produits présentement, principalement car je prends du temps avec ma famille, j’avance mes projets et surtout, je prends beaucoup de temps pour continuer mes recherches!

Je peux te dire ce que je fais quand je veux tester un produit, en espérant que cela t’aide!

– Trouver au moins 10 personnes qui ont essayé ce produit ou le faire essayer à une dizaine de personnes dans ton entourage si c’est possible.

– Leur demander leurs commentaires, leur expérience, etc.

– S’il y a 7 personnes ou plus qui vivent des changements réels, c’est bon selon moi. Moins ne serait pas tout à fait bon et je le retravaillerais et le testerais ensuite plusieurs fois (si c’est une technique par exemple)!

Que veut dire « vivre des changements réels » ?

Prenons l’exemple d’une méditation sur l’argent. Un changement réel pourrait être :

  • être moins stressé par rapport à l’argent;
  • vivre moins d’angoisse par rapport à l’argent;
  • trouver des solutions pour faire plus d’argent;
  • la pensée de l’argent est maintenant positive! Avant c’était comme le mal, ou un démon!
  • etc.

Ce ne sont que des idées!

Je te souhaite le meilleur!


Question : Si la réussite est chose de l’élève et dépend de s’il pratique ou non, où est l’intérêt d’une garantie à vie?

Excellente question que tu viens de soulever! Je vais tenter de t’écrire ma démarche le plus clairement possible. Si tu as des questions, ça me fera plaisir d’y répondre!

Premièrement, ma prise de position est une démarche personnelle. Je l’utilise pour m’inciter à être encore plus efficace et pour encore plus prendre la responsabilité de l’efficacité de mes formations. Donc, je fais ça pour stimuler mon évolution en tant que formateur.

Pour la question de la responsabilité, je pars du principe que chaque être humain est à 100 % responsable de sa vie au quotidien. Attention, je ne suis pas en train de dire que les gens sont coupables de tout ce qui va mal dans leur vie parce que ça ne servirait à rien à part nous amener à nous sentir coupables et comme nous nous sommes tous déjà sentis coupables, nous savons que ça n’aide personne.

Maintenant, du point de vue de mon travail, je fais cette nuance sur la responsabilité individuelle. Les gens qui viennent à mes formations viennent parce que j’ai des compétences qu’ils n’ont probablement pas. S’ils avaient déjà ces compétences, ils n’auraient aucun intérêt à participer à une de mes formations.

Ils viennent vers moi parce qu’ils ignorent certaines choses, qu’ils ont de la difficulté à passer à l’action, qu’ils souffrent ou qu’ils ont des rêves qu’ils n’ont pas réussi à réaliser au cours des dernières années ou décennies.

À partir de là, je suis engagé pour aider ces gens à vivre des changements et à acquérir de nouvelles compétences (être capable de faire des choses qu’ils n’étaient tout simplement pas capables de faire avant la formation).

Comme je suis la seule personne qui connait l’ensemble de mes compétences et que je suis la seule personne qui sait comment je structure mes formations, je suis la seule personne qui peut les rendre plus efficaces. C’est ma responsabilité envers mes clients en tant que professionnel d’améliorer mes compétences et mes formations et de les rendre plus efficaces.

Est-ce que ça me rend responsable de l’expérience des gens qui participent à mes formations? Non, je ne peux pas prendre la responsabilité de la vie d’un autre être humain, je peux seulement prendre la responsabilité de ce que je fais.

Donc, je prends la responsabilité d’améliorer mes façons de faire.

L’an dernier, après chaque exercice effectué dans mes formations, je demandais aux gens de lever la main s’ils avaient vécu le changement visé par la technique. Presque à tous les exercices, il y avait plus de 90 % des mains qui se levaient.

Le pourcentage de réussite n’a pas toujours été aussi élevé… Il a beaucoup augmenté dans les dernières années, ce qui me permet d’aider plus de gens.

Le pourcentage a augmenté parce que j’ai amélioré mes méthodes d’enseignement, mes compétences de communicateur et surtout parce que j’ai passé énormément de temps à simplifier les techniques que j’enseigne et à les rendre plus efficaces. Encore ici, je suis la seule personne qui peut prendre la responsabilité de faire ça puisque je suis le seul à connaître les techniques que je développe sous toutes leurs coutures.

Je ne peux pas demander à des gens qui viennent vers moi de prendre la responsabilité de la formation puisque la plupart ne sont pas des formateurs compétents. C’est à moi de créer les meilleures expériences d’apprentissage possible en développant mes propres compétences.

Chaque participant apprendra au meilleur de ses capacités… Moi, je peux seulement continuer à améliorer mes propres capacités.

Je sais que j’ai une influence sur les résultats ou une responsabilité parce que je suis passé de 35 % à 50 % des gens qui vivaient des résultats à chaque technique enseignée au début de ma carrière, à plus de 90 % des participants qui vivaient des résultats à presque chaque technique enseignée l’an dernier.

Donc, je ne peux pas vivre la vie des gens à leur place, mais je peux très bien m’assurer qu’ils ont le plus de chances possible de vivre des changements et des progrès à mon contact en améliorant mon approche.

S’ils n’ont pas de résultats, je ne les rembourse pas parce que je me sens responsable de l’absence de résultats (trop de facteurs sont en jeu), mais bien parce que mon but est de les aider et que je souhaite qu’ils puissent utiliser cet argent pour payer une autre méthode ou une autre personne qui convient mieux à leur fonctionnement.


Question : Tu n’as pas peur que quelqu’un abuse de ta garantie?

Il y a une solution pratico-pratique pour mettre fin aux profiteurs et je vous la donne bientôt. Avant, je veux seulement vous donner une réponse plus large pour vous mettre en contexte.

Sur une période de 19 ans, j’ai formé un peu plus de 11 000 personnes.

Sur les plus de 11 000, il y a environ 30 personnes que je qualifierais de « profiteurs ». (Des gens qui abusent d’un système pour leur gain personnel sans prendre les autres en considération… C’est ma définition du mot).

On parle de moins de 0,5 % des gens rencontrés.

Personnellement, je suis à l’aise de rencontrer 0,5 % des gens qui essaieront peut-être d’abuser du système que j’ai mis en place si ça me stimule à me développer sur le plan professionnel, personnel et autre.

Maintenant, il y a une façon très simple de limiter l’action des « profiteurs ». Si une personne demande un remboursement pour une formation, elle reçoit un courriel lui disant qu’elle n’aura plus droit au remboursement si elle s’inscrit à une formation future, car elle a eu l’opportunité de tester mon travail et mon style et s’il ne lui convient pas, il serait merveilleux de tester quelqu’un d’autre.

C’est simple finalement.

Si la personne n’obtient pas de résultats avec mon travail ou si mon style ne lui convient pas, il n’y a pas de raisons pour qu’elle s’inscrive encore et encore à mes formations…

Ce serait comme si je décidais d’engager encore et encore l’entraîneur qui ne m’a pas aidé à perdre de la graisse et à prendre de la masse musculaire…

Il y a d’autres entraîneurs, à moi d’en tester d’autres.

En espérant que ça t’éclaire!


Question : Avec ta garantie à vie, est-ce que tu n’as pas peur de créer des attentes trop grandes aux gens et de devoir repousser constamment les limites du réel?

Excellente question. Les limites et les attentes sont fixées par ce que je décris dans la description d’une formation.

Si je donne une formation sur la relaxation, je n’écrirai pas que les gens vont devenir riches en faisant cette formation, ce serait irréaliste. Donc, les attentes sont fixées par ma communication et je suis responsable de ma communication, comme tous les professionnels le sont.

À partir de là, je fais attention à ce que j’écris comme description de cours et j’écris ce que je sais que je suis capable de faire dans la description et je ne fais pas de promesse que je ne suis pas certain de pouvoir tenir.

C’est voulu de placer la barre haute, ça m’oblige à m’améliorer et oui, je cherche constamment à repousser les frontières de la réalité.

La seule façon de faire ça dans ma vie a été de prendre des décisions toujours de plus en plus grandes qui m’obligent à devenir plus, comme la décision d’offrir une garantie à vie.

Prendre ce genre de décision (pour l’avoir fait souvent dans ma vie) crée un changement fondamental dans la personne qui la prend. Et si ça ne change rien d’autre dans la réalité, ce sera déjà génial!

Cette décision avec les garanties est avant tout un processus de moi envers moi, un processus spirituel si on veut l’appeler comme ça et c’est ce changement interne qui est important. À chaque fois que j’ai pris des décisions qui me faisaient grandir, j’ai été très content de le faire!

En espérant que ça t’aide à mieux comprendre ma démarche et que ça répond à ta question!


Question : As-tu des trucs pour m’aider à trouver ma mission de vie?

Quelque chose qui devrait t’aider est que nous n’avons pas nécessairement une seule mission de vie, nous pouvons en avoir plusieurs. Nous sommes assez grands pour en avoir plusieurs et c’est long une vie! Rires!

Une personne peut avoir comme mission d’aider ses proches tout en ayant une profession qui utilise d’autres capacités.

Côté travail, le meilleur choix est de se rappeler ce qui nous a apporté le plus de joie dans notre vie ce pour quoi nous avons le plus de talents.

Ces activités devraient devenir notre travail. C’est la meilleure façon que je connais d’être hyper heureux et d’avoir beaucoup de succès, les 2 en même temps!

Une personne peut avoir 7 raisons d’être ou 15. Une personne peut changer de carrière à tous les 7 ans et c’est parfait!

Le fait que les gens croient qu’ils ont juste une mission de vie limite beaucoup leur perception et bâtit un système de croyances qui empêche de vivre pleinement la vie.

De mon côté, je ne savais pas qu’une de mes raisons d’être était d’enseigner.

Quand je me suis mis à parler devant des groupes, j’ai remarqué que j’allais dans un état de conscience magique, que j’aimais ça et que même si je n’avais pas un talent particulier, mes aptitudes se développaient rapidement parce que j’aimais ça! J’en mangeais, comme on dit en québécois! C’est en faisant réellement des activités que je peux savoir ce que j’aime le plus. En le vivant, je sais si j’aime ou pas, comme quand je goûte un aliment.

J’ai bien d’autres raisons d’être que le développement personnel et il est bien possible que vous me voyiez faire bien des projets différents dans les années à venir.

C’est ça la liberté de savoir qu’on n’a pas seulement une mission de vie (sauf si on ressent profondément qu’on en a une seule et c’est parfait aussi, tout est possible).

Qu’est-ce qui m’apporte le plus de joie? C’est ça que je devrais faire.

Un auteur (je ne me rappelle plus lequel) a écrit que le système de la Vie était parfait. Il était tellement bien fait que ce que nous aimions le plus faire et qui nous apportait le plus de joie et d’épanouissement était aussi notre mission de vie. Autrement dit, on est supposé faire ce qui nous rend le plus heureux. C’est comme ça qu’on apporte notre contribution unique dans le monde…

Je ne peux pas prouver que c’est vrai, mais j’ai remarqué que les gens qui vivaient à partir de ce principe vivaient une vie beaucoup plus extraordinaire que ceux qui ne vivaient pas à partir de ce principe et c’est suffisant pour moi comme preuve…

En espérant que ça t’aide!


Question : As-tu des trucs pour quelqu’un qui veut faire carrière comme coach?

Est-ce que tu comprends l’anglais?

J’ai de meilleures références en anglais qu’en français.

Selon moi, il n’y a pas une approche de coaching qui fait un virtuose, plus une combinaison de compétences à développer de plus en plus.

Aussi, si tu veux devenir professionnel, ça prendra invariablement des compétences en marketing (idéalement en marketing Internet) pour avoir des clients.

Pour l’instant, je ne recommande pas de formation marketing en français car la qualité n’est pas proportionnelle au prix demandé et c’est la même chose en anglais avec quelques exceptions.

Les coachs (même extraordinaires) qui n’ont pas de compétences de marketing ont souvent besoin d’un job d’appoint pour boucler les fins de mois. Triste, mais c’est la majorité.

En dehors de ça, je crois que le but de tous les coachs est de vraiment changer des vies, alors il est important de choisir d’apprendre des techniques qui ont fait leurs preuves et des enseignants compétents.

Tu peux télécharger gratuitement mon livre électronique (ebook) gratuit, Les secrets du développement personnel. J’y décris plusieurs techniques efficaces et, très important, comment choisir des enseignants compétents.


Question : À quoi servent les témoignages?

Les témoignages me permettent de savoir que les gens vivent des changements réels à mon contact.

J’aurais beau « penser » que je fais du bon travail, si je n’avais pas de feedback réel des participants, je ne ferais que croire mes pensées sans résultats dans la réalité.

Donc, les témoignages me servent à mesurer le nombre de personnes que j’ai réellement.

Comme mon but est d’aider le plus de gens possible, j’évalue pour savoir si je progresse dans cette direction à partir des témoignages.


Question : Est-ce que j’ai le droit d’enseigner le processus du Miracle en 15 minutes lors d’une conférence que je vais donner?

Je suis très heureux que cette technique te plaise et que tu veuilles la transmettre à un plus grand nombre de personnes!

Je ne peux donner d’autorisation concernant cette technique, puisque ce n’est pas moi qui l’ai créée. Elle a été créée par Jacquelyn Aldana et je l’enseigne avec sa permission.

Tu peux la contacter pour lui demander la permission!


Question : Est-ce que je peux enseigner les techniques que j’ai apprises dans tes formations?

C’est possible pour certaines techniques!

Je suis très content quand les gens enseignent mes techniques à d’autres afin d’aider le plus grand nombre de personnes possible! Toutefois, certaines techniques demandent un plus grand niveau de supervision et cela pourrait être risqué de les enseigner sans connaître toutes les nuances et sans posséder toutes les connaissances et compétences connexes.

C’est pourquoi je donne l’autorisation d’enseigner les techniques suivantes, à condition de toujours mentionner de qui provient la technique :

  • Habiter son corps – technique créée par moi.
  • L’Hyperprésence interne – technique créée par moi.
  • L’Hyperprésence externe – technique créée par moi.
  • La technique de l’épaule – technique par je ne sais pas qui.
  • La technique EFT – technique créée par Gary Craig.

À noter qu’il n’est pas possible de reproduire mes notes de cours ou de les utiliser telles quelles pour enseigner mes techniques.

Pour ce qui est d’utiliser les compétences apprises lors de mes formations, il n’y a aucune contre-indication! Par exemple, si tu apprends à pratiquer un certain type d’intervention lors d’une formation, tu peux utiliser cette intervention pour venir en aide à tes proches et tes clients si tu es un professionnel! Il y a une grande différence entre l’utiliser et l’enseigner!

Merci !